Plus d'options
Bach: Pariata/Sonaten (2)
 
Agrandissez cette image
 

Bach: Pariata/Sonaten (2)

4 mars 2003 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:30
30
2
4:18
30
3
3:16
30
4
5:08
30
5
1:26
30
6
2:08
30
7
5:54
30
8
4:02
30
9
5:20
30
10
3:17
30
11
4:01
30
12
7:32
30
13
6:00
30
14
5:52
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 septembre 2002
  • Date de sortie: 4 mars 2003
  • Label: deutsche harmonia mundi
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:01:44
  • Genres:
  • ASIN: B00388DLE8
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 139.299 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas TOP 50 COMMENTATEURS le 14 mars 2013
Format: CD
Ce disque est l'un des disques qui permet le mieux de comprendre l'évolution de son jeu dans BACH entre ses deux versions des suites pour violoncelle de 1979 et 1992.

Ici, Anner Bylsma joue (et transpose) la 3eme partita pour violon BWV 1006, la seconde sonate pour violon seul BWV 1003 et la partita pour flûte BWV 1013.

La seconde sonate qui conclut ce disque est vraiment réussie de bout en bout. Elle est ferme, vive, bondissante, empreinte d'évidence et de radicalité, comme si le violoncelle piccolo était aussi adapté que le violon à ces oeuvres pour violon.

Le sommet de ce disque est indubitablement cette transposition de la partita pour flute qui est splendide mais aussi essentielle à la compréhension de sa seconde version des suites pour violoncelle de BACH enregistrée quelques années plus tard. On retrouve les mêmes récitatifs, les mêmes fulgurances, les mêmes passages de recueillement... C'est tout juste beau et grandiose.

On repense à l'émotion d'un disque fondateur des années 70 sur lequel tour à tour Leonhardt au clavecin, Sigiswald Kuijken au violon, Brueggen à la flute à bec, Bylsma au violoncelle avait joué un mouvement de cette partita avant d'en jouer un tous ensemble en forme de profession de foi du mouvement baroque que personne n'arrêtera...
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique