Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 3,26

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999 [Poche]

Jean-Christophe Rufin
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
Prix : EUR 7,90 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 23 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche EUR 7,90  
Broché EUR 17,05  

Fan de Jean-Christophe Rufin ?

auteur
Retrouvez tous les romans de Jean-Christophe Rufin.

Description de l'ouvrage

14 mars 2001 Folio (Livre 3492)
Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d'Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C'est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d'humanitaires français, venus porter secours aux victimes d'une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville.
Hilarion Grigorian, Arménien d'Erythrée, né avec le siècle, se fait jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement.
Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l'intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l'engagement et qui les cherche du côté de l'action humanitaire.
Mais c'est aussi l'évocation d'une Ethiopie qui depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d'amour ceux qui s'aventurent jusqu'à elle.
Ce roman a obtenu le prix Interallié 1999 sous le titre Les causes perdues.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999 + Sauver Ispahan
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Sauver Ispahan EUR 9,40


Descriptions du produit

Amazon.fr

Son premier roman, L'Abyssin, l'histoire d'une ambassade dépêchée par la cour du Négus auprès du Roi-Soleil, l'a classé d'emblée parmi les maîtres du roman historique. Le suivant, Sauver Ispahan poursuivait avec bonheur dans la même veine. Mais ce goût de l'Ethiopie et cette connaissance intime du pays provenait du fait que Jean-Christophe Rufin y a travaillé comme médecin bénévole au service d'une organisation humanitaire. Dans Les Causes perdues, il concilie son talent romanesque et sa connaissance du terrain pour une aventure ancrée dans la triste réalité contemporaine. En 1985, l'Ethiopie est ravagée par la guerre d'indépendance que mène l'Erythrée. Face à une situation catastrophique pour les populations civiles - déportation, famine, dénuement total encore aggravé par les inondations - les missions humanitaires sont confrontées à un dilemme : doivent-elles collaborer avec la dictature ou abandonner des milliers de réfugiés à leur sort ? Le parti pris de choisir une forme romancée donne encore plus de force à une réflexion qui dépasse le cadre de l'Ethiopie et pose le problème de l'action humanitaire à travers le monde. --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Ce roman a obtenu le prix Interallié 1999 sous le titre Les causes perdues.

Détails sur le produit

  • Poche: 304 pages
  • Editeur : Gallimard (14 mars 2001)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070417301
  • ISBN-13: 978-2070417308
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,7 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.360 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Jean-Christophe Rufin, médecin, voyageur, écrivain, a publié aux Éditions Gallimard L'Abyssin, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée , Sauver Ispahan, Asmara ou Les causes perdues, prix Interallié, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia, La salamandre, Un léopard sur le garrot, Le parfum d'Adam, Katiba, et Sept histoires qui reviennent de loin. Il est membre de l'Académie française depuis 2008.


© C.Hélie Gallimard

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sans plus, mais enrichissant quand même ! 18 octobre 2005
Par Hervé M
Format:Poche
Sans plus, mais enrichissant quand même !
Ne vous attendez pas à un roman de l'envergure de « Rouge Brésil », de « l'Abyssin » ou de « Ispahan ».
C'est un zoom sur monde de l'humanitaire, des difficultés qu'il rencontre pour mener à bien ses missions et des manipulations dont il peut faire l'objet. C'est aussi un rappel de ce qu'a été le désastre humain en Erythrée.
L'analyse est perspicace, le contenu historique précis, le romanesque est emprunt de l'émotion juste nécessaire sans jamais déborder sur une sensiblerie incongrue.
Ce n'est pas du grand Rufin, mais cela reste très enrichissant et très agréable à lire. Lecture que je recommande, ne serait-ce que pour mieux comprendre le drame éthiopien.
Bonne lecture !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Invictus
Format:Poche
Le monde humanitaire est pénétré, disséqué et mis au jour sans compromis pour ses idéaux et sans indulgence pour ses contradictions par quelqu'un qui le connaît bien puisqu'il fut président d'Action contre la Faim, et surtout il était présent en Ethiopie durant la famine.
L'intérêt du roman vaut par la neutralité engagée de son auteur qui, sur un sujet bien délicat, navigue entre différents points de vue et convictions sans chercher à en imposer un. Rufin comme souvent se veut témoin, engagé certes, mais pas exclusif.

La réalité de la famine en Ethiopie est abordée avec finesse bien que sans concession, avec réalisme mais sans cynisme évitant le poncif de l'affectation excessive. Ce sont sûrement ceux qui ont vécu cette réalité qui peuvent le mieux la décrire. C'est en tout cas tout une grande qualité de Rufin que d'être continuellement dans la nuance, dût-il au passage balayer quelques idées reçues, comme l'illustre le caractère labile du petit Efrem, symbole ambivalent et malheureux de cette Ethiopie dévastée.

Le style fluide et le vocabulaire riche de Rufin trouvent également de nouvelles ressources dans la forme du journal, en particulier dans la description de la psychologie des personnages.

L'Ethiopie enfin est magnifiquement dépeinte, et l'Erythrée portée à la connaissance de ceux qui ignoraient jusqu'à l'existence de ce pays.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un début prometteur et puis... 25 février 2011
Par Ripley
Format:Poche
Les cinquante premières pages sont délicieuses mais les suivantes ne sont pas à la hauteur. L'humour cinglant du début laisse place à un ton plus sérieux, voire ennuyeux. Le roman prend alors des allures de traité politique tandis que le personnage malicieux d'Hilarion s'efface devant les considérations d'ordre géo-politiques. Il reste la belle plume de l'auteur de l'Abyssin qu'on a plaisir à retrouver.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Poche
Le journal intime d'un Africain érudit qui voit arriver les convois humanitaires européens, dont il souhaite s'attirer la sympathie. On s'attache vite au vieux héros sympathique et sensible qui tente de nouer des liens par tous les moyens avec les médecins européens. Roman touchant, parfois amusant, très réaliste et surtout facile à lire, avec le style très classique et la richesse du vocabulaire de JC RUFFIN.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'Ethiopie en jeux de miroir 2 juillet 2008
Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Poche
Jean-Christophe Rufin a une qualité indéniable : celle de savoir écrire... et de bien écrire. C'est tout le plaisir que l'on a en lisant ce livre qui montre les facettes de l'humanitaire, vues du côté des fameuses ONG (lesquelles n'échappent pas aux jeux de pouvoir), et vues du côté des Éthiopiens.

C'est bien écrit mais cependant, on ne ressent pas le souffle que peuvent avoir des livres comme "Rouge Brésil" ou "Globalia". L'action se cherche mais y a-t-il vraiment une action ? La réflexion si chère à l'auteur se cherche aussi mais pourrait-il en être autrement dans ce livre retraçant les méandres de l'humanitaire ? Le très grand avantage est d'avoir placé "l'action" dans le regard et la plume de ce vieil arménien, ce qui permet de prendre de la distance avec le champ émotionnel. Il faut remercier JC Rufin de ne pas nous infliger des tartines de morale sur le thème de "Sauver l'Afrique". Sans aucun doute, son expérience personnelle le vaccine contre cette tentation.

En résumé, un bon livre bien écrit mais une tonalité aigre-douce qui n'apporte pas vraiment l'enthousiasme du lecteur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déçu ... 16 avril 2014
Par Yvo
Format:Poche
J'aime beaucoup Rufin (Abyssin, Katiba, etc ...) et j'en ai déjà lus 5 ou 6, mais celui-ci, allez savoir pourquoi, je ne suis même arrivé à la finir !
Bon je ne suis pas fan des romans épistolaires, mais tout de même, ça m'arrive rarement d'arrêter un livre. usrtout après avoir lu la moitié, mais je me suis rendu compte que je ne m'intéressais pas du tout aux personnages et encore moins à l'histoire ... donc oui un peu déçu !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Excellent
Très bon témoignage sur les difficultés que rencontre un responsable humanitaire Grégoire venue en éclaireur chercher un lieu pour installer une... Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Ninou
4.0 étoiles sur 5 Une mise en scène des contradictions entre approches...
La famine des années 1985 vue à travers le prisme d'un Arménien établi depuis plusieurs générations en Ethiopie, âgé, seul, qui... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par LABARRIERE Camille
4.0 étoiles sur 5 Bon livre
Environ 300 pages qui se lisent facilement, d’une seule traite … et qui traitent de manière très résumée de la famine en Ethiopie et de l’aide... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par GrandGousierGuérin
5.0 étoiles sur 5 J.J. Rufin
Comme toujours avec Jean-Christophe Rufin, le récit nous happe dès le premier instant. Lire la suite
Publié il y a 13 mois par LANET-DURLIAT Marie-France
5.0 étoiles sur 5 Asmara et les causes perdues
J.C. Rufin n'est pas à l'Académie française sans raison. Son "cursus" lui confère l'expérience de la vie et du terrain. Lire la suite
Publié il y a 14 mois par Michel Warnery
4.0 étoiles sur 5 Un bon Rufin!
De JC Rufin, j'apprécie surtout ses romans historiques. Et pourtant, je n'ai pas été déçue par ce roman. Lire la suite
Publié il y a 17 mois par Cassandre
4.0 étoiles sur 5 Chronique d'un échec annoncé
Asmara et les causes perdues./J.C.Rufin
Ce court roman est une chronique fort intéressante relatant les péripéties et hocquemelles rencontrées... Lire la suite
Publié le 5 novembre 2011 par Gerard Muller
5.0 étoiles sur 5 livre captivant , surprenant à recommander !
Véritable roman documentaire traité avec objectivité , réalisme sans concession exagération ou mièvrerie ! Lire la suite
Publié le 8 octobre 2011 par Aristide
5.0 étoiles sur 5 merci jc ruffin
ong vu du coté politique
dommage que ce soit si prêt de la vérité
merci jean christophe de nous ouvrir les yeux
Publié le 18 janvier 2011 par Lagouche Clotilde
4.0 étoiles sur 5 Les revers de l'aide humanitaire ...
Depuis son premier roman, l'Abyssin, paru en 1997, Jean-Christophe Rufin s'évertue à nous transmettre, par le biais d'histoires romancées, son... Lire la suite
Publié le 15 juin 2010 par Etienne Leclercq
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?