Plus d'options
Bach: Concerts avec plusieurs instruments (Vol. I à VI) - Intégrale
 
Agrandissez cette image
 

Bach: Concerts avec plusieurs instruments (Vol. I à VI) - Intégrale

7 novembre 2011 | Format : MP3

EUR 32,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
7:26
30
2
6:13
30
3
7:28
30
4
4:13
30
5
4:28
30
6
4:01
30
7
7:20
30
8
5:29
30
9
2:41
30
10
9:42
30
11
5:01
30
12
5:14
Disc 2
30
1
5:18
30
2
4:18
30
3
3:25
30
4
5:57
30
5
4:10
30
6
9:02
30
7
2:04
30
8
2:38
30
9
1:07
30
10
2:53
30
11
2:21
30
12
3:09
30
13
4:18
30
14
4:32
30
15
3:08
Disc 3
30
1
6:09
30
2
3:50
30
3
4:21
30
4
7:05
30
5
4:46
30
6
6:06
30
7
5:40
30
8
5:17
30
9
4:28
30
10
10:05
30
11
1:28
30
12
3:15
30
13
2:04
30
14
3:44
30
15
0:54
30
16
1:23
Disc 4
30
1
3:29
30
2
6:45
30
3
3:31
30
4
6:46
30
5
4:43
30
6
5:25
30
7
7:56
30
8
4:55
30
9
6:14
30
10
4:51
30
11
3:36
30
12
2:49
Disc 5
30
1
9:33
30
2
3:32
30
3
3:54
30
4
1:06
30
5
2:38
30
6
3:06
30
7
2:43
30
8
3:17
30
9
5:27
30
10
4:38
30
11
5:45
30
12
4:36
30
13
3:39
30
14
4:29
Disc 6
30
1
11:11
30
2
2:55
30
3
1:45
30
4
3:20
30
5
2:36
30
6
4:02
30
7
3:48
30
8
3:48
30
9
3:52
30
10
3:34
30
11
4:02
30
12
5:47
30
13
3:25
30
14
2:08
30
15
3:07
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 13 octobre 2011
  • Nombre de disques: 6
  • Label: Alpha
  • Copyright: 2000, 2001, 2003, 2004, 2008 & 2010 Alpha Productions
  • Durée totale: 6:16:54
  • Genres:
  • ASIN: B005WHYQWO
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.718 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

40 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile  Par jacqueslefataliste COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 13 octobre 2011
Format: CD Achat vérifié
Comme on pouvait s'y attendre de la part d'un éditeur aussi exigeant qu'Alpha, ce coffret a beau être économique, il n'en est pas moins très soigné: chaque disque est en effet glissé dans une enveloppe cartonnée noire qui reprend la couverture de l'album original et qui indique, au dos, les oeuvres et les plages; quant au livret, il ne contient certes pas toutes les belles photos des livrets d'origine, mais il en reprend le texte principal et les renseignements précis.

Quant aux enregistrements, ils sont vraiment magnifiques, quelles que soient les remarques de détail qu'on peut faire ici ou là. Vivacité, légèreté, complicité, jubilation, énergie, poésie: rarement la musique de Bach aura été interprétée avec une telle luminosité et un tel naturel. Rien ici n'est forcé, démonstratif ou caricatural, mais rien n'est fade non plus: tout est éperdument vivant, gorgé de sève et, en un sens, libre, tout en étant parfaitement rigoureux.

Je possède plusieurs autres enregistrements de ces oeuvres (par exemple, les concertos pour clavier de Bob van Asperen, les Brandebourgeois de Savall, de Kuijken, de Gardiner, les concertos pour violon de Kuijken, les Ouvertures de Savall, etc.), mais, ici, l'enthousiasme et l'excellente prise de son emportent tout sur leur passage! Une remarquable réalisation.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par claude toon TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
On pourrait écrire un petit ouvrage sue ce coffret magique. Pour écrire un article dans mon blog consacré aux seuls brandebourgeois, j'ai retenu cette interprétation qui allie les sonorités allègre des instruments anciens et une poésie retenue dans l'interprétation qui rejette la frénésie un peu trop de mode dans certaine gravures récentes. Faisons quelques présentations :

La marseillaise Céline Frisch, après ses études de clavecin, intègre la prestigieuse Schola Cantorum de Bâle où elle sympathise avec le jeune violoniste Pablo Valetti. Le jeune artiste va acquérir rapidement une notoriété par ses participations aux meilleurs orchestres baroques : Les Arts Florissants, le Concert des Nations, le Concerto Köln (ce dernier était un choix possible pour parler des brandebourgeois).
Créer un orchestre français baroque face à la pléthore d'ensembles de renom était un pari osé pour les deux complices. Café Zimmermann voit le jour en 1998 et s'est imposé depuis comme l'un des meilleurs serviteurs de la musique de l'âge classique et du siècle des lumières.
Aidé dans son travail par les précurseurs de l'authenticité baroque comme le claveciniste et chef d'orchestre Gustav Leonhardt ou le contre ténor Dominique Visse, Café Zimmermann parcourt le répertoire du XVIIIème siècle dans des salles de taille adaptée : Gaveau, la cité de la musique, etc. Leur discographie est déjà très riche et surtout fait autorité, remportant l'adhésion des critiques et du public.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
41 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 octobre 2011
Format: CD
Au printemps de 1729, JS Bach prend la tête du Collegium Musicum, ensemble avec lequel il va se produire chaque semaine de la froide saison dans les salles enfumées du Café de Gottfried Zimmermann, établi rue Sainte Catherine, l'artère principale de Leipzig, non loin de l'hôtel de ville. En été, le cafetier fait disposer tables et bancs dans les jardins, à l'ombre des tilleuls pour des concerts tous les vendredis soirs. Bach animera ainsi la saison de Leipzig jusqu'en 1737.

C'est dans cette direction que se sont orientés les musiciens de l'ensemble Café Zimmermann : un travail de solistes dans une ambiance conviviale, pour faire entendre la musique d'orchestre de Bach sans nécessité de regroupement thématique, mais plutôt à la manière d'un concert ... chez Monsieur Zimmermann.

Voila regroupés en un coffret de six disques les enregistrements que l'ensemble français "Café Zimmerman" a réalisé depuis quelques années:
Les suites et concertos de Bach sont de longue date entrés au répertoire du concert. Mais l'ensemble en replace mentalement les exécutions dans le contexte de l'époque, si différent de ce que l'on connaît aujourd'hui sur la scène moderne. Hors les cours, de quelque importance qu'elles fussent, ce qui est le cas des Concertos Brandebourgeois et des Suites orchestrales, il n'existait pas au temps de Bach d'orchestres constitués permanents.

Café Zimmermann a recréé avec génie l'esprit de ces orchestres, laissant chaque musicien (parmi les meilleurs de la scène européenne baroque) s'exprimer.
Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique