Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : The Music Warehouse
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Astral Weeks


Prix : EUR 11,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
34 neufs à partir de EUR 2,78 22 d'occasion à partir de EUR 3,33 5 de collection à partir de EUR 13,43
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Van Morrison

Discographie

Image de l'album de Van Morrison

Photos

Image de Van Morrison

Biographie

« Je crois qu'il n'y a qu'un seul génie de la musique irlandaise, et c'est Van Morrison. » Bob Geldof
« J'ai vieilli de dix ans en produisant trois de ses disques. »  Ted Templeman

George Ivan « Van the Man »  Morrison se fait entendre pour la première fois le 31 août 1945, à Bloomfield, ... Plus de détails sur la Page Artiste Van Morrison

Visitez la Page Artiste Van Morrison
184 albums, 15 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Astral Weeks + Moondance Deluxe (2 CD) + His Band And The Street Choir
Prix pour les trois: EUR 33,46

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (18 février 1988)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002KAT
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 23.309 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Astral Weeks 7:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Beside You 5:16EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Sweet Thing 4:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Cyprus Avenue 6:59EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. The Way Young Lovers Do 3:17EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Madame George 9:45EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Ballerina 7:03EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Slim Slow Slider 3:17EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Flawless 1968 album full of unrestrained melodic joy. Timeless, beautiful, essential. Tracks include "Madame George","Cyprus Avenue", "The Way Young Lovers Do"

Amazon.fr

Enregistré en deux jours avec quelques musiciens de jazz dont Connie Kay, le batteur du Modern Jazz Quartet, Astral Weeks est un album exceptionnel. On dit, pour la petite histoire, que la maison de disques aurait exigé la présence de musiciens de jazz professionnels par souci d'économie, afin que les séances ne durent pas trop longtemps. Peu importe, l'essentiel c'est la magie de cette rencontre. Toute la subtilité des arrangements est spontanée. A aucun moment le vibraphone, la flûte ou les cordes ne donnent l'impression d'être plaqués sur la musique de Van Morrison. Les chansons semblent couler de source, tandis que la voix du barde irlandais virevolte et crée une nouvelle poésie, d'une liberté incomparable. --Hubert Deshouse

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Scrogneugneu sur 19 janvier 2009
Format: CD
« Astral Weeks » est le 2ème album solo de Van Morrison, enregistré à 23 ans en 1968. C'est un objet totalement singulier, inclassable en terme de courant musical, rebelle à toute forme de comparaison. 4 ingrédients au moins expliquent ce résultat: des compositions hors du commun, une performance vocale constamment située sur le fil du rasoir, une contribution stupéfiante du contrebassiste Richard Davis, et enfin le travail d'orfèvre de Larry Fallon pour les arrangements de cordes, cuivres et clavecin. En tout 45 minutes de musique totalement improbable en 1968 comme aujourd'hui. Les 8 morceaux sont tous mémorables, notamment "Astral Weeks" avec son final transfiguré par les cordes, "Beside You" complainte bancale et baroque, proche de l'hystérie, "Sweet Thing" et sa jubilation formidable, "Madame George" point d'orgue émotionnel de l'album, et pour finir "Slim Slow Slider" conclusion bizarre et dérangeante qui laisse l'auditeur à la sortie d'un monde qui se dérobe définitivement. Quand on écoute "Astral Weeks", apparaît momentanément une résonance avec quelque chose d'impalpable et de partagé au fin fond de toutes nos conditions humaines.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Pierre MONDEIL TOP 100 COMMENTATEURS sur 18 février 2014
Format: CD
Ce n'est pas le moindre des mérites du dernier album de la Suédoise Sophie ZELMANI, le magnifique 'Soul', que de m'avoir conduit à réécouter 'Astral Weeks'. Je l'ai acheté en vinyle, au début des années 70, et racheté dès les débuts du CD. Je viens m'enquérir d'un rachat possible dans une belle édition remastérisée et... surprise, cet album d'île déserte n'a jamais été "nettoyé" depuis... 1987. Incroyable laxisme de Warner !... Warner est malgré tout bon prince qui réédite luxueusement "Moondance", un superbe album un peu plus "commercial", et abandonne aux Japonais le droit de proposer 'Astral Weeks', le disque le plus singulier de toute la carrière de "Van Mo", dans une édition magnifiée aux normes des exigences d'un public averti. Sur tous les marchés "occidentaux", y compris aux États-Unis, Warner persiste à commercialiser cet album radical dans un master peu flatteur, aujourd'hui, disqualifié. Il y a bien un commentateur qui, pour signaler cette aberration, ne met qu'une petite étoile à ce chef-d'œuvre. Je confirme : 1/5 pour Warner et sa politique éditoriale et 5/5 pour l'Artiste, Van MORRISON, et son folk inclassable qui reste toujours aussi bouleversant ; total : 3/5 !...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par anonyme sur 16 mai 2002
Format: CD
Lorsque le jamais souriant Van Morrison (aucun lien de parenté connu avec Jim), entre en 1968 aux Century Sound Studio de New York, c’est pour y enregistrer en deux jours, l’un des « meilleurs albums de tous les temps ».
Le pire, c’est que c’est vrai.
A l’écoute de cet album quasi impressionniste, les premières impressions sont pourtant tièdes.
Sans cadre, sans règles et sans filet, Astral Weeks, qui mélange folk, jazz, blues et gospel, est difficile à décrire, encore plus à évaluer. Ce disque qui n’existe pas est d’avantage une humeur qu’une réelle incitation. Sa tessiture est indéfinissable et l’impression qui subsiste après une écoute totale (indispensable), a tout du chaos spirituel. On ne sait jamais si cette voix de carriole irlandaise mal embarquée est celle d’un grand chanteur, ni ne ce que valent intrinsèquement ces compositions de poète grognon, mais une chose est sure, difficile de sortir indemne de l’épreuve.
A l’instar d’une bonne bouteille, Astral Weeks s’améliore avec le temps, (à cette différence près qu’on peut le déguster instantanément tout en bonifiant son écoute) et reste, quelque soit la réputation des poussiéreuses encyclopédies du Rock, le fameux chef-d’œuvre annoncé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 8 janvier 2010
Format: CD
Alors là, les petits loups, on tutoie le hors-norme, l'exceptionnel. C'est un album hypnotique de référence du rock sans être un disque de rock. Blues, oui. Jazz, ok ou encore de folk mais pas de rock ! Bref, inclassable, quoi en terme de courant musical! Sorti en 1968 et 2ème de la production de Van Morrison, j'ai découvert les 8 perles de cet album au début des années 70. Pas de hits ronflants comme Gloria que l'on doit au barde irlandais Van Morrison. Je ne suis pas persuadé qu' Astral Weeks ait battu des records de vente à sa sortie, étant réservé à une élite. C'est l'album de la maturité pour Van Morrison et ce, à 23 piges. Costaud ! La maison de disque voulait des musiciens de jazz professionnels par souci d'économie pour que l'enregistrement du disque ne traîne pas en longueur, Van a sorti de sa manche des types auxquels il a donné carte blanche qui nous vaut des morceaux flirtant avec l'improvisation. Astral Weeks est selon lui une de ces chansons où l'on peut voir la lumière au bout du tunnel (Rolling Stones 1978). Madam George (initialement Madam Joy, mots que chantent Van dans la chanson), Cypress Avenue (une rue de Belfast dans un quartier huppé qui faisait saliver les jeunes paumés), chanson avec laquelle, pendant longtemps, Van Morrison terminait ses concerts. Toutes les émotions humaines sont cristallisées dans Ballerina (la plus ancienne, vraisemblablement du temps des Them et inspirée par une ballerine à l'époque de la rencontre avec Janet, sa future épouse) : le désir, l'espoir, la joie, la crainte...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?