Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 8,29

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 6,45
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Artiste du peuple [Broché]

Gang Peng
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix : EUR 21,30 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 23 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,45
Vendez Artiste du peuple contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,45, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

13 mai 2011 Témoins
Ce livre est la très attachante autobiographie d'un danseur né en Chine, en 1966, au début de la Révolution culturelle, dans une famille d'acteurs. Issu des milieux les plus pauvres d'une des provinces chinoises les plus reculées, Gang Peng réussit à s'élever et à gravir la plus haute marche, celle de l'académie de danse de Pékin, qu'il intègre en 1987. Il y restera quatre ans et deviendra l'un des plus grands artistes de sa génération. Vedette de la première troupe chinoise à se produire en France, en 1993, il est repéré par le Ballet atlantique, Centre chorégraphique national, de La Rochelle, qui lui propose de le rejoindre. Il y restera cinq ans et dansera avec lui sur tous les continents avant de fonder sa propre compagnie.
Bien des livres ont été écrits sur la Chine de Mao. L'originalité de celui-ci tient au regard espiègle de Gang Peng et à sa façon savoureuse de décrire ce qu'il a vécu : les bagarres à l'école de la petite ville de Wuhe, les soirées au «théâtre du Peuple», mais aussi la vie au conservatoire, avec ses intrigues de dortoir et le travail acharné pour devenir un «artiste au service du peuple». Il y a un côté picaresque dans cette manière de raconter l'enfance puis l'adolescence prises dans les griffes de l'histoire. Malgré le dénuement, la faim qui taraude, la violence et les slogans permanents, ce jeune garçon naïf, mais très intelligent, parvient, grâce à une volonté peu commune, à traverser les années maoïstes et faire son éducation d'homme pour vivre et réussir.
Gang Peng, recruté dans son chef-lieu de canton, en Chine, à l'âge de douze ans, est devenu premier danseur de l'académie de danse de Pékin, où il a vécu jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans avant de venir en France et de s'y installer.
Après 30 années passées dans le monde de la danse, comme danseur puis chorégraphe, Gang Peng a repris ses études à l'université Paris-VII et a obtenu en 2010 un master en Études chinoises (sciences humaines et sociales). Depuis 2010, il collabore à la revue La Règle du jeu.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

Un chef-lieu de canton ordinaire

Je suis né en Chine, à Wuhe, le 25 décembre 1966, première année de la Révolution culturelle. Elle allait durer dix ans, dix ans pendant lesquels le pays connut un déferlement de violences et de luttes intestines. L'heure était à la dénonciation. D'innombrables dazibaos et des haut-parleurs installés dans tous les coins de la ville - nos seules sources d'information - gavaient les habitants d'instructions politiques. Aux environs de mon quatrième anniversaire, des sirènes furent installées et, par ces mêmes haut-parleurs accrochés aux poteaux électriques, ordre fut donné à chaque famille de creuser un abri antiaérien.
Pour moi, construire un tel abri se résumait à creuser un trou. Les édiles de la ville avaient affiché des bans sur les murs du comité révolutionnaire du peuple, expliquant la nécessité de se protéger des attaques imminentes de nos ennemis, aux premiers rangs desquels figuraient les révisionnistes soviétiques, autrefois nos grands frères. Tout le pays était sur le qui-vive. Puis il fut dit que Jiangjieshi (Chiang Kai-shek), de Taïwan, et ses alliés américains allaient débarquer d'un jour à l'autre sur le continent pour nous envahir et lâcher des bombes à gaz, d'où la nécessité de stocker sous terre de grandes quantités de céréales. «Ils viendront par avion», nous disait-on. Si bien que nous, les enfants, regardions le ciel avec curiosité, les yeux mi-clos, dans l'espoir d'apercevoir des escadrilles. La voûte était haute, vaste, d'une lumière éclatante ; des moineaux et des pies voguaient librement au-dessus de nos têtes; mais d'avion, je n'en vis aucun durant toute mon enfance. On nous distribuait aussi des masques, censés filtrer les gaz en cas d'attaque de l'ennemi nationaliste taïwanais. Un des gestes à retenir consistait à mouiller le masque avant de le porter.
Mêlé aux adultes et constamment dans leurs jambes, je les aidais avec ma propre pelle à creuser le trou, notre trou, nous les moins-que-rien d'une ville minuscule perdue quelque part dans l'immensité jaune. Qui avait entendu parler de ce chef-lieu ? Pourtant, en ce début des années 1970, nous étions, comme tous les Chinois, éperdument impliqués dans le mouvement national : «Creusons de profonds abris, faisons d'abondantes provisions de céréales, n'ayons pas d'ambitions hégémoniques !» Ces trois slogans étaient reproduits sur des affiches collées sur les murs des maisons et sur les murets des unités de travail. Les voix hautes, fermes et héroïques des haut-parleurs résonnaient dans les cuisines des habitations, car les heures des trois diffusions quotidiennes correspondaient à celles des repas. Les postes de radio étant des produits rares, très peu d'unités de travail pouvaient s'en offrir. Seules ces installations nous permettaient de suivre les directives et de répondre aux instructions.

Revue de presse

L'autobiographie du chorégraphe Gang Peng est un témoignage sensible sur le dernier bond en avant chinois : du Timonier aux tycoons du marché...
Séances d'autocritique, corruption des cadres, morale pudibonde, fascination secrète pour les voitures et les discothèques de Taïwan... Gang Peng offre un précieux témoignage d'une période scellée par le triomphe de Deng Xiaoping, le Guizot chinois ("Enrichissez-vous !") et des fonds souverains. (Emmanuel Hecht - L'Express, juin 2011)

Les livres de "témoignages" sont souvent accablants. C'est peut-être la position de témoin qui fait naître des récits si peu stimulants, comparés à d'autres formes d'écriture de soi, comme les autofictions, les autobiographies ou les Mémoires. Le témoin est tout à la fois modeste, parce qu'il ne fait pas de la littérature, et prétentieux, car il vise à une sorte d'objectivité de soi. C'est pourquoi Artiste du peuple constitue une véritable exception en son genre. Certes, ce que ce livre a de plus fascinant ne semble pas avoir de valeur en tant que témoignage, tout au moins à première vue : en réalité, le récit que fait Gang Peng, à propos de son enfance pendant la Révolution culturelle chinoise (1966-1976), est si merveilleux que l'on a du mal à penser qu'il n'a pas été entièrement inventé. Mais c'est justement ce soupçon d'invention, de fiction qui le hante, qui lui permet de décrire au mieux cette expérience politique folle. Ce que nous montre Gang Peng, c'est un Mao qui n'agissait pas en dirigeant politique mais en démiurge. Pendant la Révolution culturelle, tout naissait, se transformait et disparaissait des phrases souveraines de Mao : ici, le totalitarisme apparaît comme étant le monopole étatique sur la production verbale de la réalité. (Marcela Iacub - Le Monde du 23 juin 2011)

Détails sur le produit

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : Gallimard (13 mai 2011)
  • Collection : Témoins
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070133044
  • ISBN-13: 978-2070133048
  • Dimensions du produit: 22 x 15 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 323.405 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4.0 étoiles sur 5 Artiste du peuple 3 juillet 2014
Format:Broché|Achat vérifié
Histoire d'une vie interessante car se situe entre 2 époques et suit l'évolution tant psychologique que matérielle de la chine.Gang Peng est courageux et attachant.Pour tt le monde et surtt ceux qui connaissent la Chine
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Artiste du peuple 29 avril 2014
Format:Broché|Achat vérifié
Très bon livre bien écrit. La vie de cette artiste est passionnante et courageuse. On imagine très mal a notre époque les privations qu'il a du subir.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?