EUR 24,90
  • Prix conseillé : EUR 25,07
  • Économisez : EUR 0,17 (1%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Bête humaine [Édition ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

La Bête humaine [Édition limité Digibook - Version restaurée et remastérisée]

4.5 étoiles sur 5 24 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
7 neufs à partir de EUR 22,00 4 d'occasion à partir de EUR 13,99
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Bête humaine [Édition limité Digibook - Version restaurée et remastérisée]
  • +
  • Le Jour se lève [Blu-ray]
  • +
  • La Grande illusion [Blu-ray]
Prix total: EUR 55,63
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux, Blanchette Brunoy, Gérard Landry
  • Réalisateurs : Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux, Blanchette Brunoy, Gérard Landry
  • Format : Noir et blanc, Cinémascope
  • Audio : Français (DTS-HD 2.0)
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région B/2 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Studiocanal
  • Date de sortie du DVD : 3 décembre 2013
  • Durée : 99 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 24 commentaires client
  • ASIN: B00EZXNY6U
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.218 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"La bête humaine... une mort aux trousses" : documentaire exclusif comprenant de nombreuses interventions de spécialistes (Olivier Cochard, Claude Gauteur, Yvette Bonnay, Charlotte Andrieux) et des archives INA (60')

Descriptions du produit

Description du produit

Version restaurée et remastérisée

Synopsis

Lantier, conducteur de locomotive, tombe éperdument amoureux de la femme d'un sous-chef de gare impliquée dans un meurtre commis sur la ligne Saint-Lazare-Le Havre.

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
Alors que le septième art fait ses débuts officiels en décembre 1895, on trouve dès 1902 des programmes inspirés de l’œuvre d'Emile Zola... En ce sens, on peut dire que les adaptations de ses romans sont nées avec le cinématographe. Cette vogue pour le romancier a culminé de la fin des années 20 au tournant des années 60, en France comme à l'étranger... Au point de constituer un genre à part entière où se rejoignent propos humaniste et performances d'acteurs.

L'HISTOIRE DU FILM : Témoin d'un meurtre commis par Roubaud, chef de gare au Havre, Jacques Lantier, mécanicien de locomotive, devient l'amant de Séverine, la femme de l'assassin. Ce secret les rapproche et Séverine incite Lantier à tuer Roubaud qu'elle déteste. Mais Lantier souffre d'un terrible mal qui l'empêche de vivre ses passions amoureuses...

Le cinéaste Jean Renoir admire depuis longtemps le cycle consacré par Zola à la famille des Rougon-Macquart : Mais l'intrigue de "La bête humaine" est davantage centrée sur la figure du cheminot Jacques Lantier, fils de Gervaise, l’héroïne malheureuse de "l'assommoir", et frère d'Etienne Lantier dont la vie est décrite dans "Germinal". Pour autant, Renoir ne respecte pas à la lettre l'intrigue touffue du roman... Ainsi, ce n'est plus de l'extérieur du convoi que Jacques aperçoit le meurtre initial, mais dans le train lui-même. Et Renoir n'hésite pas à créer de toutes pièces la scène du bal des cheminots.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Réalisé en 1938 par Jean Renoir et adapté d'un roman de Zola, ce film raconte l'histoire de Jacques Lantier (Jean Gabin), conducteur de train sur la ligne Paris - Le Havre.

Lantier sera témoin d'un meurtre commis par le sous-chef de gare (Fernand Ledoux) et sa femme (Simone Simon). Il deviendra alors l'amant de cette femme qui essaiera de le convaincre de tuer son mari. Mais Lantier est atteint d'une drôle de maladie héritée de ses ancêtres et qui l'empêche d'aimer et d'être heureux.

Superbement réalisé et superbement filmé, ce film bénéficie d'une distribution prestigieuse et est sans conteste l'un des meilleurs films français d'avant-guerre.

Un très grand chef d'oeuvre à redécouvrir pour les fans de Gabin et pour les autres.
Remarque sur ce commentaire 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 10 avril 2012
Format: DVD
"La Bête Humaine", ce qu'il y a dans l'Homme de Conditionné (La thèse pré-génétique de Zola sur la malédiction des Rougon-Macquart)...ce qu'il y a dans l'Homme d'Asservi(la thèse Histoire Sociale) et ce qu'il y a dans l'Homme d'Individuel (L'Histoire naturelle), ce qui fait le destin de Nana, Gervaise ou des Lantier...

Mais aussi "La Lison" cette Bête Humaine, cette Locomotive, mi-centaure, mi-Etna qui vit par moment par elle-même.

Le pari était donc d'arriver à maintenir une cohérence tout en retenant les points clés et en faisant vivre les personnages. Qui pouvait faire cela mieux que Gabin ? Il s'agit donc d'un film magnifique qui vit avec son époque sans être daté, rappelle l'essence noire de la Condition Humaine et aurait pu faire un polar hamettien ou goodisien de grande facture.

"La Grande Illusion", "La Bête Humaine", mais aussi "Le jour se lève"de M. Carné...Point commun : Jean Gabin...
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
un noir et blanc magnifique, une histoire de passion amoureuse tragique dans un décors fait du monde des cheminots de l'entre-deux guerre. C'est à la fois un film social sur le quotidien des ouvriers de cette époque et à la fois un film sur le processus crimel, son élaboration progressive dans l'esprit du protagoniste et le passage à l'acte, le côté irrémédiable des choses.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Le récit d'Emile Zola datant de la fin du 19ème siècle a beau avoir été transposé pendant l'entre-deux guerres, le fatalisme qui le caractérisait est parfaitement transcrit dans ce grand classique du courant poético-réaliste de l'époque. Le lien entre l'homme et la machine, en l'occurrence entre le cheminot qu'incarne avec vigueur Jean Gabin et sa locomotive, est magnifiquement mis en scène.

Le scénario, digne d'un grand film noir hollywoodien, avec une intrigue épurée et limpide, est avant tout celui d'une passion amoureuse qui tourne rapidement au drame, tant elle va, comme souvent, se muer en une folie autodestructrice. Le couple formé par Jean Gabin et Simone Simon est magnifiquement bien interprété et certaines de leurs scènes, grâce à la splendide photographie en noir et blanc, sont devenues mythiques.

Le film déroule une forêt de symboles pour exprimer les passions humaines, de la locomotive entrant sous un tunnel au débordement des flots lorsque Lantier et Séverine cèdent à leur amour. Gabin tient là un de ses derniers grands rôles de jeune premier (après la guerre, il y aura la traversée du désert puis il se tournera vers des rôles d'homme mûr : "La Nuit est mon Royaume en 1951, ou "French Cancan, lui aussi de Renoir, en 1954). La distribution autour de lui est aussi prestigieuse : Fernand Ledoux en mari bafoué, Simone Simon en séductrice diabolique, Julien Carette en ami dévoué et Blanchette Brunnoy en jeune fille pure.
Lire la suite ›
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?