Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : CASHNET
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Au-delà de la gloire [Édition Collector]


Prix : EUR 15,12 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
17 neufs à partir de EUR 7,95 10 d'occasion à partir de EUR 4,97

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Au-delà de la gloire [Édition Collector] + Les Maraudeurs attaquent + J'ai vécu l'enfer de Corée
Prix pour les trois: EUR 35,11

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Bobby Di Cicco, Kelly Ward, Lee Marvin, Mark Hamill, Robert Carradine
  • Réalisateurs : Samuel Fuller
  • Producteurs : Gene Corman
  • Format : Couleur, Cinémascope, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français, Anglais, Bulgare, Néerlandais, Roumain, Arabe
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 1 juin 2005
  • Durée : 156 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • ASIN: B0007Z9RVQ
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 27.982 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Commentaire audio de Samuel Fuller et Richard Schikel (critique)
Bandes-annonces
DVD 2 :
Documentaire sur la restauration du film
Documentaire sur Samuel Fuller
Anatomie d'une scène
Reportage : "The Fighting Fist"

Descriptions du produit

Description du produit

De jeunes soldats confrontés aux horreurs de la guerre perdent toute sensibilité dans la lutte pour la survie.

Synopsis

Novembre 1918. Alors qu'il erre au milieu des cadavres d'un champ de bataille, le sergent Possum voit surgir un soldat allemand hagard, dont il ne saisit pas le sens des hurlements. Se méprenant sur ses intentions, il le tue pour apprendre peu après que le malheureux annonçait la fin de la guerre. 24 ans plus tard, Possum participe au débarquement américain en Tunisie à la tête d'une escouade d'infanterie de marine. Parmi les jeunes recrues qui font ce jour-là leur baptême du feu figurent Vinci, Zab, Johnson et Griff, ce dernier qui se révèle incapable de tirer sur l'ennemi...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par gracchus35 sur 5 juillet 2009
Achat vérifié
fuller avait ce projet depuis longtemps. Les studios ne lui ont pas donné les moyens qu'il méritait pour raconter "sa" guerre -on le reconnait dans le personnage de Zab : fuller a fait la camapgne d'Afrique du Nord, le débarquement en Sicile, en normandie (Omaha beach : la scène, tournée avec pas grand chose, montre ce qu'est un metteur en scène), libération de la Belgique, etc. Pour finir à Falkenau, camp de concentration du terrtoire des Sudètes.(qu'il raconte dans "Falkenau, une vision de l'impossible, commentant les images qu'il avait filmées alors, son premier film..)

Et pas comme reporter : simple caporal de la "big red one", un de ces biffins à l'expérience de vie très courte.

La 1ère version a été mutilée par les studios. Elle était assez décousue en raison des nombreuses coupes effectuées. Cette deuxième version augmentée rend toute sa cohérence au film : le personnage de l'Allemand, nazi convaincu, sorte de pendant du sergent Possum (immense Lee Marvin), prend sa vraie place dans le récit (et le discours) grâce à une scène ajoutée.

En bonus, le film commenté par ceux qui ont refait le montage : passionnant.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 13 novembre 2011
Au-delà de la gloire (The Big Red One) est un film qui invite le spectateur à réfléchir sur la guerre. Parfois proche du documentaire, le film commence en noir et blanc en novembre 1918. Le sergent Possum (Lee Marvin) s'est retrouvé isolé de son unité et erre sur le champ de bataille. Il surprend un soldat allemand et le tue sans comprendre qu'il lui indiquait que la guerre était terminée. 24 ans plus tard, et en couleurs, le sergent vétéran se trouve à la tête d'un petit groupe d'hommes, Griff, Zab et d'autres jeunes Américains qui vont participer à toutes les campagnes de la deuxième guerre mondiale: débarquement en Tunisie, manoeuvres contre les restes de l'Afrika Korps de Rommel, débarquement en Sicile, lente remontée de la botte italienne, débarquement en Normandie, offensive en Belgique, contre-offensive des Ardennes et libération d'un camp de concentration, la fin du film répétant presque son début.

La critique est très partagée sur le film de Samuel Fuller. Jean Tulard lui reproche de ne pas choisir entre apologie et critique de la guerre tandis que le dictionnaire Télérama lui fait grief de faire de la guerre un spectacle. Ces deux critiques paraissent très excessives et injustifiées. Comme s'il fallait choisir de faire des films bellicistes ou pacifistes. Quelle étrange conception de la liberté d'expression du réalisateur. Fuller nous donne une vision réaliste et violente de la guerre, à chacun d'en tirer les conséquences.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Corbin Gérard sur 19 mars 2013
Achat vérifié
Tous les sujets abordés par Sam Fuller sont essentiels ici le sacrifice de la guerre mais avec une distance par l'humour noir d'une bande de copains embringués dans la seconde guerre mondiale.
Toute l'absurdité couplée avec le courage de ces hommes est mise en valeur.
Il y a également des moments de grâce dans ce film et c'est surtout une exaltation de la vie.
Un très grand film comme on n'en fait plus sauf peut être "The Pacific" produit par Tom Hanks et Steven Spielberg en série TV.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mannish Reservoir Dog sur 9 octobre 2009
1980, Samuel Fuller, nous réalise un film sur la deuxième guerre mondiale. La première fois que j'ai vu, ce film, j'étais en pleine enfance et je dois dire qu'il m'avait laisser une forte impression. Pour les besoins de cette chronique, j'ai donc fais en sorte de le revoir et les sensations étaient toujours présente. Certes, la qualité de l'image a vieilli et on peut dire également qu'avec l'âge, je suis devenu plus critique. On y décèle un certains nombres de clichés de l'époque des années 80 que l'on ne ferait plus aujourd'hui comme l'on démontrait les derniers films dans la catégorie guerre. Cependant, il n'en reste pas moins que ce film est d'une haute teneur et vous glace le sang par sa mise en oeuvre royale et sa montée crescendo de la chute en enfer de nos jeunes protagonistes. Le spectateur peut s'émerveiller avec frisson les différentes étapes et de faits d'armes de nos soldats, au départ enjoués pour au fur et à mesure n'être plus l'ombre d'eux-même, tombant dans l'horreur de la guerre avec les conséquences que cela entrainent sur leurs psychismes. Il s'ensuit que c'est une véritable descente en enfer qui ne peut laisser insensible le coeur d'un Homme. Ce film est depuis longtemps un classique du cinéma et il ne faut absolument pas passer à côté. La Fin sonnera le glas de l'horreur de la guerre et me renvois inexorablement à une citation d'un grand homme : "L'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité." de John Fitzgerald Kennedy !Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?