Bach: Cantates (Intégrale, volume 12)
 
Agrandissez cette image
 

Bach: Cantates (Intégrale, volume 12)

4 janvier 2011

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 15,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version MP3 de cet album sur Cloud Player.
  Titre
Durée
Popularité  
1
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Quartetto "Wer weiß, wie nahe mir mein Ende"
4:22
2
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Recitative "Mein Leben hat kein ander Ziel"
0:48
3
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Aria "Willkommen ! Will ich sagen !"
4:29
4
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Recitative "Ach, wer doch schon im..."
0:42
5
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Aria "Gute Nacht, du Weltgetümmel !"
3:12
6
Wer weiß, wie nahe mir mein Ende? BWV 27: Choral "Welt, ade !"
1:17
7
Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden BWV 47: Quartetto "Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden"
5:18
8
Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden BWV 47: Aria "Wer ein wahrer Christ will heißen"
8:21
9
Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden BWV 47: Recitative "Der Mensch ist Kot, Staub..."
1:32
10
Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden BWV 47: Aria "Jesu, beuge doch meine Herze"
4:07
11
Wer sich selbst erhöhet, der soll erniedriget werden BWV 47: Choral "Der zeitlichen Ehrn will ich..."
0:57
12
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Quartetto "Warum betrübst du dich, mein Herz"
4:44
13
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Recitative "Ich bin veracht"
3:22
14
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Recitative "Ach süßer Trost"
0:54
15
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Aria "Auf Gott steht meine Zuversicht"
5:05
16
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Recitative "Ei, nun ! So will ich auch recht"
0:26
17
Warum betrübst du dich, mein Herz BWV 138: Choral "Weil du mein Gott und..."
2:17
18
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Quartetto "Herr Christ, der einge Gottessohn"
5:13
19
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Recitative "O Wunderkraft der Liebe"
1:17
20
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Aria "Ach, ziehe die Seele mit Seilen..."
7:12
21
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Recitative "Ach, führe mich, o Gott"
0:48
22
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Aria "Bald zur Rechten, bald zur Linken"
2:51
23
Herr Christ, der einge Gottessohn BWV 96: Choral "Ertöt uns durch deine Güte"
0:59


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 janvier 2011
  • Label: Accent
  • Durée totale: 1:10:13
  • Genres:
  • ASIN: B004I0LWYG
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 68.971 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un apaisement souverain 7 juin 2012
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Téléchargement MP3|Achat authentifié par Amazon
Pour le douzième volume de son cycle, Sigiswald Kuijken a choisi quatre cantates tranquilles : la BWV 27 oppose l'attente de la mort, qui se veut impatiente et joyeuse dans le beau choeur d'entrée, au tumulte du monde que l'on l'on quitte volontiers par le "Gute nacht" familier de l'air de basse n° 5. La BWV 47 développe le thème de l'humilité, d'abord dans un vaste choeur fugué et concertant, puis dans le n° 4 qui est un véritable quatuor pour voix de basse, hautbois, violon, et basse continue. La cantate sur choral BWV 138 expose de nouveau la nostalgie de l'autre monde, sur un ton dansant, notamment dans l'air de basse n° 4. Enfin la BWV 96 est placée sous le signe de l'étoile du berger, figurée dès le choeur initial par la flûte à bec piccolo, dans une tonalité pastorale que vient confirmer la flûte traversière dans l'air de ténor n° 3. L'ensemble constitue un parfait adjuvant à la paix de l'âme de l'auditeur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une magnifique version 23 février 2011
Format:CD
Sigiswald Kuijken continue avec sa Petite Bande une série de 20 CD couvrant une année liturgique. Comme pour les précédents, que je possède tous, il s'agit d'une interprétation sur instruments d'époque, exceptionnelle par sa qualité technique, celle de la prise de son, et surtout par l'engagement des interprètes qui connaissent à fond cette musique et toutes ses subtilités. Les quatre chanteurs sont extraordinaires. De loin la meilleure version des cantates de Bach, que je recommande sans réserve.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Rechercher des articles similaires par rubrique

ARRAY(0xaae428b8)