Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Bach, J.S.: Italian Concerto, etc.
 
Agrandissez cette image
 

Bach, J.S.: Italian Concerto, etc.

4 février 2014 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:20
30
2
5:40
30
3
3:31
30
4
3:29
30
5
8:22
30
6
13:02
30
7
5:07
30
8
9:02
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1977
  • Date de sortie: 4 février 2014
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2006 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 52:33
  • Genres:
  • ASIN: B0036LLO00
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.572 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 14 décembre 2003
Format: CD
Brendel est schubertien, bien sûr; beethovénien évidemment, et mozartien, une discographie abondante en témoigne. Et si vous découvriez Brendel dans Bach !! Quelle merveille ! Des tempi parfaits sans rigidité, une sensibilité omni-présente (dans le choral Ich ruf zu dir, bien sûr, mais même dans la très technique fantaisie-chorale). Et un concerto italien frisant la perfection. Le type de disque qu'on écoute 'en boucle', qu'on ne quitte qu'à regret !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephane Brami le 6 mars 2011
Format: CD
Le disque, en tant que récital de Brendel est superbe ; on reste envouté par la sonorité, on semble descendre dans des abîmes vraiment incroyables. Oui, mais attention et qu'on ne s'y trompe pas, ce Bach là est tout sauf idiomatique, et ne parlons même pas d'une quelconque orthodoxie... C'est donc à grand renfort de pédale que Brendel joue Bach, avec une rhétorique parfaitement romantique (je pense aux transcriptions de Liszt qui sont également extraordinaires). Il faut donc le savoir avant d'acheter ce disque que j'adore, savoir ce qu'on écoute et l'apprécier à sa juste valeur est essentiel. Si on cherche une vision plus lumineuse, articulée, d'un pianiste qui a écouté la révolution baroque, on se tournera vers Perahia.
Il faut encore reconnaître que Brendel a choisi sciemment des oeuvres de Bach qui se prêtait à sa vision, ce qui est vraiment honorable et honnête.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fogg le 24 mars 2010
Format: CD Achat vérifié
L'interprétation du Concerto Italien et de la Fantaisie Chromatique par Glenn Gould est parfaite. Mais la clarté polyphonique, la poésie, la simplicité, le caractère chantant et fluide tout en nuance du jeu d'Alfred Brendel confère à ces morceaux un supplément d'âme. Le pianiste retrouve l'approche épurée de Dinu Lipatti au piano ou de Gustav Leonhardt au clavecin. Dans les deux Choral BWV 659 et BWV 639, rarement aussi bien joués, la mélancolie est vraiment poignante. Le plus secret de l'art du pianiste tient peut-être dans ces quelques minutes d'éternité. Un des plus beaux enregistrements de Bach qui soient.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Djeff from France le 9 décembre 2011
Format: CD
Quelle différence avec la brutalité d'un Glenn Gould ! Le Concerto Italien,par exemple,est,là,métamorphosé......

J'ai acheté plusieurs exemplaires de ce CD -après le mien- pour faire découvrir à de bons amis que ce Concerto n'était pas OBLIGATOIREMENT une machine à coudre !

Merci, maestro, et dommage que Maurizio Pollini ait pu dire dans une interview qu'il avait ESSAYE de persuader Brendel de NE PAS arrêter si vite....mais que malheureusement il n'était pas sûr d'avoir réussi.....Oui,dommage,vraiment dommage....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique