Quantité :1
Audioslave a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,30
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Beats and More
Ajouter au panier
EUR 9,62
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : DVD Overstocks UK
Ajouter au panier
EUR 10,79
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : TwoRedSevens
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Audioslave
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Audioslave


Prix : EUR 6,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
42 neufs à partir de EUR 3,29 25 d'occasion à partir de EUR 0,77 1 de collection à partir de EUR 19,59

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Audioslave

Discographie

Image de l'album de Audioslave

Photos

Image de Audioslave

Biographie

  Audioslave naît de la volonté des survivants du groupe Rage Against The Machine, le bassiste Tim Commerford, le batteur Brad Wilk et le guitariste Tom Morello, de poursuivre une carrière après la décision de leur emblématique chanteur Zack de la Rocha de partir poursuivre une carrière solo fin 2000. Rick Rubin, l'un des plus ... Plus de détails sur la Page Artiste Audioslave

Visitez la Page Artiste Audioslave
23 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Audioslave + Out Of Exile + Revelations
Prix pour les trois: EUR 23,99

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (18 novembre 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Jive Epic Group
  • ASIN : B0000789WF
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.076 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Cochise
2. Show me how to live
3. Gasoline
4. What you are
5. Like a stone
6. Set it off
7. Shadow on the sun
8. I am the highway
9. Exploder
10. Hypnotize
11. Bring em back alive
12. Light my way
13. Getaway car
14. The last remaining light

Descriptions du produit

Description du produit

"De lo que parecía una unión contra natura (tres ex Rage against the machine más Chris Cornell como cantante) nace Audioslave, cuyo primer paso es guiado por Rick Rubin a la producción (hay que ir a lo seguro). El disco recuerda al mejor Soundgarden de ""Badmotorfinger"". Cornell se olvida de sus devaneos pop esotéricos en solitario y vuelve a quebrar la voz (""Gasoline"", ""Show me how to live"") igual que en ""Slaves & Bulldozers"" o ""Jesus Christ Pose"". Tom Morello (guitarras), Tim Commerford (bajo) y Brad Wilk (batería) demuestran que se conocen al dedillo y propulsan la maquinaria en un álbum -como era de esperar- áspero y sin apenas concesiones. En el fondo, nada nuevo bajo el sol. Igual que Soundgarden en su momento, Audioslave recoge el rock setentero más clásico (Black Sabbath, Deep Purple) y lo pasa por el turmix actual. Limp Bizkit, Linkin Park,...lo que manda ahora parece ser esto. Dejémosles un hueco."

Amazon.fr

Ces garçons étaient faits pour se rencontrer. Un super groupe, ou presque, est né avec les anciens de Rage Against The Machine débauchant le chanteur de feu Soundgarden. Et lorsqu'une voie aussi identifiable que celle de Chris Cornell – l'ancien hurleur en chef de Soundgarden – rejoint le gang redoutable constitué par Tim Commerford, Brad Wilk et Tom Morello (les trois quarts de Rage), on sait que la réunion qui en résultera ne fera pas de quartier. Et rappellera davantage le groupe du premier que celui des trois autres. Pour donner vie à un heavy metal millésimé, bien dans la veine de Led Zeppelin ("Show Me How To Live"). Produit par le très inspiré Rick Rubin, le son de cet album se veut inscrit dans une continuité historique solide. La rythmique, inexorable dans sa puissance, plombe l'avancée des chansons à l'airain. Et les 4 musiciens risquent des effets malins, stridences et larsens du meilleur aloi ("Bring Em Back Alive") ou le riff despotique de "Gasoline". Ce qu'on aime chez Audioslave, c'est qu'avec le parcours qui est celui des quatre hommes, ils installent leur musique avec la force tranquille des grands anciens. Et la chanson "Cochise" qui ouvre le disque montre la direction qu'entend prendre le quatuor. --José Ruiz

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par "fylyp" le 1 septembre 2003
Format: CD
A tous ceux qui aimaient Soundgarden et Rage against the Machine, et aussi aux autres, cet album est pour vous...
Quand Chris Cornell (la voix de Soundgarden) rencontre les musiciens de RATM, leurs expériences passées se fondent pour donner un style unique : ne cherchez pas, vous n'entendrez ça nulle part ailleurs !
C'est puissant et mélodieux, ça oscille entre gros riff de guitare et ballade électrique, le tout ponctué du son innimitable des solos de Tom Morello (où diable va-t-il chercher ses effets?) et de la voix unique de Chris Cornell (tantôt puissante et implacable, tantôt douce et mélancolique), sans oublier Tim Crommerford à la basse et Brad Wilk à la batterie pour rythmer et lier le tout...
Chacun apporte sa pierre à l'édifice, et le tout est cohérent, innovant, percutant, entraînant, jamais répétitif... C'est le début d'une belle histoire, et croyez-moi, avec des talents complémentaires comme ceux-là, c'est parti pour durer !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barclau TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 février 2012
Format: CD Achat vérifié
Rapidement. Mon adolescence, c'est les 90's. Donc Tom Morello et Chris Cornell font partie du panthéon de ce qui a construit une grande partie de ma sensibilité musicale. Leur réunion était une promesse, leur album un mensonge. Toujours les mêmes riffs, Morello ne s'en remet pas des pentatoniques, il en use et abuse à part pour deux ou trois morceaux qui ouvrent l'horizon. Un horizon bien faible quand on pense aux limites que chacun avait repoussé auparavant. Très en dessous de leur passé donc. Les morceaux sont longs, interminables, toujours les mêmes structures. Faut arrêter d'écouter de la pop les gars! Couplet refrain couplet refrain solo refrain, ça va deux fois, depuis les Beatles y'a eu du mouvement. Pour un fan d'Hendrix, le conformisme fait mouche. Les riffs se ressemblent, on dirait le découpage d'un jam d'une heure, structuré en chansons. Le son est pas mal, mais trop propre et produit à mon goût. Une espèce de neo quelque chose bien dans le rang, taillé pour les radios et les B.O de films pour ados. Alors les gars savent jouer, mais ce qu'ils jouent, c'est assez naze. C'est sûr qu'avec ce disque, je ne suis pas un audioslave. Le silence ça a du bon parfois.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 19 novembre 2002
Format: CD
Difficile de définir le style du groupe car on sait tous que Audioslave c'est l'ex-voix de Soundgarden couplée aux riffs des défunts Rage Against The Machine. De fait, on fait face à une sorte de Soundgarden en plus syncopé ou à un RATM en plus posé. Ce mélange entre riffs hyper-rythmiques et voix puissante fait également parfois penser à certains morceaux de Led Zep.
Pour conclure, l'album n'est pas à tomber par terre mais vaut franchement un détour et a le don d'attiser au moins notre cuirosité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par the_declaration le 22 août 2003
Format: CD
Ouf, la rencontre au sommet entre les Ex - Rage Against the Machine et monsieur Soundgarden aura bien lieu.
Devant de tels pédigrées, les attentes sont forcément énormes.
Et Audioslave ne déçoit pas bien au contraire. Le disque s'écarte complètement de la couleur fusion et rap métal de Rage et présente un hard rock intense et bourré de riffs inventifs et puissants. Et Morello fait toujours merveille...
4 étoiles seulement parce que cet opus n'est pas aussi monumental que certains pouvaient l'espérer. Très bon au demeurant, ne vous en privez pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Raoul_dC le 19 septembre 2011
Format: CD
Audioslave, c'est ce groupe qui réunit la section rythmique de Rage Against the Machine et le chant de Soundgarden, deux groupes reconnus pour leur qualité. Et dès le lancement du CD, on sent que ça pourrait être le combo idéal. En effet, les premières pistes sont d'une efficacité redoutable, avec d'un côté des rythmes inspirés (merci Tom Morello) et de l'autre un chant très classe, propre à Chris.
Le problème c'est qu'arrivé à la moitié du disque, le régime diminue et les morceaux se font plus fades. Cela commence avec Like a Stone, un bon single mais qui justement sonne trop single. À partir de là, le rythme s'essouffle et Chris devient agaçant, à force d'en faire des tonnes. J'ai lu quelque part qu'il était chiant à toujours faire son beau gosse, eh bien c'est un peu ça.
On aurait aimé un peu plus de titres de l'acabit d'Hypnotize par exemple. Le reste de la deuxième partie du CD n'est pas foncièrement mauvais, mais laisse un peu sur sa faim et manque de pêche (et parfois d'humilité côté chant).
À mon sens, ce Audioslave présente surtout l'intérêt de présenter à l'amateur les capacités des différents protagonistes. Une fois découvert cet album, il semble opportun d'aller découvrir leur groupe respectif, qui présentent plus d'originalité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par "zamerine" le 19 novembre 2002
Format: CD
Les premiers effet de Morello résonnent, suit la basse de Commerford, on y est, on rconnait tout de suite la marque de fabrique de Rage, l'intro est poche de celle de The gosht of Tom Joad de Renegades. Cochise nous permet de reprendre nos marques.
Premier boulversement, le chant.
Au diable les mauvaises langues, la voix de Christ Cornell s'accorde parfaitement avec le style et le son de Rage.
Rien a dire sur l'ouverture si ce ,n'est qu'elle n'innove peut par rapport à Rage. Mais le reste de l'album en est bourré.
De la balade tranquille avec une voix typé crooner (Like a stone, I am the highway, Getaway car) à la chanson bien speed façon Killing in the name (Gasoline, Set it off, Light my way) ce CD est une petite merveille pour les fan de Rage; pour les autres il est carrement le meilleur de cette période.
A mettre sous le sapin d'urgence
Et pour les plus rapides rendez-vous le 09 décembre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?