Atar Gull - tome 46 - ou le destin d'un esclave modèle (1) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 5,92
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Atar Gull - tome 46 - ou le destin d'un esclave modèle (1) sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle [Broché]

Fabien Nury , Brüno
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 16,95
Prix : EUR 16,10 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,85 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 22 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 4,99  
Broché EUR 16,10  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

6 octobre 2011 Atar Gull (Livre 46)
Tous les esclaves ne rêvent pas de liberté. 1830, Afrique noire. Atar Gull, un superbe esclave, est chargé sur le bateau du capitaine Benoît pour être vendu aux Antilles. Son prix est élevé : c est le fils d'un roi, un athlète, un guerrier... Son histoire nous entraînera des soutes d'un négrier jusqu'à la Jamaïque, des
marchés aux esclaves au coeur des plantations ; son destin sera tragique... Fabien Nury et
Brunö signent une incroyable fresque flamboyante, une aventure sidérante à mille lieux des poncifs mélodramatiques, un superbe album de 88 pages qui vous hantera bien longtemps après l'avoir refermé.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle + Tyler Cross - tome 1 - Tyler Cross (1) + Deadline
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né en 1976, Fabien Nury a démarré sa carrière en signant, avec Xavier Dorison, le scénario de W.E.S.T , série à succès dessinée par Christian Rossi (6 tomes parus entre 2003 et 2011 chez Dargaud). En solo, Fabien Nury écrit Je suis Légion, série de trois tomes mise en images par l'Américain John Cassaday (Humanoïdes associés). La série, traduite en huit langues, se poursuit chez Glénat avec plusieurs dessinateurs, sous le titre Les Chroniques de Légion. Il signe aussi Le Maître de Benson Gate, avec Renaud Garreta (Dargaud). De 2007 à 2012, Nury scénarise les six tomes de Il était une fois en France (Glénat), série historique dessinée par Sylvain Vallée, qui obtient un immense succès public (850 000 exemplaires vendus) et critique. Entre autres récompenses, Il était une fois en France reçoit en 2011 le prix de la meilleure série au Festival de la BD d'Angoulême. Depuis, Fabien Nury enchaîne les succès dans des genres variés : le dyptique historique La mort de Staline avec Therry Robin (Dargaud), le thriller XIII Mystery – Steve Rowland avec Richard Guérineau (Dargaud), le feuilleton policier Silas Corey avec Pierre Alary (Glénat), l'adaptation littéraire Atar Gull avec Brüno, d'après Eugène Sue (Dargaud)... En 2013, il crée Tyler Cross avec Brüno, un roman noir en BD. L'album est plébiscité par la critique et les lecteurs (plus de 50 000 exemplaires vendus). En 2014, Fabien Nury publie le quatrième et dernier tome de L'Or et le Sang avec Maurin Defrance au scénario, Merwan et Fabien Bedouel au dessin (Glénat) et le premier volet du dyptique Mort au Tsar ! avec Thierry Robin (Dargaud). Il prépare aussi un album d'aventures, Fils du Soleil, d'après Jack London, avec Eric Henninot (Dargaud). Pour l'audiovisuel, Fabien Nury a coécrit avec Xavier Dorison les scénarios du film Les Brigades du Tigre (Réal. Jérome Cornuau, 2006) et du téléfilm Pour toi, j'ai tué (Réal. Laurent Heynneman, 2012). 2012 – Prix Jacques Lob (Blois) pour l'ensemble de sa carrière. 2010 – Prix Historia – Meilleure BD (La Mort de Staline) 2012 – Prix des Rendez-vous de l'Histoire (Blois) – Meilleure BD historique (La Mort de Staline) 2011 – DBD award – Meilleur album (Atar Gull) 2011 – Grand Prix Quai des Bulles (St Malo) pour Brüno (Atar Gull) 2013 – Prix du Point – Meilleur Album (Tyler Cross) 2014 – Prix de la BD Fnac (Tyler Cross)

Brüno est né le premier mars 1975 en Allemagne, d'un père militaire et d'une mère au foyer. Après son bac, il passe un an à l'école Estienne à Paris, puis déménage à Rennes, où il obtient une maîtrise d'arts plastiques. En 1996, premières parutions aux éditions La Chose (Le Guide Crânien, Vitr le Mo...). Il signe chez Treize Étrange en 1998, pour lequel il réalise NEMO, une libre adaptation du roman de Jules Verne 20 000 lieues sous les mers. A partir de 2001, il publie avec Fatima Ammari-B, Inner City Blues, aux éditions Vents d'Ouest, une série policière ayant pour cadre le milieu noir américain des années 70. De 2003 à 2006, il anime avec Pascal Jousselin Les Aventures de Michel Swing, un feuilleton improvisé, réalisé à 4 mains. Cette bande dessinée a d'abord été disponible sur internet. La version album paraît aux éditions Treize Étrange en 2006. En 2007, il rencontre Appollo avec qui, il signe chez Dargaud. Ensemble, ils réalisent plusieurs albums dont Biotope (un diptyque de SF), et la série Commando Colonial dans la collection Poisson Pilote. Il poursuit ces collaborations fructueuses, notamment avec des scénaristes tels que Fabien Nury, avec lequel il réalise Atar-Gull ou le destin d'un esclave modèle, un album qui se verra récompensé par le prix Bulles de Cristal 2013 en catégorie 15-18 ans. Ils poursuivent aujourd'hui leur collaboration avec leur nouvelle série Tyler Cross. Brüno vit et travaille à Nantes. www.brunocomix.fr

Détails sur le produit

  • Broché: 86 pages
  • Editeur : Dargaud (6 octobre 2011)
  • Collection : Atar Gull
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 220506746X
  • ISBN-13: 978-2205067460
  • Dimensions du produit: 31,4 x 23,6 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 99.388 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir 4 mars 2013
Par CB VAR TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Comme son titre l’indique, cette BD, adaptation d’un roman d’Eugène Sue, évoque la vie d’un jeune africain, Atar Gull, fils d’un chef de tribu. Il va se faire capturer (dans des circonstances peu claires) et sera vendu comme esclave à un armateur nantais par le chef d’une autre tribu. La traversée de l’Atlantique s’avèrera plus mouvementée que prévue.Finalement, arrivé à Port Royal, Atar Gull va être acheté par un planteur local de l’île relativement humain, Tom Will. Rapidement, il gagne la confiance de son maître. Mais un évènement dramatique va changer le cours des choses et transformer l’esclave modèle en une redoutable machine à vengeance. L’histoire se finira à Nantes “ bouclant la boucle ” du récit.
Outre le choix d’un point de vue “ original ” (à savoir celui de l’esclave), plusieurs éléments ont retenu mon attention :
De nombreux personnages secondaires bien croqués en quelques traits et répliques
L’absence de propos trop moralisateur (mise à part bien sûr, une critique de l’esclavagisme !)
Des dialogues pertinents et plusieurs scènes d’action qui rythment le récit

On peut peut-être regretter la part un peu trop importante de la traversée maritime par rapport à la vie dans la plantation proprement dite. Il y avait matière à faire 2 albums !
Fabien Nury, un scénariste particulièrement prolifique actuellement a choisi de travailler avec un dessinateur peu connu du grand public (et de moi en particulier) : Brüno. Le trait est un peu surprenant au départ mais il y a un travail sur les visages, sur les couleurs de fond qui ne laisse pas insensible.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Implacable 6 novembre 2011
Par sholby TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
« - Mais alors... Pourquoi les hommes pleurent-ils ?
- Ils pleurent pour leur tenir compagnie. »

Nury et Brüno signent ici un « one shot », adapté du roman d'Eugène Sue impitoyable de noirceur. Mais plus que les mécaniques fatales de l'époque et de la vengeance qui mènent tous les personnages vers des morts le plus souvent violentes, c'est la complexité de leurs personnalités qui fait surtout le sel de ce roman graphique. Ici, si l'on me permet ce discutable jeu de mots pour une histoire d'esclavage, personne n'est tout noir où tout blanc, et même les personnages les plus cruels et sinistres recèlent une blessure ; tous vivent dans la conscience de leur époque, où l'esclavagisme, s'il est encore légal, commence à sentir le souffre.

Nury scinde son récit en trois unités de temps et de lieu, parfaitement cohérentes entre elles, en faisant monter tout du long la tension et la folie, à laquelle, en fin de compte, personne n'échappe. Brüno, de son côté, sert le scénario avec son style si particulier et sa maestria habituelle.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un pur chef d'oeuvre 15 décembre 2011
Par Superclash TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Que dire, Nury est au sommet, le scénariste d'Il était une fois en France, prouve encore une fois avec cet album qu'il est de la race des plus grands, et qu'il n'a aujourd'hui que très peu d'équivalent. L'histoire de cet esclave prêt à tout pour se venger est dense, âpre, dure, mais totalement maitrisée. La vraie surprise, c'est Brüno dont le style graphique, très ligne claire se fond avec une grande maestria dans la noirceur de ce récit et le sert à merveille. Meilleur bouquin de l'année pour moi à égalité avec Quai d'Orsay.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Racines 4 février 2012
Par Durand Sébastien TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Prince noir, Atar Gull est emmené aux Antilles en esclavage. Il en conçoit une implacable envie de vengeance.

Cette adaptation en BD d'un livre d'Eugène Sue (que plus personne ne lit à la fois parce qu'il est démodé et pour d'autres raisons plus complexes, cf. ci-après) m'a laissé pantelant. Non pas à cause du style graphique, superbe de Brüno. Les dessins sont d'une grande puissance et redoutablement et efficaces. Pas non plus à cause du scénario de Nury qui se suit parfaitement, avec juste ce qu'il faut d'ellipses pour ne pas nous permettre de relâcher notre attention. Tout cela fonctionne bien.

Non, ce qui m'a gêné dans cet album - et au final, je n'ai pas de réponse claire - ce sont les "intentions". Si l'on ne lit plus Eugène Sue aujourd'hui, c'est parce qu'au-delà de l'aspect feuilletonesque de ses récits populaires (Le Juif Errant, Les Mystères de Paris), on ne saisit plus très bien où il veut en venir : condamne-t-il les exactions des bas-fonds, des villes comme de l'âme humaine ? Les approuve-t-il au contraire ? Ou se contente-t-il de les décrire sans avoir de point de vue dessus (et dans ce cas, n'est-ce pas une "faute" au regard moderne ?) ? Et c'est bien là le problème de cet Atar Gull. On voudrait avoir de l'empathie pour cet esclave qui se révolte car tous les blancs, esclavagistes durs ou "soft", sont méprisables. Mais les Noirs ne se comportent pas mieux ici, bande d'empoisonneurs, de lâches ou de massacreurs au choix (et parfois successivement).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa2f51924)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?