Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Bach: The Art of the Fugue, BWV1080

Johann Sebastian Bach , Michael Behringer , Robert Hill CD
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix : EUR 16,85 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 19 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • Interprète: Robert Hill
  • Compositeur: Johann Sebastian Bach
  • CD (1 janvier 1998)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Hänssler Classic
  • ASIN : B000026B8O
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 164.853 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.3 étoiles sur 5
4.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3.0 étoiles sur 5 on peut écouter 7 juillet 2014
Par YAKA
Format:CD|Achat vérifié
Interrprétation au clavecin (l'original donc) à comparer éventuellement avec celles de Moroney ou Léonhardt...et puis on se fait son opinion propre.On compare avec des versions faites à l'orgue si on veut .Le mieux est de prendre la partition et de s'atteler à ce monument pas si austère que çà dès qu'il se laisse apprivoiser,au clavecin ,le mieux , ou au piano sans pédale svp. On écoute à petite dose et on répète souvent pour s'imprégner progressivement de textes confondants d'habileté et pas du tout répétitifs ni austères. La prise de son au casque me laisse un peu perplexe mais pas gênante pour l'écoute au total.Pour discuter des appogiatures je laisse les spécialistes s'amuser.puisque Bach n'a quasi rien écrit.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Par Nicolas TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
L'approche de Robert Hill pour cet art de la fugue, enregistré en 1998, peut se résumer ainsi:
Comment concilier les deux vérités apparemment inconciliables qui veulent que art de la fugue est un exercice contrapunctique "spéculatif" ou "pur" mais qu'en même temps il semble avoir été écrit spécifiquement pour être joué au clavecin même s'il n'est pas exclu que Bach lui même ait prévu de le faire jouer par un ensemble orchestral?

Pour résoudre ce paradoxe, Robert Hill remonte au début du clavier baroque en italie en général et à Frescobaldi en particulier, compositeur pour lequel on connait l'admiration de Bach et dont certains ricercars évoquent curieusement certains passages de l'art de la fugue.

Robert Hill rappelle que Frescobaldi n'a pas fait que composer des toccatas mais était aussi un maitre de l'exercice contrapunctique à la fois spéculatif et joueur dans ses multiples ricercars, fantaisies, canzone (dont certaines "à la francese" comme le contrepoint #6 de ce recueil de Bach) et capricci, un art qu'il a d'ailleurs transmis à son élève aussi bien connu de Bach: Johann Jacob Froberger qui est loin de n'avoir composé que des suites pour clavecin.

Il en tire naturellement des conclusions sur le type de clavecin adapté à cette version: le clavecin italien qui offre à la fois la clarté de ses cordes en laiton et de sa caisse fine et dure et la différentiation de timbres prononcée entre les registres de basse, ténor, alto et soprano, idéale pour restituer le contrepoint.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une performance magistrale 8 septembre 2012
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
Treize ans après Davitt Moroney, qui était jusque là notre référence (Bach: L'Art de la fugue), Robert Hill enregistrait ce monument unique qu'est "L'Art de la fugue", avec un succès au moins égal. Passée la séduction immédiate des quatre premières fugues, les plus "faciles" à écouter, on apprécie de plus en plus la souplesse et la ductilité du jeu de Robert Hill, plus libre, moins métronomique que celui de Moroney. Par exemple, il n'hésite pas à accuser le rythme pointé à la française de la fugue 6 en raccourcissant la double croche. Sauf exception, ses tempi sont souvent plus rapides et plus stimulants, même si cela requiert parfois de l'auditeur davantage d'attention pour suivre le contrepoint (fugue 12). Une autre séduction de cette version est la sonorité idéale du clavecin, qui tient sans doute autant au choix d'un instrument de modèle italien qu'à la qualité de la prise de son, à la transparence très subtilement réverbérée, alors que celle de Moroney, malgré ses qualités, est un peu sèche. Pas de reconstruction de la dernière fugue inachevée, contrairement à Moroney, mais à la place Hill nous offre les transcriptions pour deux clavecins de la fugue 13 rectus et inversus, ainsi que cinq versions antérieures. Seul bémol : la notice assez fumeuse, alors que celle de Moroney est passionnante.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?