Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Atom Heart Mother [2011 - Remaster] (2011 - Remaster)
 
Agrandissez cette image
 

Atom Heart Mother [2011 - Remaster] (2011 - Remaster)

26 septembre 2011 | Format : MP3

EUR 9,09 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 15,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
23:41
30
2
4:30
30
3
5:28
30
4
5:23
30
5
12:59


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 26 septembre 2011
  • Date de sortie: 26 septembre 2011
  • Label: EMI UK
  • Copyright: 2011 Pink Floyd Music Ltd/Pink Floyd (1987) Ltd under exclusive licence to Parlophone Records Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 2011 Par
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 52:01
  • Genres:
  • ASIN: B005NRV27A
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (51 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 129 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par Religionnaire sur 14 juillet 2002
Format: CD
Magnifique album à 2 visages .La première face est constituée d’un morceau de 23 min (Atom Heart Mother ) qui est une superbe symphonie avec cuivres ,cordes et une chorale .Et ce que le groupe arrive à faire avec tout ça est très original : une multitude de thèmes ,certains triomphants ,d’autres mélancoliques (on remarque même un coté funk parfois) .La deuxième face est beaucoup plus pop ,douce et triste tel If ou Fat Old Sun avec ce petit air nonchalant cher au groupe .Summer 68 est le résultat génial d’un mélange d’admiration et de mépris des Beatles : C’est un morceau entraînant et très mélodique ,tantôt doux ,tantôt plus violent .La dernière pièce est une instrumentale très originale : Alan’s Psychedelic Breakfast .Décomposée en plusieurs parties ,avec des suites d’accords de guitare et de piano très floydiens .Cet album représente pour moi le vrai commencement d’un mythe des années 70 .Sa richesse musicale est exceptionnelle .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
52 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joel Bonhomme sur 26 juin 2006
Format: CD
Je viens de decouvrir 36 ans apres sa sortie un veritable joyau, du genie à l'état pur,une insolence à la créativité musicale qui vous emporte bien au-delà de la musique vers des profondeurs de reves et d'images fantastiques et irréelles...

Je veux bien sur parler d'ATOM HEART MOTHER qui symbolise à lui seul tout le talent et la puissance créatrice des FLOYD!

Si vous ne deviez avoir qu'un disque de cette epoque mi psychédélique mi protestataire et surtout eblouissante de la musique anglo-saxonne alors c'est celui-ci que vous vous devez d'ecouter et surtout de savourer tel un fruit defendu dans un eden musical disparu...

Et quand on pense à ce que l'on peut produire aujourd'hui j'ai envie de pleurer sur ces musiques qui n'en sont plus...

Alors Messieurs les Anglais,pour ce bonheur, chapeaux bas!!!

Joel bonhomme
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
49 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile  Par Y. GIRAUD sur 17 juillet 2006
Format: CD
Je partage la majorité des avis précédemment donnés, mais je voudrais apporter un argument supplémentaire pour situer ce joyau dans la discographie du groupe.

On dépeint assez souvent la musique du Floyd comme étant psychédélique, progressive, spaciale ... Or, tout le génie de ce disque consiste en son caractère plutôt terrien comparé à Wish You Were Here, Meddele ou Dark Side ... il y a quelque chose de très anglais dans ce disque, dans ses arrangements d'orchestre un brin poussifs, dans l'ironie du très Alan Psychedelic Breakfast qui en feraient la bande son idéale de l'émission The Monty Python Flying Circus. C'est une facette plutôt méconnue de ce groupe que d'aucuns jugeront un brin trop sérieux. La vache de la couverture est l'illustration parfaite de la musique qui le compose. Félicitations aux concepteurs de l'époque qui savaient parfaitement faire coïncider le fond et la forme.

Je voudrais aussi ajouter que si les deux longs instrumentaux du disque, malgré leurs évidentes qualités, ont quelque peu vieilli, les trois chansons (If, Summer 68 et Fat Old Sun) sont des trois des plus belles que le groupe ait jamais composé. Je les échangerais volontiers contre toutes celles de The Wall ou de The Piper at The Gates of Dawn, et ce sont elles qui rendent l'aquisition de ce chef d'oeuvre totalement indispensable.

Pour toutes ces raisons, je dirais que si ce n'est pas le meilleur Pink Floyd, c'est certainement celui qui m'émeut le plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 11 mars 2012
Format: CD
A tomme heart mother a souvent été comparé par ses dé-tracteurs à une grosse bouse... Tant pis pour eux, laissons-les ruminer car il n'y a pas de quoi en faire un fromage! Pour leur cinquième LP les Floyds n'ont pas mis les deux pieds dans le même sabot et sans avoir transgraissé l'étable de la loi ils ne s'en laissent pas comté et rockent fort.

La première face est une longue suite à s'envoyer d'une seule traite, cul sec. Co-composée par Ron Geesin sur la base d'un boeuf informel du Floyd , Atom Heart Mother restera longtemps la cloche de division au sein du groupe et de ses fans. Pink Floyd barattera froid à Ron Geesin, minimisant sa participation, pis il n'est même pas cité sur la pochette! Cette suite fait pourtant partie de la crème des épics des seventies, une munster-piece dans la discographie du Floyd.

Sur la seconde face de l'album, pas encore sous le joug despotique de Roger Waters, chaque membre du groupe s'autorisera une production de son cru. Sans avoir définitivement trouvé le veau d'or, le Floyd ne restera pas sur la paille avec cet album et fera même pas mal de beurre avec.

Mais foin de ces considérations hautement culturelles, Pink Floyd continuera ses explorations zootechniques, en passant par les chiens et les moutons pour finir en beauté avec les cochons volants.

Avec cet album, je panse qu'une page, que dis-je un feuillet, est tourné. Les fans continueront encore un temps à boire du petit lait avant que tout cela ne tourne à l'aigre et aille droit dans le mur.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique