Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Bach : Cantates sacrées Vol 7 BWV 61, 63, 132, 172 Import


Prix : EUR 28,79 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
2 neufs à partir de EUR 28,79 1 d'occasion à partir de EUR 111,78

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Masaaki Suzuki

Visitez la Page Artiste Masaaki Suzuki
pour toute la musique, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (7 août 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000007OAU
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 214.307 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. 1. Chorus: Christen, Atzet Diesen Tag..
2. 2. Recitative (Alto): O Selger Tag! O Ungemeines Heute...
3. 3. Aria (Duet) (Soprano, Bass): Gott, Du Hast Es Wohl Gefuget...
4. 4.Recitative (Tenor): So Kehret Sich Nun Heut...
5. 5. Aria (Duet) (Alto, Tenor): Ruft Und Fleht Den Himmel An...
6. 6. Recitative (Bass): Verdoppelt Euch Demnach...
7. 7. Chorus: Hochster, Schau In Gnaden An...
8. 1. Overture (Chorus): Nun Komm, Der Heiden Heiland...
9. 2. Recitative (Tenor): Der Heiland Ist Gekommen...
10. 3. Aria (Tenor): Komm, Jesu, Komm Zu Deiner Kirche...
11. 4. Recitative (Bass): Siehe, Ich Stehe Vor Der Tur...
12. 5. Aria (Soprano): Offne Dich, Mein Ganzes Herze...
13. 6. Chorus: Amen, Amen...
14. 1. Aria (Soprano): Bereitet die Wege, Bereitet Die Bahn!...
15. 2. Recitative (Tenor): Willst Du Dich Gottes Kind...
16. 3. Aria (Bass): Wer Bist Du? Frage Dein Gewissen...
17. 4. Recitative (Alto): Ich Will, Mein Gott...
18. 5. Aria (Alto): Christi Glieder, Ach Bedenket...
19. 6. Chorus: Ertot Uns Durch Dein Gute...
20. 1. Chorus: Erschallet, ihr Lieder, erklinget, ihr Saiten...
Voir les 25 titres de ce disque

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas Mesnier-Nature "NMN" TOP 500 COMMENTATEURS sur 30 mars 2007
Format: CD
Prenez un chef japonais de confession chrétienne, organiste et claveciniste, ayant poursuivi ses études en Europe avec Ton Koopman ; prenez un ensemble 100% japonais créé en 1990 dans le but de représenter au Japon les grandes oeuvres de l'ère baroque sur instruments historiques, comprenant une vingtaine d'instrumentistes et le même nombre de choristes, donnant quatre concerts Bach par an et accueillant des chanteurs européens ; prenez des enregistrements réalisés par les suédois à la chapelle de l'université féminine Shoin construite en 1981 à Kobe, avec une mise au point d'une acoustique exceptionnelle, pour les événements religieux et musicaux ; prenez le cinquantième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale ; prenez un rythme d'enregistrements assez lent mais régulier, des solistes japonais permanents et des invités européens, une suite chronologique des cantates, un livret en français très intelligent et très détaillé pour chaque oeuvre (mais les textes des cantates sont en allemand-anglais), une prise de son au service de la musique... et vous aurez certainement l'une des plus fabuleuses séries d'enregistrements consacrés à l'intégrale des cantates de Bach, passionnants à comparer avec leurs illustres aînés, d'un souci musicologique remarquable (les dilemmes instrumentaux sont à chaque fois justifiés par Suzuki lui-même). Une grande homogénéité donc qui fluctuera à peine en fonction du choix des solistes, et une exceptionnelle précision et justesse des instrumentistes.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pèire Cotó TOP 50 COMMENTATEURS sur 19 juillet 2010
Format: CD
Il existe maintenant plusieurs intégrales des cantates de Bach, achevées ou en cours. Par son interprétation celle de Suzuki est souvent médiane entre toutes les autres, j'ai pu écrire "centriste". C'est ainsi que Suzuki est généralement plus rapide, léger et moins véhément que ses collègues de l'intégrale Teldec, mais qu'il est plus lent et moins uniformément joyeux que Koopman ou Junghänel. Mais cette position moyenne signifie-t-elle neutralité et absence de choix ? D'autre part, ces versions d'Extrême-Orient ne risquent-elles pas de nous apparaître comme exotiques, alors que, malgré la mondialisation du goût et des pratiques, il subsiste des différences de style entre des interprètes italiens et d'autres allemands ?

Ce disque très généreux ne comprend que des "grandes" cantates. Cette affirmation peut surprendre ceux qui pensent qu'avec les BWV 4, 51, 56, 56, 82, 140, 147, on en sait assez sur les cantates de Bach. En fait, plus on les approfondit, plus on est captivé et moins on pense que les pièces négligeables abondent dans ce corpus de 200 oeuvres. Quand j'écris "grandes" cantates, c'est parce qu'à mon avis la 62, par exemple, est moins importante que la 61, de même titre; mais j'apprécie aussi la 62. Ces quatre cantates ont en commun de dater de la période de Weimar (1708-1717), deux sont de caractère festif, deux autres sont empreintes d'une espérance joyeuse, la 63 étant destinée à Noël, les 61 et 132 à la période de l'Avent; la 172, cantate de Pentecôte, ne fait pas vraiment corps étranger.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?