undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Au Bonheur des Dames et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,50
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 5 images

Au bonheur des dames, Extraits de l'oeuvre Poche – 2 février 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
Poche, 2 février 2004
EUR 1,50 EUR 0,50
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,49

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La naissance d'un grand magasin parisien, pieuvre commerciale écrasant le petit négoce traditionnel. Cette "mécanique à manger les femmes" génère une forme spécifique de communauté : une société hiérarchisée, avec son cortège d'arrivisme, de jalousie, de malveillance et de perfidie, mais aussi de progrès et de réussite. Octave Mouret, le propriétaire, précurseur inspiré, bouleverse sa corporation comme Haussmann bouleverse la ville. Il parie tout sur les femmes, sur leurs envies et sur leur incapacité à surmonter les tentations. L'une d'elles lui résiste : Denise, incarnation de la vertu et de la générosité. Elle devient une obsession pour cet ogre.

Quatrième de couverture

Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie. Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d'enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace. Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite. Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .



Détails sur le produit

  • Poche: 160 pages
  • Editeur : Hatier (2 février 2004)
  • Collection : Classiques Hatier - Oeuvres et Thèmes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2218745208
  • ISBN-13: 978-2218745201
  • Dimensions du produit: 17,5 x 1 x 12,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (95 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 138.825 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par mariecatou le 30 juin 2007
Format: Poche
Le bonheur des dames, ce n'est pas seulement un roman d'amour sur fond de mort du petit commerce, c'est la fuite en avant vers le monde de la consommation tel que nous le connaissons.

Zola a décripté tous les mécanismes de la vente : le désir, la possession,la tentation, l'achat compulsif. Mouret est un tentateur de la femme : elle veut séduire, il lui "offre" tous les atours, un diable d'homme qui finit par céder à la seule figure vertueuse, celle qui n'est pas cliente .

Les descriptifs des étalages des étoffes et des dentelles laissent entrevoir la vision d'alcôve où ces étoffes, coton, satin, dentelles ,cousues, assemblées, mariées entre elles, enrobant le corps de la femme pour le mettre en valeur, tomberont sur le tapis, étalées inertes comme au début.

Il y a là dessous une part de fruit défendu, mais il arrive qu'Eve terrasse le serpent... et quelle écriture !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathilda le 26 juin 2008
Format: Poche
Si ma bibliothéque était en feu et que je devais choisir un livre à sauver ce serais, je pense, celui là. Pourtant, rien ne me prédestinais à aimer Zola et c'est un peu par hasard, aprés avoir lu "Thérése Raquin" (qui par ailleurs est génial aussi) que j'ai acheté "Au bonheur des dames". Je ne sais pas ce qui m'a tant fasciné dans ce roman. Outre l'écriture, l'époque et l'athmosphére que dépeint l'auteur, je suis réellement rentré dedans. C'est le seul livre que j'ai lu deux fois et que je pourrais encore relire avec plaisir.
Un conseil, lisez aussi "Pot-Bouille" qui précéde "Au bonheur des dames". Le héros est Octave Mouret. Un autre chef d'oeuvre de Zola.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denys Rousseau TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 juillet 2008
Format: Poche Achat vérifié
Sans doute un des meilleurs Rougon-Macquart. Epopée de l'apparition des grands magasins face au petit commerce voué à la disparition. Largement inspiré des créations de l'époque (Bon Marché, Louvre...), ce roman mêle la finance, l'urbanisme et le formidable esprit d'entrepreneur d'Octave Mouret. Son amour pour la petite Denise, vendeuse pauvre et maladroite, permet de donner la dimension sociale chère à Zola. Comme d'habitude, les descriptions minutieuses, à la limite du documentaire, donnent une idée de l'énorme travail réalisé par l'auteur.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 15 février 2008
Format: Poche
Superbe roman d'Emile Zola qui nous décrit les effets multiples d'une mutation économique: la montée en puissance des grandes enseignes au détriment des petits commerces. La force du roman vient evidemment de l'absence de parti pris de l'auteur qui met en valeur le caractère équivoque du phénomène. On est loin d'un ouvrage de propagande! De plus ce roman conserve une grande actualité au vu des mutations économiques actuelles. Indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Sandrine le 27 août 2007
Format: Poche
Zola, il faut aimer, moi j'adore...
Au bonheur des dames est curieusement un livre encore très moderne. Dans sa description de l'engouement des clientes arpentant les allées du grand magasin, mais également dans sa description des sentiments liant les protagonnistes, Zola nous transporte dans un autre monde, à une autre époque!
Si vous voulez découvrir l'écriture de ce grand auteur ou si vous l'aimez déjà, lisez ce chef d'oeuvre!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
40 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas le 8 décembre 2011
Format: Poche
il n'était pas du tout clair dans la description de l'ouvrage que ce n'est pas le texte intégral !
Nous avons du racheter une autre édition avec le texte intégral
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
41 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Orkka le 5 octobre 2001
Format: Poche
L'histoire d'amour d'"Au bonheur des dames" est certainement la partie la moins développée du livre, car non seulement Zola n'est pas un écrivain à l'eau de rose, mais en plus, le but du livre est surtout de décrire l'étouffement du petit commerce par les grands magasins, ainsi que l'engouement suscité par ceux-ci.
Ces boutiques décrites comme sombres et petites vous font comprendre l'angoisse de leur propriétaires. Pourquoi sombres? Pas seulement à cause de leur taille, mais en raison de l'ombre menaçante du magasin d'Octave. La réussite imparable de ce dernier est dûe à sa compréhension des femmes de l'époque (et d'aujourd'hui) attirées par l'exposition extravagante, en masse, de tissus tous plus somptueux les uns que les autres.
La description de chacun des étages, ainsi que du salon de thé, montre qu'Octave a pensé à tout afin de faire de son magasin un lieu unique, où les visiteuses, venues par curiosité, finissent par acheter compulsivement, voire à voler, même si elles ont l'argent pour se payer tout ce qu'elles veulent. Ce n'est plus de l'achat utile, c'est de l'érotisme, la description de grands plaisirs toujours renouvelés. Pour en revenir à l'histoire d'amour, elle est là pour calmer le jeu, grâce à la chaste Denise, qui s'élève dans toute sa pureté, face à ce monde d'envies jamais inassouvies.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?