Commencez à lire Automobile Club d'Égypte sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Automobile Club d'Égypte [Format Kindle]

Alaa El Aswany , Gilles Gauthier
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 23,80
Prix Kindle : EUR 14,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 8,81 (37%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 14,99  
Broché EUR 23,80  
CD-Rom EUR 23,00  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !






Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Dans un club huppé dont l’accès est strictement réservé aux étrangers et à quelques aristocrates locaux, un ancien valet de chambre du roi Farouk assure la fonction de majordome avec une sadique cruauté. À travers l’histoire mouvementée de ce club, l’auteur de L’Immeuble Yacoubian investit tout son talent de conteur pour explorer en profondeur les relations complexes entre dominants et dominés.

Biographie de l'auteur

Né en 1957 dans la vallée du Nil, Alaa El Aswany exerce le métier de dentiste au Caire, en parallèle d'une carrière de chroniqueur et de romancier traduit dans le monde entier. Après le célèbre Immeuble Yacoubian, porté à l'écran par Maman Hamed, paru en 2006, Actes Sud a publié Chicago (2007), J'aurais voulu être égyptien (2009) et Chroniques de la révolution égyptienne (2011).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1054 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 540 pages
  • Editeur : Éditions Actes Sud (5 février 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00IA3UH9I
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°33.010 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1957, Alaa El Aswany exerce le métier de dentiste dans le centre du Caire. Son roman L'Immeuble Yacoubian, porté à l'écran par Marwan Hamed et publié en France par Actes Sud (2006, et Babel n° 843), est devenu un phénomène éditorial international. Alaa El Aswany est aussi l'auteur de Chicago (Actes Sud, 2007, et Babel n° 941)et de J'aurais voulu être égyptien (Actes Sud 2009, et Babel n° 1004)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Par David
Format:Broché
La littérature arabe ne laisse pas d’étonner ; elle est, bien sûr, ancienne, mais ce n’est qu’assez récemment qu’elle a adopté les genres européens tels que le vers-librisme et le roman et, il faut le dire, en égalant ou en dépassant les « maîtres ».

Alaa Al-Aswany prit la relève de ce conteur hors-pair que fut Naguib Mahfouz, et eut l’étrange destin de débuter par un chef-d’œuvre extraordinaire : « L’Immeuble Yacoubian ». Le problème, ensuite, fut de se montrer à la hauteur de cette première réussite.

Je ne suis pas sûr qu’avec « Chicago » il y soit entièrement parvenu, mais avec « L’Automobile Club d’Égypte », il retrouve la grande forme de ses débuts.

Après un premier chapitre situé dans le présent où, alors que le narrateur est isolé dans sa résidence secondaire, deux des personnages viennent revendiquer le droit d’exprimer davantage leurs sentiments, et où il leur rappelle qu’ils n’ont que l’existence que l’auteur a voulu leur accorder (habile réflexion sur la littérature) le reste du roman se compose d’une série de chapitres où le narrateur raconte des épisodes de l’intrigue à la troisième personne, qui sont suivis de récits — distingués du reste du teste par un changement de police de caractères — à la première personne, par deux des personnages, Kamel et Saliha.

Les récits de ces trois narrateurs ne se succèdent pas dans un ordre rigoureusement chronologique, ce qui a pour effet de mieux ancrer les rebondissements dans l’esprit du lecteur.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre formidable ! 1 septembre 2014
Par Cetalir TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
La scène inaugurale où le narrateur se retrouve confronté, dans son salon, à ses deux personnages principaux resurgis du passé et de son imaginaire est une formidable illustration de la formule d’El Aswany. Pour lui, il n’y a que des romans morts ou vivants et, assurément, « Automobile Club d’Egypte » est un roman terriblement vivant, captivant même au point que vous ne pourrez plus le lâcher.

Comme dans ses deux romans précédents, l’auteur construit son roman sur une unité de lieu, l’Automobile Club d’Egypte au Caire, de temps (nous sommes en 1940 dans les années qui préparent et précèdent la révolution de 1952) et autour d’une floraison de personnages hauts en couleurs.

A cette époque, l’Automobile Club d’Egypte représente en soi les tensions et les contradictions d’un royaume sur le déclin, d’une société prête à s’effondrer. Le roi Farouk ne gouverne quasiment plus, préférant s’adonner aux plaisirs de la chair et de la gastronomie, fréquentant le Club, symbole de ce que le pays concentre de pouvoir et d’argent, pour y jouer de frénétiques parties de poker et y sélectionner la fille avec laquelle il choisira de passer la nuit.

Telle une reproduction miniature du pays, le Club est placé sous la direction d’un Anglais raciste, détestant les Egyptiens, hautement antipathique, prêt à tout pour sauver ses intérêts, partageant son temps entre de vagues occupations professionnelles grassement rémunérées et une maîtresse fantasque et libre issue de la grande bourgeoisie locale.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Automobile club d'Egypte d'Alaa El Aswany 18 avril 2014
Par Kathara
Format:Broché|Achat vérifié
AUTOMOBILE CLUB D’EGYPTE Alla El Aswany, ed Actes Sud, 2014 trad Gilles Gauthier.

Alaa El Aswany est un auteur égyptien qui a écrit en 2006 l’Immeuble Yacoubian, fresque sociale où il faisait cohabiter dans un immeuble du Caire un certain nombre de personnages représentant les différentes populations de la ville.
L’Automobile Club d’Egypte est construit avec le même principe : en 1940, dans le Club se côtoient Anglais et Egyptiens. Le directeur du club est un Anglais qui se pense si supérieur à ces sauvages d’Egyptiens, qu’il en devient caricatural et sa fille qui veut comprendre les Egyptiens et en apprendre la langue. Du côté égyptien, on rencontre le roi Farouk, qui aurait pu être une chance pour l’Egypte, malheureusement son indolence, et son goût du jeu en a fait un despote, contrairement à son cousin qui voudrait se débarrasser des Anglais, et de leur mainmise sur le canal de Suez. Il y a aussi des princes, potentats et diplomates et des serviteurs, tous égyptiens que ce soit le Chambellan, chef du personnel, véritable tyran pour les serviteurs, et les dits serviteurs honnêtes ou non, dont deux frères d’une famille de Haute Egypte autrefois riche et puissante et maintenant ruinée. L’un des frères fait des études et il est approché par un groupe politique de lutte contre les Anglais.
C’est donc une peinture de la société égyptienne que nous décrit El Aswany, mais également une étude de la montée du nationalisme égyptien contre la puissance anglaise à la veille de la 2° guerre mondiale.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Délicieux
Mes parents, originaires d'Egypte, ont bercé mon enfance de récits du Caire, et l'Automobile Club d'Egypte fait partie de mes souvenirs par procuration. Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Hannah
4.0 étoiles sur 5 L'Egypte du roi Farouk !
Alaa El Aswany (1957- ) est un écrivain égyptien de langue française.
Fils d’un avocat, il est un écrivain dans la veine du célèbre prix... Lire la suite
Publié il y a 4 mois par FINET Franck
5.0 étoiles sur 5 Joli tableau de la vie colonialiste égyptienne
J'ai lu ce livre en accompagnement d'un voyage en Egypte et j'ai été très content de découvrir comme cela cet auteur. Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Philippe2
4.0 étoiles sur 5 Savoureux mais un peu sec !
Ce gros roman dont l'action se déroule au Caire entre 1945 et 1948 (avant la guerre Israelo-Arabe) est un peu redevable à Naguib Mahfouz dans ses deux cents... Lire la suite
Publié il y a 7 mois par loboblanco
4.0 étoiles sur 5 Instructif et facile à lire.
Je ne connaissais pas l' Egypte sous protectorat anglais . Et Alaa El Aswany nous décrit ce pays aux alentours de 1938 : il campe des personnages très... Lire la suite
Publié il y a 8 mois par Dotty Le Dantec
5.0 étoiles sur 5 Belle représentation d'une certaine société...
Livre très vivant grâce à l'histoire de différents personnages bien différenciées bien que faisant partie d'une unicité de lieu et... Lire la suite
Publié il y a 8 mois par Jean michel FARACE
5.0 étoiles sur 5 Toute une époque
Très agréable à lire. Plein de poésie, d'humour, de nostalgie. Une peinture de la vie au Caire qu'on imagine sans peine.
Publié il y a 9 mois par GUIMARD
4.0 étoiles sur 5 EMANCIPATION
Dans une société en pleine mutation ,ou la hiérarchie à force de loi ,ou le respect des anciens et la peur des changements régissent la vie et... Lire la suite
Publié il y a 9 mois par sisbay
1.0 étoiles sur 5 Consternant
Je me réjouissais tant de retrouver l'auteur inspiré de Yacoubian !

Le chapitre inaugural est positivement nul, paraît relever d'un exercice... Lire la suite
Publié il y a 9 mois par bcommebillie
3.0 étoiles sur 5 a lire
l'Égypte sous le protectorat anglais, une découverte pour moi, une histoire très bien écrite, une très bonne façon de découvrir cette... Lire la suite
Publié il y a 9 mois par JUVIN LAURENT
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique