Astérix - Astérix légionnaire - nº10 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Asterix légionnaire Relié – 16 novembre 1998


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié, 16 novembre 1998
EUR 58,76 EUR 3,80
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 13,88 EUR 1,30

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Amazon.fr

Nous sommes en 1959, en plein mois d'août. Dans une cité HLM de Bobigny, aux portes de Paris, deux auteurs de bande dessinée s'épongent le front. Pas seulement à cause de la chaleur estivale : les deux compères suent sang et eau pour trouver une idée de personnage. Il leur faut être prêts pour le premier numéro de Pilote, un nouveau magazine pour les jeunes dont la parution doit intervenir trois mois plus tard. Le scénariste s'appelle René Goscinny. Son copain dessinateur, c'est Albert Uderzo. Ils avaient bien pensé à adapter Le Roman de Renart, mais un autre y a songé avant eux. Alors, ils cherchent. Mais ne trouvent rien… Jusqu'à ce que Goscinny ait l'idée d'un petit Gaulois teigneux et moustachu. Banco : Astérix est né. Et, avec lui, un formidable succès d'édition doublé d'un phénomène de société.
Il fait sa première apparition le 29 octobre 1959 dans les pages de Pilote. Puis l'album Astérix le Gaulois sort en librairie en 1961. Tirage modeste : 6 000 exemplaires. Mais la courbe des ventes ne va cesser de grimper. En 1966, 600 000 exemplaires d'Astérix chez les Bretons s'envolent en quinze jours. Le petit Gaulois est en couverture de l'hebdomadaire L'Express. Du jamais vu. L'année précédente, il a même donné son nom au premier satellite français. Les intellectuels mêlent leur grain de sel, certains trouvant à Astérix une ressemblance avec le Général de Gaulle… Goscinny et Uderzo n'en ont cure. Eux continuent à s'amuser, à faire vivre une galerie de personnages pittoresques, à réécrire l'Histoire et à régaler leurs lecteurs de gags subtils et de trouvailles visuelles. La disparition de Goscinny, en 1977, ne mettra pas fin à l'aventure. Uderzo continue seul et fonde les Éditions Albert-René. Désormais, c'est lui qui écrira les scénarios, sans toutefois faire preuve du même talent que son prédécesseur. Au total, les aventures d'Astérix et de son copain Obélix se sont vendues à plus de 280 millions d'exemplaires. Une réussite exceptionnelle dans la bande dessinée. --Gilbert Jacques


Détails sur le produit

  • Relié: 48 pages
  • Editeur : Hachette; Édition : Edition 02 (16 novembre 1998)
  • Collection : Une aventure d'Astérix le Gaulois
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2012100104
  • ISBN-13: 978-2012100107
  • Dimensions du produit: 29,8 x 1 x 22,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 387.023 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas Mesnier-Nature "NMN" TOP 500 COMMENTATEURS sur 21 août 2011
Format: Relié
Cette édition de luxe, appelée « la grande collection » doit à mon sens être préférée à l'édition d'origine, quoiqu'en disent les inconditionnels de l'original. Par son format d'abord : c'est un vrai plaisir de voir en grande taille, le travail de dessin : le trait y est beaucoup plus net que dans la première édition qui ressemble, si on la compare case par case, à une vulgaire photocopie plus ou moins floue ! De plus, si le dessin n'est absolument pas modifié (sauf parfois la couverture), les couleurs sont quant à elles totalement retravaillées (ainsi que le lettrage) ce qui donne à mon avis toute sa valeur à cette collection. La différence saute aux yeux : des à-plats sommaires et souvent arbitraires très années 60/70 sans aucune nuance, on se trouve face à de très belles couleurs très proches de la réalité, dont le sommet est sans doute dans les planches représentant des scènes de nuit, avec l'aura lunaire, les dégradés d'ombre sur les objets, ce qui créé une véritable atmosphère nocturne. La finesse en dégradés des couleurs donne beaucoup plus de volume et de présence, de réalité en somme, et l'on ne devrait pas s'en plaindre.

Paru en 1967, Astérix légionnaire est une critique ouverte de l'armée et de ses travers, ainsi que de l'incurie administrative, le tout basé sur un renversement des valeurs.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par frederic sur 24 mars 2011
Format: Relié
Si cet album , l'un des meilleurs de la série , trouve dans cette collection l'occasion d'un bel écrin ( planches plus grandes , couleurs ravivées ... ) , en revanche , il est dommage que le studio qui la réalise ait abandonné les effets de lumières , qui donnaient un aspect légèremment 3D aux scènes de nuit ... du coup , on est un peu déçu ... voilà pourquoi je ne mets que 3 ***
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 28 juillet 2012
Format: Relié Achat vérifié
Pour les personnes comme moi à la vue basse, cette version "La Grande Collection" devrait être une bénédiction: dessins plus grands et couleurs ravivées. L'ennui c'est qu'elle n'est pas très fidèle à l'originale.

Sur la couverture, les capes des centurions, pourpres et bleues, sont devenues toutes les deux rouges et on a rajouté le décor de dalles qui n'existait pas dans la première versionAstérix le Légionnaire. Une aventure d'Astérix le Gaulois.. Le grand bandeau vertical "La Grande Collection" n'apporte rien, il sert juste d'accroche publicitaire et nuit à la beauté du dessin original.

L'intérieur de ce sublime album (un des plus réussis de la série) a pas mal trinqué. Les couleurs sont plus vives mais plus criardes. Certains fonds ont changé, passant du mauve au bleu ou de l'ocre au vert. Les dégradés de couleurs ont disparu (voir cheveux de Falbala), les caleçons des romains dans la forêt sont passés du blanc au rouge (les exemples sont légion).

Evidemment il n'y a pas de quoi crier au scandale, mais plus grand en moins bien, ça reste moins bien ! Les éditeurs auraient pu choisir un papier moins glacé, plus doux, qui colle mieux avec l'esprit d'une réédition luxueuse. Je pense qu'ils ont fait le choix du rapport qualité prix, les rééditions de luxe d'autres séries chez d'autres éditeurs étant souvent plus onéreuses.

Pour un peu plus cher, une édition plus facile à lire mais moins poétique que l'originale.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS sur 3 septembre 2009
Format: Relié
Devant aller en Afrique pour sauver le fiancé de Falbala, Astérix et Obélix s'engagent dans la légion romaine qui brasse les ethnies. Voilà nos héros enrôlés avec belge, grec, égyptien... Les différentes cultures donnent un savoureux mélange et des gags exquis. Les pauvres centurions ne savent même plus où donner de la tête devant ces deux gaulois qui repoussent les limites tandis que les autres engagés prennent du bon temps en râlant.
Bref, terrible!!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par 2nimm TOP 500 COMMENTATEURS sur 17 septembre 2014
Format: Relié Achat vérifié
album de BD broché rigide grand format ancien (1992/1967) présentant la dixième aventure des célèbres héros de Goscinny et Uderzo; celle ci fait partie des oeuvres de la maturité et, étant une des plus connues, elle a marqué nombre de lecteurs dans leur jeunesse; celle met en scène nos deux célibataires en voyage Tunisie pour sauver Tragicomix enrôlé de force dans la légion romaine; le dessin des différents personnages est parfait (contrairement au tous premiers épisodes où il se cherche encore), les dialogues et l'intrigue sont truculents (qui ne se souvient pas du pauvre adjudant découragé par ces recrues atypiques ?); le fond historique est cette fois-ci Massilia, Rome et l'Afrique du nord; apparaissent quelques vieilles connaissances comme les inévitables pirates, qui finissent sur le radeau de la méduse; seuls deux personnages nouveaux apparaissent: l'adjudant romain et son interprète sont hilarants dans leurs tentatives de discipliner tous ces légionnaires venus du monde romain; bref, on est en présence d'une des meilleures des histoires de la série, celle-ci est bien ficelée et on passe un bon moment; ; même si il ne s'agit pas d'une vraie reliure mais plutôt d'un ouvrage broché avec couverture rigide, cette version originale cartonnée Dargaud est parfaite pour renouveler sa collection qui, il faut bien l'avouer, a du mal à survivre, avec cicatrices et marques d'usure, aux années et multiples mains entre lesquelles elle est passée (et c'est bien normal après tout!)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?