Au bonheur des ogres - La saga Malaussène (Tome 1) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 0,01

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Au bonheur des ogres - La saga Malaussène (Tome 1) sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Au bonheur des ogres [Poche]

Daniel Pennac
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (40 commentaires client)
Prix : EUR 7,40 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 4 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Journal d'un corps, édition augmentée

Pennac
Avis aux fans de Daniel Pennac : (re)découvrez Journal d'un corps en version augmentée aux éditions Folio.

Description de l'ouvrage

3 octobre 1997 2070403696 978-2070403691
Nouvelle édition en 1997

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Au bonheur des ogres + La fée carabine + La petite marchande de prose
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Benjamin Malaussène a un drôle de métier : bouc émissaire au service réclamations d'un grand magasin parisien où il est chargé d'apitoyer les clients grincheux. Une bombe, puis deux, explosent dans le magasin. Benjamin est le suspect numéro un de cette vague d'attentats aveugles. Attentats ? Aveugles ? Et s'il n'y avait que ça ! Quand on est l'aîné, il faut aussi survivre aux tribulations de sa tumultueuse famille : la douce Clara qui photographie comme elle respire, Thérèse l'extralucide, Louna l'amoureuse, Jérémy le curieux, le Petit rêveur, la maman et ses amants... Le tout sous les yeux de Julius, le chien épileptique, et de Tante Julia, journaliste volcanique. Quel cirque !

Avec ce premier tome des aventures de Malaussène, on plonge avec bonheur dans un univers baroque. Pennac multiplie les personnages secondaires, les digressions. Ça grouille comme dans une fourmilière. Le rire n'est jamais loin des larmes, le sordide côtoie le sublime. --Bruno Ménard

Quatrième de couverture

Côté famille, maman s'est tirée une fois de plus en m'abandonnant les mômes, et le Petit s'est mis à rêver d'ogres Noël.Côté cœur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j'étais là aussi pour l'explosion de la troisième, ils m'ont tous soupçonné.Pourquoi moi ?Je dois avoir un don...

Détails sur le produit

  • Poche: 286 pages
  • Editeur : Gallimard (3 octobre 1997)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070403696
  • ISBN-13: 978-2070403691
  • Dimensions du produit: 1,8 x 10,5 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (40 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.956 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Daniel Pennac, de son vrai nom Daniel Pennacchioni, est né le 1er décembre 1944 à Casablanca, au Maroc. Il est le quatrième et dernier d'une tribu de garçons. Son père est militaire. La famille le suit dans ses déplacements à l'étranger -Afrique, Asie, Europe- et en France, notamment dans le village de La Colle-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes. Quand il évoque son père, il l'assimile à la lecture : "Pour moi, le plaisir de la lecture est lié au rideau de fumée dont mon père s'entourait pour lire ses livres. Et il n'attendait qu'une chose, c'est qu'on vienne autour de lui, qu'on s'installe et qu'on lise avec lui, et c'est ce que nous faisions." Daniel passe une partie de sa scolarité en internat, ne rentrant chez lui qu'en fin de trimestre. De ses années d'école il raconte : "Moi, j'étais un mauvais élève, persuadé que je n'aurais jamais le bac." Toutefois, grâce à ses années d'internat, il a pris goût à la lecture. On n'y permettait pas aux enfants de lire, comme il l'évoque dans "Comme un roman" : " En sorte que lire était alors un acte subversif. À la découverte du roman s'ajoutait l'excitation de la désobéissance...".Ses études de lettres le mènent à l'enseignement, de 1969 à 1995, en collège puis en lycée, à Soissons et à Paris. Son premier livre, écrit en 1973 après son service militaire, est un pamphlet qui s'attaque aux grands mythes constituant l'essentiel du service national : l'égalité, la virilité, la maturité. Il devient alors Daniel Pennac, changeant son nom pour ne pas porter préjudice à son père.En 1979, Daniel Pennac fait un séjour de deux ans au Brésil, qui sera la source d'un roman publié vingt-trois ans plus tard: "Le Dictateur et le hamac".Dans la Série Noire, il publie en 1985, "Au bonheur des ogres", premier volet de la saga de la tribu des Malaussène (dont on retrouvera le "petit" dans "Kamo. L'idée du siècle").Daniel Pennac continue sa tétralogie avec "La Fée Carabine" puis "La petite marchande de prose" et "Monsieur Malaussène" (il y a ajouté depuis "Aux fruits de la passion"). Il diversifie son public avec une autre tétralogie pour les enfants, mettant en scène des héros proches de l'univers enfantin, préoccupé par l'école et l'amitié : "Kamo, l'agence Babel", "Kamo et moi", "L'évasion de Kamo" et "Kamo, l'idée du siècle". Ces romans sont-ils le fruit de souvenirs personnels? "Kamo, c'est l'école métamorphosée en rêve d'école, ou en école de rêve, au choix."À ces fictions s'ajoutent d'autres types d'ouvrages : un essai sur la lecture, "Comme un roman", deux ouvrages en collaboration avec le photographe Robert Doisneau et "La débauche", une bande dessinée, avec Jacques Tardi.Il a mis fin en 1995 à son métier d'enseignant pour se consacrer entièrement à la littérature. Toutefois, il continue d'avoir un contact avec les élèves en se rendant régulièrement dans les classes.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Daniel Pennac a trouvé la recette 20 novembre 2000
Par Un client
Format:Poche
Daniel Pennac a trouvé la recette et on est tous conquis par sa simplicité et ce délire littéraire. L'horreur devient drôle, Malaussène est admirable et pitoyable, Julius est répugnant tout autant qu'attachant, les innombrables membres de cette folle famille semblent irrattrapables. Je me suis plusieurs fois demander comment tout cela allait s'arrêter tout en sachant que je me laisserai prendre à lire les suivants. Alors qui pose ces horribles bombes ? Quelle terrible enquête et bien-sûr les Malaussènes ne sont jamais loin !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 c'est mieux après !!! 26 juillet 2001
Par Estelle
Format:Poche
Ce Bonheur des Ogres n'est, selon moi, pas le meilleur de la série. J'ai eu un peu de mal à cerner tous les personnages. Cela ne m'a cependant pas empêché de lire le 2ème puis le 3ème... J'en suis aujourd'hui à lire le 4ème, Monsieur Mallaussène, qui m'accapare matin, midi et soir !! Je suis accro !! Moralité, si comme moi vous n'avez que moyennement apprécié ce tome, passez vite à la suite, ça devient génial !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Ogres de Noël ! 8 avril 2002
Par Thomas
Format:Poche
Ce livre est un roman policier. L'histoire tourne autour d'un personnage (Malaussene) , à qui il arrive toutes sortes de malheurs. Au cours de l'action il va tenter de se débarrasser de tous ses problèmes, dont une grave accusation de meurtre qui pèse sur lui .
Mais c'est surtout une histoire remarquablement racontée par l'auteur, qui va -par métaphores et périphrases, tout cela mêlé d'une culture générale impressionnante- transformer un fait d 'apparence banal en un roman original, où l'humour est omniprésent . Même les descriptions, souvent ennuyeuses chez les autres auteurs , se révèlent ici , de par les nombreux jeux de mots , intéressantes et agréables à lire.
Un roman et un auteur à découvrir.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ca sent le bouc... 3 février 2006
Format:Poche
Je n'oublierai jamais ce jour de 2004 ou une amie m'a dit "Il y a un bouqin qu'il faudrait que tu lises".
Des les premières pages on est pris dans la vie de Malaussene, bouc emissaire dans un grand magasin frère de famille, sorte de saint des temps modernes... Et pourtant le voila accusé de meurtre, pourquoi lui???? Simplement parce qu'il a l'extraordinaire faculté d'etre toujours ou il ne faut pas au mauvais moment!
Ce qui frappe d'entrée de jeu c'est la qualité de l'écriture, Daniel Pennac sait comment accrocher le lecteur, et l'on est bien des fois surpris par le décalage entre le côté très plaisant e l'écriture et par l'histoire finalement assez glauque! Pennac aime Dostoievski( au moins autant que moi) et ça se voit, Benjamin est un sorte d'idiot des temps modernes. Premier roman d'une longue série on y découvre avc plaisir tout la tribu Malaussene, l'insupportable mais attanchant Jeremy, la belle Julia (ah Julia...), l'anguleuse Thérèse, le Napoléonesque Divisionnaire Coudrier...
Lisez le vous ne le regretterez pas!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des personnages avant tout! 6 juin 2010
Par N Nouvel
Format:Poche
Peu importe les intrigues joyeusement invraisemblables, les romans de Pennac valent surtout pour leur galerie de personnages terriblement attachants et un humour qui vous fait éclater de rire à chaque page. Je ne me promène plus à Belleville sans le secret espoir de rencontrer un jour, au détour d'un chemin, Benjamin en compagnie de Julius le chien...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial 18 septembre 2002
Par Karukera
Format:Poche
Ce livre est un vrai régal et je m'en vais immédiatement me procurer la suite des aventures de Monsieur Malaussène et de sa petite famille. Sous des descriptions drolatiques aux personnages burlesques, se dresse une passionnante enquête qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris tant de plaisir à lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman fascinant 16 janvier 2005
Par Lahmedi
Format:Poche
Au bonheur des ogres est l'un des romans que j'aime le plus. Humour, suspense, rebondissements, plaisir, tout y est. Il faut remarquer que ce texte n'est pas tout à fait un polar. C'est un roman "à traces policières" (expression empruntée à Marion Girard François) ;
l'intrigue (un homme qui joue dans un magasin le rôle de bouc émissaire)n'est en effet qu'un prétexte pour dévoiler les failles d'une société en crise. Comme Daennickx, Pennac veut faire de son roman (de tous ses romans) l'Iliade du XXème siècle. Belleville, devient chez cet auteur un lieu mythique, une nouvelle Babel où se joue la comédie inhumaine de l'homme moderne. Pennac demeure à mon avis l'exemple de l'auteur original. " L'auteur original, affirme Chateuabriand, n'est pas celui qui n'imite personne, mais celui que personne ne peut imiter."
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ma premiere fois ;p 31 juillet 2005
Par "bat79"
Format:Poche
LE premier livre qui m'a fait aimer la lecture !!! Merci
Par contre si vous accrochez comme moi , il ne vous restera plus qu 'a lire la suite ;p
Mon livre fetiche ! avec ça suite bien sur...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 A lire et toute la suite aussi !
Il en arrive des choses à cette famille de déjantés et ça nous fait bien rire ! Très bon livre et toute la suite est dans le même ton ! A conseiller !
Publié il y a 3 mois par Lo
5.0 étoiles sur 5 mon commentaire 9111345
livre sympathique et pas trop long à lire , il était très bien j'éspère que le deuxième tome sera aussi bien que le premier . Lire la suite
Publié il y a 7 mois par dsgs
5.0 étoiles sur 5 Savoureux
Pour les moments où tu n'as pas le moral.
Pour l'humour tendre sans mièvrerie.
Pour te souvenir que la vie est dure, violente. Lire la suite
Publié il y a 8 mois par Jo
4.0 étoiles sur 5 J'adore ce livre
Très contente car la série Malaussène est géniale : originale, entraînante et pleine d'imagination. Lire la suite
Publié il y a 9 mois par Céline HENRI
5.0 étoiles sur 5 Irrésistible
Le début des aventures de Benjamin Malaussène. Première lecture il y a 20 ans et j'ai suivi ce personnage au fur et à mesure de la parution des... Lire la suite
Publié il y a 9 mois par Florence86
2.0 étoiles sur 5 Bizarre...
Je n'arrive pas à entrer dans l'histoire. L'écriture de ce livre est assez spécial je trouve...après pour la lecture, chacun ses goûts. Lire la suite
Publié il y a 9 mois par Escala
5.0 étoiles sur 5 saga
c est un livre magnifique , génial, drole , avec une série de portraits de petites gens extraordinaire.
que du bonheur
Publié il y a 9 mois par mjo
2.0 étoiles sur 5 Enfantin
trop enfantin , fantasque , il n y'a pas d histoire consistante bref je me suis ennuyée
Je ne lirais pas la suite
Publié il y a 11 mois par chollet
1.0 étoiles sur 5 Ennuyant
Bonjour,
Je n'ai pas accroché au style Pennac. C'est long, ennuyant, et toujours la même chose. Lire la suite
Publié il y a 14 mois par Christelle
4.0 étoiles sur 5 J'y viens tard, mais...
... mon quartier préféré (même si je suis plus Ménilmontant), une famille improbable de doux dingues qui ne rendent aucun compte à la... Lire la suite
Publié il y a 14 mois par alienorhuman
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?