Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Acheter d'occasion
D'occasion - Comme neuf Voir les détails
Prix : EUR 12,90

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 6,38
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Arzak, Tome 1 : L'arpenteur [Relié]

Moebius
4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix : EUR 18,25 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Habituellement expédié sous 12 à 14 jours.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,38
Vendez Arzak, Tome 1 : L'arpenteur contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,38, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

15 septembre 2010 DIFFUSES
Qui est Arzak ? Que cherche t-il ? D'où vient-il ? L'album de 1977 ne le dit pas...On ne connaît de lui que son visage brûlé par les vents du désert, sa grande cape et son chapeau en forme de cône. On sait qu'il chevauche un curieux volatile d'un blanc éclatant. Ensemble ils survolent un univers de fin du monde, aux perspectives désolées et stériles. Ils y croisent les lambeaux d’une civilisation engloutie. Ils traversent des situations absurdes, aux prises avec une faune et une flore tour à tour cocasses, inquiétantes et mortelles.Mœbius répond aujourd'hui à l'appel muet de ce mystérieux héros. Il lui redonne la parole, l'humanise. Le plonge dans des aventures qui révèlent au lecteur l'origine des secrets du monde dans lequel il évolue.L'Arpenteur est le premier tome d'une aventure qui en comportera trois.L'histoire s'ouvre sur deux actions apparemment sans aucun lien entre elles.La première nous emmène dans l'espace profond où un vaisseau de la confédération Dessmez est attaqué par Kimorg Barbax, le redoutable pirate.La deuxième se déroule sur Tassili, la planète d'origine des Wergs. L'ancienne race dominante a été vaincue par l'avancée irrésistible de la confédération Dessmez dans sa conquête humaine de la galaxie. Tassili, ruinée, désertique et abandonnée de tous, peuplée d’une maigre colonie humaine, se meurt doucement.La mission d'Arzak consiste à arpenter sans fin ce territoire chaotique pour y traquer l'anomalie et assurer l'ordre humain. C'est dans l'accomplissement de cette mission qu'il découvre un odieux trafic perpétré à l’encontre des survivants Wergs. Arzak entame son enquête ; il traversera épreuves et dangers, découvrira les secrets de Tassili et plongera dans les abîmes des passions de l'âme humaine…Le monde d'Arzak est maintenant un livre ouvert et Arzak en est le héros.Le mythique Arzak a laissé une empreinte inoubliable dans l'univers de la bande dessinée et continue trente ans après, à être lu dans le monde entier. Ce nouvel album d'Arzak est une coproduction des éditions Mœbius Productions et Glénat.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Arzak, Tome 1 : L'arpenteur + Arzach + Le garage hermétique
Prix pour les trois: EUR 62,19

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Arzach EUR 18,99
  • Le garage hermétique EUR 24,95

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Relié: 78 pages
  • Editeur : Glénat Moebius productions (15 septembre 2010)
  • Collection : DIFFUSES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2908766582
  • ISBN-13: 978-2908766585
  • Dimensions du produit: 35,8 x 25,4 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 144.893 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

1938 : Naissance de Jean Giraud - qui n'est encore ni Gir, ni Moebius - le 8 mai à Nogent-sur-Marne. Jean Giraud est dès son plus jeune âge formé à la très efficace école ABC, dont le slogan ("Si vous savez écrire, vous savez dessiner") séduit madame Giraud mère.

1954 : Jean Giraud entre aux Arts Appliqués.

1955 : Jean Giraud illustre quelques numéros de la revue Fiction. Ses premières bandes dessinées paraissent dans Far-West, Sitting Bull, Fripounet et Marisette, Ames vaillantes, Coeur vaillant et le Journal de l'armée, qu'il alimente en petits Miquets pendant son service militaire en Algérie.

1961 : Sous la houlette de Jijé, il dessine une partie de La Route de Coronado, un épisode de Jerry Spring.

1963 : Jijé lui rend la politesse deux ans plus tard en participant au premier volume d'une nouvelle série, Fort Navajo, dont il signe notamment la couverture. Ce western, mieux connu par la suite sous le nom de son héros, Blueberry, est publié dans Pilote. Jean-Michel Charlier, le scénariste de Fort Navajo, en est le rédacteur en chef. Parallèlement, Jean Giraud se transforme pour la première fois en Moebius, le temps de quelques histoires brèves dans Hara Kiri.

1973 : Apparition du troisième et dernier surnom de Jean Giraud, qui signe Gir quelques épisodes de Fort Navajo ainsi que La Déviation, une histoire dont le thème, plus adulte, et le traitement graphique, plus épuré, appartiennent plus au monde de Moebius qu'à celui de Jean Giraud. Jean Giraud a pourtant mis Moebius en sommeil - brièvement interrompu en 1969 par une série d'illustration de science-fiction pour Opta. Il ne s'en éveillera qu'en 1974.

1975 : Après avoir dessiné, sous un nom ou sous un autre, Le Bandard fou, Cauchemar blanc et L'Homme est-il bon ? Moebius s'embarque avec Philippe Druillet, Jean-Pierre Dionnet et Bernard Farkas dans l'aventure Métal Hurlant, à qui il confie les premières planches d'Arzach, puis du Garage hermétique, deux tremblements de terre qui secouent le monde de la bande dessinée. La même année, Moebius rencontre Alexandro Jodorowsky. Pressenti pour adapter au cinéma le chef d'oeuvre de Frank Herbert, Dune, Jodorowsky a fait appel à lui pour dessiner le story board de son film. Le projet avorte mais le couple Jodorowsky / Moebius se reforme en 1978, pour Les Yeux du chat.

1980 : Moebius et Jodorowsky imaginent ensemble L'Incal noir, premier volume des Aventures de John Difool. Dans le même temps, Moebius dessine les décors d'Alien, de Ridley Scott, puis les story-boards des Maîtres du Temps, de René Laloux, et de Tron, pour Walt Disney.

1984 : Moebius va logiquement s'installer aux États-Unis. Il s'y offre quelques récréations, dessinant notamment un épisode du Silver Surfer, le super héros du scénariste Stan Lee. Dans le même temps, il continue de collaborer avec quelques cinéastes de renom, dont James Cameron à qui il prête son concours pour Abyss, ou Ron Howard pour qui il imagine quelques personnages de Willow.

1992 : Avec Jodorowsky, il crée la trilogie Le Coeur couronné. Celle-ci sera plus tard (en 2004), réeditée sous forme d'intégrale, sous le titre La Folle du Sacré-Coeur.

1994 : Le même Jodorowsky "illustre" d'un long poème ésotérique une série de dessins érotiques de Moebius. Le tout réuni dans l'album Griffes d'Ange.

1997 : L'Homme du Ciguri est la suite du Garage Hermétique. Tout aussi azimuthée.

2000 : Parution du premier tome de la nouvelle série Après l'Incal, succès de L'Incal oblige...

2004 : Parution de Beautiful life, publié chez Zampano, écrit par Stéphane
Cattanéo, l'histoire d'un individu qui court joyeusement à sa perte. Un ticket aller-retour pour un voyage au bout du jour.

2004/05 : Exposition Moebius-Miyazaki à la Monnaie de Paris. Pour la première fois, deux artistes majeurs dévoilent leur collection personnelle de dessin.

2005 : Parution de Icare, dessiné par Taniguchi et publiée chez Kana. Tokyo y est la cible d'attaques terroristes kamikazes occasionnées par des hommes-éprouvettes. Dans ce contexte vient au monde un enfant hors normes capable de voler. Le monde scientifique est immédiatement aux aguets et le nourrisson, baptisé Icare, est isolé sous le couvert du secret défense.

2006 : Après Arzach et Major Fatal, les Humanoïdes associés poursuivent la réedition des chefs d'oeuvre historiques de Moebius avec en février L'Homme est-il bon? Cauchemar Blanc en avril, Le Garage hermétique en juillet , Les vacances du Major en octobre et l'intégrale de L'incal prévue pour la fin de l'année.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.7 étoiles sur 5
4.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Plein les mirettes 2 novembre 2010
Par Stan FREDO TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Relié
Arzak (Arzakh etc.) a longtemps été ce petit album BD expérimental, sans paroles, de pur bonheur graphique et d'explosion de couleurs dans lequel le lecteur pouvait projeter d'innombrables histoires et réflexions. Voici Arzak de retour, dans une série avec dialogues. Forcément, l'initiative aplatit quelque peu le propos initial. Aurait-il fallu que Picasso se lance dans une série de tableaux après son Guernica originel ? Nous voici donc, bien sûr, avec le protagoniste principal de l'Arzak original, mais aussi avec une princesse, son fils, des navires spatiaux avec leurs capitaine et équipages, des E.T., des bandits etc. Le tout, néanmoins, dans ce décor de mesas et de déserts étatsuniens qui nous sont chers depuis George Herriman (cf. Krazy Kat), Jijé et... Jean Giraud. Plus une extraordinaire mise en couleurs et beaucoup de bonuses en fin de recueil. Moebius est un trésor national au sens japonais du terme et le bonheur de le voir à l'ouvrage ne peut être boudé.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Turlututu, chapeau pointu. 20 novembre 2010
Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:Relié|Achat vérifié
Bien qu'ayant lu tout l'oeuvre de Jean Giraud (Blueberry) je ne connaissais pratiquement pas celle de son double, Moebius, juste un peu feuilleté ça et là, pas assez de dialogues, un peu trop délirant au premier ras-bord...

Et puis j'ai franchi le pas avec cet album et je n'ai pas été déçu. Arzak, l'homme au chapeau pointu, traque l'anomalie sur Tassili, la planète des Wergs, colonisés par les humains de la confédération Desmezz. Pendant ce temps, un vaisseau Desmezz contenant la princesse et son fils est attaqué par les rebelles Wergs. Leurs destins vont s'entrecroiser pour se retrouver à Redmond, à la tour de transfert, lieu de passage spacio-temporel (ouf!).

On évolue dans un genre de Starwars zen et onirique. L'ambiance rappelle parfois EP Jacobs pour certains personnages, Philippe Druillet pour d'autres, et Blueberry pour les superbes décors de Tassili, genre de grand ouest américain transposé dans une autre galaxie.

Le dessin est très ligne claire, on ne retrouve la patte de Gir que dans les dessins de mesas ou de villages rappelant étrangement la frontière américano-mexicaine. Les couleurs sont superbes, avec des fonds de pages différents selon les ambiances. Bien que d'un ton onirique, l'album nous présente des personnages très crédibles, réalistes et vivants qui permettent de rentrer facilement dans cette histoire. Les chevaux sont remplacés par des gazellons, sortes de fourmiliers géants, les fouines du désert ont une morsure mortelle et le bel oiseau, aeronef d'Arzak est un genre de ptérodactyle électronique, tout un bestiaire réjouissant et coloré.

Je recommande chaudement (on est en novembre) cet album à ceux qui comme moi n'avaient pas osé se frotter à l'univers de Moebius.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente acquisition.!!! 28 décembre 2010
Par J-pierre
Format:Relié
Excellent en qualité et en quantité....Grand format,trés nombreuses pages,scenario,dessins,couleurs,tout est au top
niveau dans cet album....comparé à nombre de bandes "vides" que l'on rencontre...vivement le 2em tome....
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?