EUR 35,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Atlas des relations inter... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 11,13 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Atlas des relations internationales éd. 2013 Broché – 8 mai 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 35,90
EUR 35,90 EUR 25,13

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Atlas des relations internationales éd. 2013 + La géopolitique : 40 fiches thématiques et documentées pour comprendre l'actualité + Le dessous des cartes : Itinéraires géopolitiques
Prix pour les trois: EUR 60,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

La mondialisation

Le terme de mondialisation est une traduction du mot américain globalization, apparu au début des années 1980. Il décrivait initialement la convergence des marchés dans le monde et la facilité croissante de circulation de flux financiers. Son sens s'est élargi très rapidement à l'ensemble des échanges entre les différentes parties du globe et à leur accélération, grâce aux nouveaux moyens de communication. C'est à la fois un processus banal mais également un réel bouleversement du monde. Il a des racines anciennes de plusieurs siècles mais il peut, à juste titre, être considéré comme la caractéristique majeure de la dernière décennie du XXe siècle, à l'origine d'une modification fondamentale des relations internationales.

Un phénomène ancien

En tant gue telle, la mondialisation, au sens de mise en relation des différents ensembles de la planète, n'est pas un phénomène entièrement nouveau. En effet, ses premières et spectaculaires manifestations remontent aux grandes découvertes faites par les navigateurs à la fin du xv* et au début du XVIe siècle. La découverte de la rotondité de la Terre, de la «circumnavigation» et celle de nouveaux mondes ont eu un impact exceptionnel. En effet, l'historien Fernand Braudel parlait déjà «d'économie-monde» pour définir le système économique international aux temps des Empires espagnol et britannique.

Dès les XVIe et XVIIe siècles, de grandes villes comme Gênes, Amsterdam et Londres sont les capitales de réseaux commerciaux et financiers gui s'étendent à l'échelle mondiale, et ne se limitent pas à des sphères régionales ou nationales. Mais cette mondialisation est en fait une conquête du monde par les Européens. La révolution industrielle du XIXe siècle, les nouveaux moyens de communication (bateaux à vapeur, chemins de fer, télégraphe) vont par la suite accentuer l'ouverture du monde et sa domination par les puissances européennes. C'est en réaction au développement du capitalisme international gue Karl Marx et Friedrich Engels ont appelé à la création de l'Internationale des travailleurs ainsi qu'à l'abolition des frontières, en affirmant «les travailleurs n'ont pas de patrie».

En 1935, dans son livre Regard sur le monde actuel, Paul Valéry écrit «le temps du monde fini commence» -, selon lui, avec la fin de la colonisation, la Terre est quasiment entièrement partagée entre les différents États, le recensement des ressources est effectué et les parties du monde sont ainsi reliées entre elles. Il n'y a, dès lors, plus de terres inconnues ou nouvelles à découvrir.

De façon tragique, le krach boursier de 1929 et surtout les deux guerres mondiales ont confirmé la possibilité pour certains événements ou phénomènes d'avoir désormais un impact à l'échelle planétaire et non plus seulement local. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la compétition entre Washington et Moscou va revêtir également un caractère global. Soviétiques et Américains s'affronteront par alliés interposés sur l'ensemble des continents.

L'émergence actuelle

Au début des années 1960, le sociologue canadien Marshall McLuhan parle du village planétaire (global village). Les médias de masse, télévisés et radiodiffusés, permettent en effet une information généralisée sur l'ensemble de la planète. Pourtant la mondialisation du début du XXIe siècle n'a rien à voir avec ces phénomènes précédents. La liaison entre les différentes parties du monde existant depuis longtemps, c'est aujourd'hui la modification des notions d'espaces et de temps qui est un phénomène nouveau. Les moyens modernes de communications ont supprimé les distances et ont révolutionné les relations entre les différentes parties du monde, tant par les modes de déplacement que par celui des communications (avion, téléphonie, télécopie puis Internet). Tout devient proche et immédiat. Les distances et les frontières semblent abolies. Aujourd'hui, les personnes et les marchandises, tout comme les flux financiers, la technologie et l'information franchissent les frontières avec une rapidité et une facilité sans précédent, à tel point gue l'idée de la fin des frontières a été évoquée.

Le cadre national, en matière d'économie, est de plus en plus mis en cause par les réseaux mondiaux des entreprises. Il s'agit d'une libéralisation des échanges, des investissements et des flux de capitaux par suppression des barrières nationales.

Le Fonds monétaire international (FMI) a défini la mondialisation comme l'interdépendance économique croissante de l'ensemble des pays du monde. Celle-ci est provoquée par l'augmentation du volume et de la variété des transactions transfrontalières de biens et de services, par le flux de capitaux en même temps que par la diffusion accélérée et généralisée de la technologie. Pour l'Organisation internationale du travail (OIT), elle est le produit d'une vague de libéralisation des échanges, des investissements et des flux de capitaux, ainsi gue celui de l'importante croissance de tous ces flux, et de la concurrence internationale dans l'économie mondiale.

L'émergence de la mondialisation résulte de la combinaison du libéralisme économique et de l'innovation technologique, notamment des technologies de l'information, mais également de la fin du clivage Est/Ouest, suite à la chute du communisme.

Biographie de l'auteur

Pascal Bonifa est directeur de l'Institut de relations internationales (IRIS) et a écrit une cinquantaine d'ouvrages traitant des questions internationales.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 11,13
Vendez Atlas des relations internationales éd. 2013 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 11,13, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?