• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Arrive un vagabond a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Arrive un vagabond Broché – 7 novembre 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 3,50 EUR 1,40

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Arrive un vagabond + Féroces + Une femme simple et honnête
Prix pour les trois: EUR 19,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

C’est au cours de l’été 1948 que Charlie Beale arriva à Brownsburg. Il était chargé de deux valises – l’une contenait quelques affaires et des couteaux de boucher, l’autre une importante somme d’argent. Charlie y tomba deux fois amoureux. D’abord, il s’éprit de cette ville paisible de Virginie dont les habitants semblaient vivre dignement, dans la crainte supportable d’un Dieu qu’ils avaient toutes les raisons de trouver plutôt bienveillant à leur égard. Une preuve parmi d’autres : il n’y avait encore jamais eu de crime à Brownsburg. La deuxième fois que Charlie tomba amoureux fut le jour où il rencontra la belle Sylvan Glass...

Biographie de l'auteur

Robert Goolrick vit dans une petite ville Virginie avec ses deux chiens Preacher et Judge. Son roman Une femme simple et honnête, N°1 sur la liste du New York Times, fera prochainement l'objet d'une adaptation cinématographique. Féroces a reçu en France un accueil prodigieux de la part des critiques, des libraires et des lecteurs. Retrouvez l'auteur sur http://robertgoolrick.com/


Détails sur le produit

  • Broché: 345 pages
  • Editeur : POCKET (7 novembre 2013)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266235257
  • ISBN-13: 978-2266235259
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,7 x 10,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.306 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. J-claude Montanier sur 21 octobre 2012
Format: Broché
J'avais été séduit par "Une femme simple et honnête", bouleversé par "Féroces" ; je viens de terminer "Arrive un vagabond" et j'ai la certitude que Robert Goolrick est un grand écrivain. Ce dernier ouvrage est à la fois d'une grande beauté et d'une infinie tristesse. On ne sait pas d'où vient le héros, Charlie Beale, ni pourquoi il a tant d'argent mais peu importe. On le voit arriver dans ce sud profond, si souvent mis en scène, où il n'est pas accueilli par une population empêtrée dans ses préjugés et tremblant devant les sermons furieux des prédicateurs locaux. On se prend à rêver que l'histoire d'amour entre Charlie Beale et Sylvan Glass, une pauvre fille de la campagne qui ne vit qu'à travers ses rêves de cinéma, achetée par un homme immonde, se termine bien, sans trop y croire et l'on assiste, impuissant, à l'arrivée du drame, sur fond de trahison, de mensonge, de rejet...seul le petit Sam, le seul vrai ami de Charlie (avec Claudie, peut-être, cette femme noire au merveilleux talent de couturière mais qui vit en marge de la société blanche bien-pensante), apporte une lueur d'espoir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par HJ TOP 1000 COMMENTATEURS sur 29 septembre 2013
Format: Broché
Comme les grands romanciers , Goolrick arrive à nous happer dès les premières lignes. Il faut dire que le titre lui même ouvre la porte de tous les possibles. Dès le début, le drame est annoncé et on sait que l'histoire racontée est entrée dans la légende de ce paisible village de Virginie qui n'a jamais connu de crime. Nous sommes dans une Amérique mythique des années d'après guerre, en 1948, où la vie paraît simple et idyllique. Mais "arrive un vagabond" de nulle part dans un vieux pickup. Il va charmer tous les habitants avec un magnétisme qui s'exerce aussi sur les animaux et les enfants, au point que tous fermeront les yeux sur ce qui se prépare.
Goolrick fait habilement monter la tension et sème les indices tout au long de son récit. Car inutile de le cacher, nous sommes dans une tragédie, de celles qui fondent les mythes. La passion entre Charlie Beale et Sylvan Glass a la violence, l'impudeur mais aussi l'innocence des grandes passions destructrices capables de s'inscrire dans la mémoire collective de toute une communauté. Mais il y'a bien autre chose dans ce roman inscrit dans l'Histoire américaine et dans un terroir, la Virginie, où règne encore la ségrégation. Il nous livre de beaux portraits comme celui du petit Sam, gouailleur et confiant, Claudie Wiley, la couturière noire de génie qui transformera Sylvan en vedette Hollywoodienne. Il y'a surtout l'écriture de Goolrick, ou tout au moins ce que la traduction en laisse deviner. Une écriture fluide, poétique et simple pour dire la beauté de la nature ou la sérénité d'une soirée sous la véranda, mais aussi charnelle et violemment sensuelle pour dire les ravages de la passion.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par CARMIER JULIETTE sur 21 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Apres "Feroces" Robert Goolrick nous offre un nouveau roman magnifique.
Les personnages sont attachants et l'ambiance de l'Amerique profonde parfaitement rendue.
A lire d'urgence!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ripley sur 8 mai 2014
Format: Broché
Robert Goolrick signe l’histoire de l’acclimatation d’un étranger à la vie paisible d’une bourgade américaine. Subjugué par la beauté des terres qu’il foule, Charlie Beale entreprend de se faire une place à Brownsburg, Virginie. Il y serait parvenu s’il n’était pas tombé amoureux de la mauvaise personne, à une époque où l’on ne badine pas avec les convenances. Consciencieusement, l’auteur révèle toutes les facettes de la petite communauté : de l’entraide sociale au racisme ordinaire, des élans de générosité au fanatisme religieux, le bon et le mauvais chez chacun sont solidement imbriqués. Mais si les paysages de la Virginie sont sublimés par une plume poétique, le style parfois ampoulé alourdit la narration et confère à certains passages une grandiloquence inutile. On pourrait également regretter un traitement trop inégal des personnages : la rebelle Claudie éclipse ainsi le protagoniste sans grande envergure au point où l’on se surprend à souhaiter que l’histoire lui soit consacrée.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Pierre P TOP 500 COMMENTATEURS sur 22 octobre 2014
Format: Poche
La lecture de ce livre de Robert Goolrick me laisse un sentiment mitigé.
Certes, il y a ici de beaux moments extatiques d'hymne au rêve d'une Amérique pleine d'un bonheur tranquille et un peu mièvre à la Norman Rockwell.
Cette petite ville de l'après guerre,sure d'elle-même et de ses préjugés, habitée d'un racisme ordinaire, va être confrontée à
la passion nécessairement destructrice qui vient bien entendu d'un «étranger» inquiétant, avant de retomber dans sa léthargie coutumière.
L'émergence d'un trublion (qui s'ignore) dans un univers bien lisse, voilà une des thématiques chères à Goolrick.
L'écriture, elle aussi trop lisse et polie, n'introduit pas la distanciation qui aurait pu faire de ce roman l'égal d'un Richard Yates ou d'un Richard Ford.
Disons quand même qu'on ne s'ennuie pas. Semi succès, donc à mon avis.. mais, un auteur à suivre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?