undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles8
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,05 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 avril 2013
Un compositeur vénitien découvert en écoutant un extrait de sonate sur Radio Classique.
Je ne suis pas grande experte, juste mélomane "de base" mais j'ai découvert une musique très agréable qui m'a semblé très différente de celle des compositeurs de la même période.
Au début le son du piano m'a gêné car il sonne très métallique, mais au fur et à mesure des écoutes et réécoutes (les 3 disques tournent "en boucle" tellement je les apprécie, cette sonorité ne m'a plus gêné.
Pourquoi ce son ? l'interprète voulait-il rappeler le clavecin ?
Une grande découverte en tout cas pour moi
A recommander
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2012
L'émotion à l'état pur...quelle sensibilité dans ces sonates pour piano. J'ai découvert Baldassare Galuppi que je ne connaissais pas et qui m'a enchanté. L'interprétation de Matteo Napoli est particulièrement remarquable.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
AVANT PROPOS: Ce commentaire s'applique autant au premier volume present, qu'au second et troisième volume de cette large anthologie de l'oeuvre de Galuppi réalisée par Matteo Napoli, également réussis.

De manière générale, je ne suis pas favorable à l'utilisation du piano moderne pour les oeuvres écrites avant le XVIIIe siècle, celui-ci étant un instrument qui commenca à se développer au milieu du XIXe siècle, et qui a des caractéristiques très différentes des clavecins, clavicordes et même des pianoforte de l'époque classique et à fortiori de la période pré-classique comme celle de Baldassare Galuppi et de Johann Christian Bach (le son du pianoforte ayant un toucher léger, un son plus riche en harmonique s'éteignant plus rapidement alors que le son du piano moderne est plus centré sur la dominante et se développe harmoniquement dans la durée ce qui rend le toucher staccato plus brutal et le legato plus chantant).

Mais, j'admets bien volontiers que les pianistes modernes puissent utiliser l'instrument qu'ils savent le mieux jouer pour ce répertoire, surtout quand ils s'efforcent de respecter, du mieux possible, l'idiome du compositeur, comme c'est le cas ici avec Matteo Napoli.

Le résultat est certes réducteur, parfois un peu trop romantique et un peu trop univoque dans les passages lents, qui sont dans leur écriture plus tendres et distrayants que réellement sentimentaux et plus espiègles qu'il n'y parait, ou parfois au contraire un peu mécanique dans les passages vifs staccatos, impression largement dûe au caractéristique du piano moderne mais préférable au manque de lisibilité.

Mais, globalement, malgré quelques passages vraiment conventionnels, ces captations réussissent à nous transmettre la ferveur de l'interprète, la sensibilité de ce compositeur dans une forme de chaleur et d'intimité qui "passent" á travers la prise de son et c'est cela le plus important.

P.S.: Je ne comprends pas ce parrallèle qye certains commentateurs et éditorialistes font entre la musique de Galuppi et celle de Scarlatti dont l'écriture me semble avoir des ressorts vraiment différents, et être, à quelques exceptions près, résolument "baroque" alors que celle de Galuppi est clairement pré-classique et en effet évoqué parfois Mozart et peut-être encore plus le clavier de Haydn.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2014
Le label Naxos et Matteo Napoli ont mis à la disposition de nos contemporains, à travers ce corpus de sonates de Baldassare Galuppi, de très belles oeuvres musicales du fastueux XVIII ème siècle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2016
Pour beaucoup d'amateurs de musique classique , Galuppi n'est pas assez connu .
Une musique bien jolie et pleine de gaité .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2011
Un disque intéressant permettant de découvrir un compositeur encore peu connu mais à l'écriture élégante ;cela donne envie d'entendre le deuxième volume de cette oeuvre
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2015
excellence du compositeur comme de l'interprète xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx xx
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Michelangeli lui-même aimait parfois à nous gratifier d'une sonate de Galuppi. Mais quel qu'en soit l'interprète, non, décidément, je ne marche pas : c'est un peu joli, certes, mais finalement plutôt ennuyeux, voire insipide (comme le clavier de Cimarosa, d'ailleurs, pour prendre un autre exemple). Et je ne comprends pas qu'on fasse, plus ou moins machinalement et donc gratuitement, le moindre rapprochement avec le génial Scarlatti (qui n'écrit d'ailleurs que de "petites" sonates en un seul mouvement, même si on peut en regrouper certaines à la rigueur...) : strictement rien à voir! Bref, le pianiste ici n'y peut rien : voilà plutôt une musique "que c'est pas la peine", et ça fait longtemps que, la connaissant, je pense ça d'elle.
33 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)