EUR 9,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Babylon Babies a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Babylon Babies Poche – 4 avril 2001

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre au choix offert*

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,50
EUR 6,01 EUR 0,39

PROMOTION_PLEIADE
Promotion Folio : 2 livres achetés = 1 livre offert*
Pour l'achat de 2 livres de la collection Folio, recevez Saga de Tonino Benacquista*.
Pour découvrir l'offre et les conditions, cliquez ici.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Babylon Babies + Les Racines du mal + La Sirène rouge
Prix pour les trois: EUR 28,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

En 2013, le monde est en flammes, rongé par les nationalismes, les apprentis sorciers, les marchands d'armes, les nouvelles guerres, les mafias, les sectes... Le mercenaire érudit Hugo Cornelius Toorop doit convoyer à Montréal une jeune fille, Marie Zorn. Pour cet aventurier qui a survécu à la guerre de Bosnie, la mission paraît simple. Il ignore cependant que le corps de Marie Zorn est une arme biologique puissante et que la jeune fille est schizophrène.

L'avenir de l'humanité se joue-t-il sur les rives du Saint-Laurent ou au cœur des "schizomachines", des intelligences artificielles capables de se connecter sur l'ADN, et qui pourraient bien avoir conscience de leur propre existence ?

Au carrefour du roman noir et de la science-fiction, le récit de Dantec est, plus qu'une simple lecture, une expérience fondamentale. L'auteur brasse les phobies et folies du moment dans une brillante fresque épique, violente, noire, philosophique. Une réussite saluée, une fois de plus, par un énorme succès de librairie, après ses précédents romans (Une jeunesse française et Les Racines du mal). --Bruno Ménard

Revue de presse

Après La sirène rouge et Les racines du mal, l'hallucinant Babylon Babies rend compte d'un XXI


Saint-Valentin : nos idées cadeaux
Découvrez toutes nos idées cadeaux pour le 14 février dans la boutique Saint-Valentin.

Détails sur le produit

  • Poche: 720 pages
  • Editeur : Folio; Édition : Folio SF (4 avril 2001)
  • Collection : Science-fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070417530
  • ISBN-13: 978-2070417537
  • Dimensions du produit: 10,8 x 3,4 x 17,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 149.055 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par "fripounet" le 2 octobre 2002
Format: Poche
Apres les Racines du Mal, l'ambitieux projet de Dantec etait de dynamiter le roman populaire : prendre un canevas cyberpunk et l'epicer de considerations philosophiques, de delires apocalyptiques, l'entortiller dans d'invraisemblables meandres psychologiques et le truffer de mots rares et de jargon techno-scientiste. Le resultat est un delire fumeux mais assez impressionnant qui rappelle SIVA de Philip K. Dick. Dantec ne parvient qu'a moitie a mener de front son intrigue et son objectif litteraire, mais c'est precisement l'interet et le charme de Babylon Babies de sembler aussi difforme : un livre mutant qui a echappe a son auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alastor78 VOIX VINE le 5 décembre 2008
Format: Poche
Les premières pages laisse présager un scénario vraiment prenant et tout les éléments d'un thriller réussi sont réunis: un personnage principal charismatique (Toorop est un héros unique à plus d'un titre), une mission étrange et une héroïne qui ne l'est pas moins, un suspense bien relevé et une multitude de point de vue qui donne de la cohérence au récit.
200 pages passent et on plonge dans un univers désolé, sinistre et pessimiste. Dantec est nihiliste et lire un de ses romans flanque un sacré coup au moral. Sa capacité à rendre son univers réaliste en multipliant les références et les points de détails rend le tout encore plus saisissant. Il réalise l'exploit de glisser de manière progressive de notre monde moderne à un univers de SF en pleine constitution avec des robots et tout les gadgets high-tech que cela impose. Là encore les références et le sens du détail font des miracles quand à l'immersion et Toorop en figure rétro nous donne l'impression d'avoir voyager dans le temps.
Et puis il y a les réflexions. Les réflexions géo-politiques, philosophiques et méta-physiques qui s'entre-mêle dans le récit nous prouvant que Dantec à sa place dans le panthéon des grands auteurs de science fiction parce que son but n'est pas seulement de distraire mais aussi de faire réfléchir.

Il y a donc beaucoup de point positif dans ce livre mais passé les 200 ou 300 premières pages Babylon Babies devient bancal.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
36 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile  Par "erval" le 27 septembre 2002
Format: Poche
Le dernier Dantec s’ouvre sur un cocktail très Molotov de guerrilla high-tech et de géopolitique-fiction. Pour ceux qui n’ont pas lu les romans précédents, on y fait connaissance avec Toorop, mercenaire atypique, chargé par la suite “à l’aveugle” d’une mission “très spéciale”. Parmi les points forts du roman, on relèvera une évocation inquiétante des collusions diverses de la mafia russe et la peinture efficace de batailles (dé)rangées, “hard” et hautement fin de (XXe) siècle, entre divers groupuscules nord-américains (Hell’s Angels entre autres). Dantec parvient à tenir le lecteur en haleine un assez long moment, mais (dans mon cas) l’ennui aura fini par l’emporter. A trop vouloir “renouveler le genre” et prôner le “fractal” et le “non-linéaire” (Dantec a un goût immodéré pour le jargon branché (pseudo)scientifique) le risque est grand, faute de maîtrise et de discipline, de sombrer dans la confusion. Ainsi, on est loin dans Babylon Babies de l’impeccable trajectoire des “rivières pourpres” ou du “vol des cigognes” de J.C. Grangé – probablement Dantec, qui a des ambitions autrement littéraires, sera ravi d’échapper à la comparaison. De fait, c’est là où il se veut le plus original et novateur que Dantec échoue: sa schizophrène psychovirussée sur fond de cosmomessagerie ADN n’est pas crédible.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Byzantine le 26 septembre 2010
Format: Poche
Que dire si ce n'est que... j'ai été très déçue? En effet, à la lumière du résumé, on pouvait s'attendre à une histoire palpitante dans un monde aussi effrayant qu'attrayant, à base d'explosion, folie sectaire, drogue et rock'n'roll. Pour tout dire, j'ai trouvé ce livre lourd, et prétentieux dans ce qu'on nous promettait dans le résumé: le contexte en soi - deux trous dans la couche d'ozone, l'utilisation à outrance de drogues et de nanites, le look des personnages, les motards, etc. ... - bien que faisant parfois partir l'action en sucette alors que le "scénario" ne l'exige pas forcément, est un peu plus intéressant que l'action très simple, et la fait traîner en longueur... Un mafieux sibérien, Toorop, transbahute une jeune femme, Marie, qui transporte quelque chose sensé changer le monde, de la Sibérie au Canada, avec l'aide de quelques mercenaires, et après? Ca se finit... en fait, on ne sait pas trop, la fin est un peu faiblarde et nous laisse sur notre faim.
Franchement, je ne pense pas que c'était la peine d'écrire plus de 700 pages pour une histoire qui aurait tenu en 100-150. Je suis peut-être un peu dure, mais j'ai été réellement très déçue. Je ne le conseille pas vraiment aux gens qui s'initient avec la science-fiction, car il correspond exactement à ce que disent les détracteurs de ce genre littéraire: c'est du grand n'importe quoi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?