Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Ball [CD, Titres bonus, Import]

Iron Butterfly CD
2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,99.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Iron Butterfly

Discographie

Image de l'album de Iron Butterfly

Photos

Image de Iron Butterfly

Biographie

Formé à San Diego en 1966, Iron Butterfly est tôt recruté par Atco (sous-marque d'Atlantic Records) sur la foi de concerts dantesques au club Whisky A-Go-Go de Los Angeles. Le groupe composé de Darryl DeLoach (basse, chant), Doug Ingle (claviers, chant), Danny Weis (ex-David Ackles Band) et Jerry Penrod aux guitares et Ron Bushy (batterie) se fait ... Plus de détails sur la Page Artiste Iron Butterfly

Visitez la Page Artiste Iron Butterfly
15 albums, Photos, discussions, et plus.

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (24 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Titres bonus, Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B000025APG
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 607.706 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. In The Times Of Our Lives
2. Soul Experience
3. Lonely Boy
4. Real Fright
5. In The Crowds
6. It Must Be Love
7. Her Favorite Style
8. Filled With Fear
9. Belda-Beast
10. I Can't Help But Deceive You, Little Girl
11. To Be Alone

Descriptions du produit

Critique

Plus mélodique et diversifié qu’In A Gadda-Da-Vida, Ball est peut-être plus réussi, mais il est hélas plus méconnu alors qu’il parvint pourtant au sommet du Billboard à sa sortie et resta d’ailleurs le seul album du Butterfly à avoir droit à cet honneur.

Ne se reposant pas sur les lauriers conquis avec le succès d’In A Gadda…, le quatuor fait preuve dès le morceau d’ouverture (« In The Time Of Our Lives ») d’une volonté manifeste d’expérimenter et de surprendre, ajoutant des chœurs à ses arrangements (sur « In The Crowds »), évoquant parfois les Doors (avec « Filled With Fear ») ou Steppenwolf (avec « Soul Experience ») et retrouvant les ambiances bluesy des débuts avec le très beau « Lonely Days ». Le discret Doug Ingle convainc toujours aussi bien en tant que chanteur que claviériste et le guitariste Erik Brann, excellent musicien resté trop sous-estimé, a même le droit de caser une de ses compositions, « Belda Beast », qu’il chante, et qui n’a rien d’un titre de remplissage comme on en trouve trop souvent sur les disques à l’époque.

Le line-up Ingle/Bushy/Brann/Dorman étant en fait le seul à avoir enregistré deux albums consécutifs dans l’histoire du groupe, ce Ball n’en est que plus précieux, encore plus dans la version CD actuelle qui comprend en bonus « I Can’t Help To Deceive You Little Girl » et « To Be Alone », les deux titres d’un single sorti dans la foulée. A (re)découvrir.

Frédéric Régent - Copyright 2014 Music Story

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
1 étoiles
0
2.0 étoiles sur 5
2.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2.0 étoiles sur 5 Peau de Ball ! 25 mars 2011
Par JEAN-CLAUDE TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
En février 1969, Iron Butterfly n'a pas encore digéré les retombées de l'énorme succès d'In-A-Gadda-Da-Vida que sort son troisième opus, Ball. Le verdict, auprès du public, est sans appel : number one, disque d'or, présence pendant 44 semaines dans les charts alors qu' IAGDV y continue son petit bonhomme de chemin. Moins lourd (pas lourd du tout, diront certains), plus poli, annonçant des ambitions nouvelles et privilégiant un peu plus la mélodie, écourtant ses plages pour les ramener dans une norme acceptable, il s'inscrit dans une veine pop-rock... souvent soporifique et trop édulcorée. In The Times Of Our Lives manque cruellement d'un riff carnassier. Malgré cette carence, il laisse entrevoir certaines promesses, hélas, vite étouffées. Soul Experience et Lonely Boy, plus soul, semblent sorties tout droit du catalogue de la Motown, mais sans la saveur escomptée. Déception. Les vraies satisfactions vont vers Real Fright et son côté garage, Filled With Fear, ainsi que Belda-Beast. Pour le reste, le sujet est très approximatif, léthargique, dépourvu du moindre attrait. J'en arrive même à trouver que l'orgue d'Ingle sonne comme celui de Charly Oleg (Tournez Manège). Vous imaginez un peu la comparaison ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?