undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Babylone dream et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Babylone Dream a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Babylone Dream Poche – 2 octobre 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50
EUR 6,50 EUR 2,51

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Babylone Dream + Nickel blues + La petite fêlée aux allumettes
Prix pour les trois: EUR 18,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Le voile de la mariée gisait, déchiqueté, sur le sol ensanglanté, comme les ailes d'un goéland qui se serait fracassé contre un rocher. Du corps, il ne restait que des lambeaux de chairs éclatées, mélangés à des plumes d'oreiller. L'inspecteur Lynch découvrit un bras sous le lit. Avec, au bout, une jolie main aux ongles vernis. Presque une main de poupée. Avant de la glisser dans un sachet en plastique, il constata que l'annulaire était dépourvu d'alliance.
- Elle la portait peut-être à droite, dit Barn.
- T'es futé, pour un flic !
Il haussa les épaules. De toute façon, vu l'état du corps, c'était déjà un miracle d'avoir pu retrouver un bras intact. Quant à l'autre, il devait sûrement être en charpie, comme le reste. Çà et là, des morceaux de robe blanche, tels des pétales parsemés dans la chambre nuptiale, au milieu d'une bouillie rougeâtre. Malgré le mouchoir imbibé d'eucalyptus qu'il s'était plaqué sur le nez, Lynch eut la nausée. Pourtant, depuis le temps qu'il exerçait ce métier, il était blindé. Mais des meurtres comme celui-ci, il en avait rarement vu. À vrai dire, c'était la première fois qu'il se trouvait devant un tel carnage.
Le marié était étendu face au lit, les yeux exorbités, un couteau planté dans le ventre, les mains et les pieds liés derrière le dos. Les secours n'étaient pas arrivés à temps et il avait perdu tout son sang. Le malheureux avait dû assister au massacre de sa femme. Ses paupières avaient été scotchées avec du sparadrap de manière à ce qu'il ne puisse pas les refermer. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Et ils vivront heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s'étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s'en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s'amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades. Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l'enquête. Nos vœux de bonheur les accompagnent. " Un monde loufoque où le rire désamorce l'enfer. " La Marseillaise Cet ouvrage a reçu le Prix Polar de Cognac



Détails sur le produit

  • Poche: 312 pages
  • Editeur : Pocket (2 octobre 2014)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266235966
  • ISBN-13: 978-2266235969
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,7 x 11,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.876 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par agnès cécile le 4 mai 2011
Format: Broché
Très drôle + très noir = humour noir ! Impossible de lâcher ce roman avant de l'avoir fini, que dis-je, dévoré. C'est vraiment poilant, bien mené, et les dialogues valent leur pesant de nougat... Quelle imagination !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par j-l B TOP 50 COMMENTATEURS le 29 septembre 2013
Format: Broché
Pour les lecteurs qui ne connaissent pas N.Monfils, je trouve que ce roman est un des plus réussi pour découvrir l'univers si particulier de cet auteur. Cet auteure a plusieurs styles littéraires, ici, nous sommes en plein dans le « thriller ».
Le lieu où se déroule l'histoire est une ville imaginaire : Pandore, celle-ci est caractérisée par ses habitants, ses particularités (fêtes, us et coutumes, lois,...).
Exemple : « les tombes n'existaient pas [ à Pandore] puisqu'on incinère les gens et qu'on enfouissait leurs cendres sous un arbre qui s'en nourrissait. Ainsi, on pouvait encore enlacer ceux qui avaient traversé le miroir et leur parler. L'arbre continuait à faire vivre leur âme ».
La construction de l'histoire est en béton armé, souvent l'auteur parsème- voire inonde-ses romans de personnages déjantés, de « vulgarité et de situations assez hard » (cette autre facette de l'auteur, je l'adore aussi : voir « Les vacances d'un serial killer ») mais ici rien de cela.
Des meurtres horribles, deux policiers assez désenchantés, une « profileuse » au caractère de « cochon » et un coupable introuvable !
Du cinq étoiles !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philou le 27 décembre 2011
Format: Broché
Un must de Nadine Monfils : l'intrigue avance pas à pas sans se dévoiler, le parcours du tueur en série (et quel tueur !) défile à pas de loup jusqu'au dénouement ou plutôt la chute et quelle chute ...passionnant de bout en bout.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par JML TOP 500 COMMENTATEURS le 24 juin 2015
Format: Poche
Mémé Cornemuse est absente mais ça déménage quand-même. Nadine Monfils nous propose là une galerie de personnages une nouvelle fois bien campés et surtout « gratinés ». D’abord, les trois acteurs principaux. Lynch, le policier en chef, avec son alcoolisme et Coco, sa pute attitrée ; Barn, son adjoint, qui, après le départ de sa femme, quitte la platitude d’une vie familiale bien rangée pour goûter aux charmes d’une vie de célibataire débridée ; Nicki, la profileuse, avec son caractère de chien et le vide de sa vie sentimentale et sexuelle. Ces trois-là vont devoir partir à la poursuite d’un psychopathe qui s’attaque de façon horrible aux couples de jeunes mariés. Chapitre après chapitre, par le truchement de personnages secondaires qui vont venir interférer dans les vies des personnages principaux, Nadine Monfils tisse avec habileté la toile de son intrigue. C’est un puzzle savant dont les pièces se mettent petit à petit en place au fil d’un entrelacs de récits. Une structure romanesque qui relève du travail d’orfèvre. C’est à la fois loufoque et plein de sensibilité. C’est écrit avec le talent devenu légendaire de Nadine Monfils : un style imagé, cru par instants et poétique à d’autres, une écriture incisive et efficace qui sculpte à merveille les personnages, le décor et les péripéties de l’enquête. Le dénouement est réussi. J’ai été emballé par ce polar qui a mérité amplement d’être distingué par le prix Cognac. A découvrir absolument.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michou TOP 500 COMMENTATEURS le 24 février 2015
Format: Poche
Pour être percutant, c'est percutant.
Très rapidement, on entre dans le vif du sujet. L'auteure ne se perd pas en descriptions et explications interminables, elle va à l'essentiel, et en fin de compte, c'est ce qui rend cette histoire encore plus effrayante. Nadine Monfils nous livre les meurtres comme ça, sans fioritures autour, crus et sanglants, tels qu'ils sont, et on se les prend dans la tronche.
J'ai lu pas mal de thriller, de policiers, de livres zombies, j'ai l'habitude de l'horreur dans mes lectures, et pourtant, ici, j'ai été touchée plus que d'habitude, à avoir l'estomac un peu malmené.

L'univers de Nadine Monfils est étonnant. Nous voilà dans une petite ville imaginaire, Pandore, avec des us et des coutumes particuliers, voire parfois folkloriques. Et c'est dans cette petite ville à l'apparence tranquille, qu'un tueur en série va sévir.
Un tueur qui semble vouer une haine féroce aux jeunes mariés, les tuant avec un rituel bien précis, et là, la couverture du livre prend tout son sens, statue sans bras, bombe... je vous laisse méditer...

Les chapitres sont courts et alternent les points de vue entre plusieurs personnages. Ainsi, nous suivons les deux policiers chargés de l'enquête, une médium qui travaille avec eux, une prostituée... Ce qui fait qu'on est un peu aux premières loges, et qu'on a rapidement des cartes en main, sans pour autant avoir tout compris. On fait quelques rapprochements, on en déduit des choses, et on regarde, totalement impuissant, nos deux policiers pédaler dans la mélasse, incapables de se sortir de ce bourbier.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?