Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,94
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Arrêter d'écrire [Broché]

David Markson , Claro


Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

3 mai 2007 Lot 49
L'auteur de ce livre envisage d'arrêter d'écrire.
Las du manège romanesque et de ses vains artifices, il accumule alors anecdotes, citations et autres " curiosités culturelles " sur les artistes de tous les pays et de tous les temps, compilant les causes de décès, soulignant les ironies de la postérité, signalant des hasards surprenants... Peu à peu, certains motifs émergent de cette litanie terrifiante, tels que la vanité de l'art ou l'absurdité de la mort, tandis que l'hypocondriaque " Ecrivain " s'efforce de donner un sens à son refus de jouer le jeu littéraire.
Joute verbale entre le sublime et le ridicule, florilège piégé autant que monologue intérieur, Arrêter d'écrire questionne notre culture, notre mémoire, et finit par évoquer un énigmatique jeu de l'oie où le lecteur, sans cesse déstabilisé, ne peut s'empêcher de relancer à son tour les dés pipés de la lecture.

David Markson est né à Albany. II vit actuellement à New York. Après Epitaphe pour une garce (Gallimard, 1972), et La Maîtresse de Wittgenstein (POL, 1991), traduit par Martin Winckler, Arrêter d'écrire est son troisième roman publié en France.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Écrivain est très tenté d'arrêter d'écrire.

Écrivain est plus que las d'inventer des histoires.
Lord Byron est mort de rhumatisme articulaire aigu, ou du typhus, ou d'urémie, ou de la malaria.
Ou a été assassiné malencontreusement par ses médecins, qui l'avaient saigné continuellement.

Stephen Crâne est mort de la tuberculose en 1900. S'il avait bénéficié de l'espérance de vie ordinaire de l'homme moderne, il aurait connu la Seconde Guerre mondiale.

Ce matin je suis allé voir l'endroit où les balayeurs des rues jettent les ordures. Mon Dieu, c'était magnifique. Dit Van Gogh dans une lettre.

Écrivain est tout aussi las d'inventer des personnages.

Bertolt Brecht est mort d'une attaque. Terrifié à l'idée d'être enterré vivant, il avait supplié qu'on lui enfonce un stylet dans le coeur une fois qu'on l'aurait déclaré légalement mort. Ce que fit un médecin présent.

Mr. Coleridge, ne pleurez pas. Si l'opium vous fait vraiment du bien, alors vous devez en prendre. Pourquoi hésiter ? Demanda la mère de Wilkie Collins.

William Blake vivait dans une saleté inconcevable, et ne prenait quasiment jamais de bain.
La peau de Mr. Blake ne salit pas, précisa son épouse Catherine.

Quand j'avais leur âge je savais dessiner comme Raphaël. Mais il m'a fallu une vie entière pour apprendre à dessiner comme eux.
A dit Picasso en visitant une exposition de dessins d'enfants.

Un roman sans la moindre indication d'une intrigue quel­conque, voilà ce qu'aimerait inventer Ecrivain.

Et sans personnages. Pas un seul.

Le Théâtre du Globe a brûlé entièrement le 29 juin 1613. Peut-être une pièce inédite de Shakespeare, encore sous forme manuscrite, a-t-elle brûlé avec ?

Albert Camus, la seule fois où on l'a présenté à William Faulkner :
L'homme ne m'a pas dit trois mots.

Nietzsche est mort après une série d'attaques. Mais la maladie qui l'emporta, et sa folie, étaient presque certainement la conséquence de la syphilis.

W. H. Auden a été arrêté un jour pour avoir uriné dans un jardin public de Barcelone.

Frans Hals a été arrêté une fois pour avoir battu sa femme.

Revue de presse

Le plus souvent consacrées à la mort, ses nouvelles en trois lignes sont aussi marrantes qu'angoissantes...
Le titre original est Ceci n'est pas un roman. Peut-être pas une pipe comme le peint Magritte, mais pas non plus un conte, comme l'écrit Diderot, accolés page 139. Ceci n'est pas un conte veut dire : c'est pas de la blague, attention, histoire vraie. L'écrivain (il s'appelle Ecrivain, donc) nous avertit d'entrée : «Ecrivain est très tenté d'arrêter d'écrire.» De fait, il émiette, remplit son texte ironiquement moderne de rien, c'est-à-dire de mort, laquelle gît dans le tapis. (Eric Loret - Libération du 25 octobre 2007 )

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles
ARRAY(0xa9169048)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?