Quantité :1
The Assassination of Jess... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Assassination of Jesse James [Blu-ray] [Import anglais]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Assassination of Jesse James [Blu-ray] [Import anglais]


Prix : EUR 14,16 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 7,17 1 d'occasion à partir de EUR 6,16

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés

  • Retrouvez encore plus de titres dans notre boutique Blu-ray !

  • Mises à jour de votre logiciel d'exploitation (firmware): vous rencontrez des problèmes avec votre lecteur ? Certains films ne sont pas lus correctement ? Avez-vous vérifié que le logiciel d’exploitation de votre lecteur Blu-ray est correctement mis à jour? Cliquez ici


Produits fréquemment achetés ensemble

The Assassination of Jesse James [Blu-ray] [Import anglais] + L'Étrange histoire de Benjamin Button [Édition Double]
Prix pour les deux : EUR 22,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : Import
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Audio description : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Home Video
  • Date de sortie du DVD : 1 novembre 2007
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (33 commentaires client)
  • ASIN: B0010VXMT4
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 165.875 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Bandes-annonces
DVD 2 :
"Mort d'un hors-la-loi"

Descriptions du produit

Synopsis

Sul finire degli anni Sessanta dell'Ottocento, la famigerata banda dei fratelli James imperversava nello stato del Missouri, assalendo banche, treni e diligenze. Gli ultimi ribelli della guerra civile erano al servizio del più carismatico dei fratelli James, Jesse, bandito professionista dal grilletto facile, lo sguardo glaciale e i modi affabili. Figlio di un pastore e ultimo dei tre fratelli James è venerato e invidiato dal più piccolo dei cinque Ford, frustrato per il credito minore ricevuto in seno alla banda. Robert, poco più che ventenne, spera di farsi apprezzare e reclutare dal carismatico leader. L'ostinata diffidenza di James per Robert trasformerà l'ammirazione in disprezzo. Il biasimo di Bob e un colpo di pistola fredderanno Jesse James a tradimento. Era il tre aprile 1882. Era l'inizio della leggenda del "bandito sociale".

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Redford le 7 juin 2008
Format: DVD
Le film chemine doucement vers la fin qu'on connait, annoncée dès le titre, ce qui imprègne une tension au récit : "Quand va-t-il le tuer ?". En attendant cette fin, on assiste à la rencontre entre Robert Ford et Jesse James, on voit leur rapport évoluer, puis la mise à mort, si mesquine.

Ça n'a rien d'un western traditionnel ; pas de duel héroïque et viril, ici on se tire dans le dos comme cela devait se faire. Les bandits de grands chemins vivent dans la paranoïa, craignent leurs amis, tandis que l'Amérique se débarrasse d'eux peu à peu.

Le rythme est lent, un peu déconcertant, avec un querlque chose de fatigué qui sied au personnage principal, Jesse James. La photo est belle, et les décors nous offrent autre chose que les habituels saloons en plein désert.

Côté acteurs, j'avais déjà beaucoup apprécié Casey Affleck dans Gone baby gone, mais alors là, il est sidérant. Ce personnage hypocrite, lâche, dévôt et traitre à la fois, on le sent en lui à chaque seconde dans ses regards fuyants, dans ses sourires ambigus, dans sa fausse modestie puante.
Pour lui faire face, Brad Pitt, en Jesse James que ses démons rattrapent, offre un personnage à la fois très franc et entier, et en même temps toujours sur la réserve, sans cesse en train de tester ses amis, de les observer, cherchant à les prendre au piège, installant le malaise, quand ce n'est pas la mélancolie qui le travaille.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
32 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alligorides Bruno le 17 février 2008
Format: DVD
Ce film est objectivement le meilleur western depuis "Josey Wales Hors-La-Loi" peut-être justement parce qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un western.L'interprétation de Brad Pitt éloigne paradoxalement cette oeuvre des productions hollywoodiennes habituelles faites d'un manichéisme un peu crétin et si vous vous attendez à des règlements de comptes dans l'ouest sauvage ,vous risquez sincèrement d'être très déçus.
"L'Assassinat de Jesse James" est un film d'auteur proche des trois heures qui volontairement adopte un rythme lent et oppressant parfois à la limite de la suffocation.
Il s'agit d'une peinture crépusculaire des Etats-Unis de la fin du XIXe siècle mettant en scène des personnages archaïques(cowboys,hors-la-loi)qui appartiennent à un monde qui se meurt sous nos yeux.Comme dans les tragédies antiques la fin est écrite à l'avance:pas de happy end ,pas de rédemption,pas d'espoir à l'image de l'homme qui fredonne la balade sudiste :"I hate the yankee nation , I hate their promised land..."
Le gang des frères James ,en servant la Confédération pendant la guerre civile est par principe déjà mort. Par la suite attaquer des trains ,battre à mort des innocents,violenter jusqu'à la nausée un enfant c'est s'en prendre à un pays qui n'est plus le leur ou plus exactement comme dans Josey Wales ,qui ne voudra jamais plus d'eux. Par définition ils incarnent une sorte de terrorisme sans la dimension romantique ou flamboyante de celui qui se bat seul contre tous.Ce sont de vulgaires meurtriers rien de plus,simples produits d'une époque et d'un lieu.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Verbena TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 mars 2009
Format: Blu-ray
Depuis que je l'ai vu, je reste sous le charme envoutant de ce film, lent western psychologique et poétique, qui s'attarde avec une langueur mélancolique sur les circonstances qui ont amené le jeune Robert Ford à tuer Jesse James de dos, d'une balle dans la tête, avec un revolver qui lui avait été offert par James en personne.

Ici, pas de chevauchées trépidantes et de duel au soleil. On s'intéresse aux personnages de près, à ce qui les meuvent, profondément, de l'intérieur. Il s'agit de conter l'histoire d'une fascination, d'une affection (d'un amour, même) d'un jeune laissé pour compte pour l'idole d'une époque - fusse-t-elle un bandit de grand chemin ex-héros confédéré - bouffée de l'intérieur par son propre mythe, victime somatisante de son personnage d'ennemi public numéro 1. Et comment cette passion tragique se transformera petit à petit, avec toute l'ambiguïté et la complexité que cela implique, en intention de meurtre doublée d'une trahison (ou pas, justement... ?).

Idolâtrie, trahison, manipulation, sacrifice, suicide sont des thèmes au centre ce film fleuve à la direction photo éblouissante, où la lumière sculpte de véritables tableaux au cadrage millimétré, où l'espace se referme petit à petit sur James, l'enferrant dans un destin auquel il ne peut plus échapper. Miroirs parfaits de la photo, les décors sont somptueux.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?