EUR 56,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Balzac : La Comédie humai... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Balzac : La Comédie humaine, tome 5 Cuir/luxe – 24 mars 1977

5 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Cuir/luxe, 24 mars 1977
EUR 56,00
EUR 55,50 EUR 26,39
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,59
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 28,05 EUR 16,56

Promotion La Pléiade
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Balzac : La Comédie humaine, tome 5
  • +
  • Balzac : La Comédie Humaine, tome 3
  • +
  • Balzac : La Comédie humaine, tome 4
Prix total: EUR 171,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Lucien jeta sur Esther un regard mendiant, un de ces regards propres à ces hommes faibles et avides, pleins de tendresse dans le cœur et de lâcheté dans le caractère. Esther lui répondit par un signe de tête qui voulait dire : " Je vais écouter le bourreau pour savoir comment je dois poser ma tête sous la hache, et j'aurai le courage de bien mourir... " - Que faut-il faire ? demanda-telle. - M'obéir aveuglément, dit Carlos Herrera... Et, il faut rester belle. A vingt-deux ans et demi, vous êtes à votre plus haut point de beauté, grâce à votre bonheur. Redevenez surtout la Torpille. Soyez espiègle, dépensière, rusée, sans pitié pour le millionnaire que je vous livre. Ecoutez !.... cet homme est un voleur de grande Bourse, il a été sans pitié pour bien du monde, il s'est engraissé des fortunes de la veuve et de l'orphelin, vous serez leur Vengeance... Splendeurs et misères des courtisanes. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Balzac, de son vrai nom Balssa, est né à Tours en 1799. Délaissé par sa mère qui lui préfère son fils naturel Henri (auquel est dédié Le Bal de Sceaux), il devient pensionnaire au collège oratorien de Vendôme. À partir de 1814, il fait des études de droit. Mais à vingt ans, sûr de sa vocation littéraire, il s'installe à Paris, et vit dans une mansarde. Il rencontre Laure de Berny de vingt-deux ans son aînée, qui aura une influence décisive sur sa formation. En 1829, Balzac publie «Les Chouans» qui annonce une période de vingt années durant lesquelles il va produire plus de quatre-vingt-cinq romans, tout en menant une vie très active et mondaine. Il est reçu dans différents salons dont celui de Mme de Récamier. Au début de 1830, il donne «Scènes de la vie privée», un recueil de six nouvelles dont fait partie «Le Bal de Sceau»x, premier élément de «La Comédie Humaine», suivi de «La Duchesse de Langeais», du «Curé de Tours», du «Colonel Chabert»... 1832 voit le début de sa longue correspondance avec Mme Hanska. À partir de 1838, paraissent de nombreux romans dont «César Birotteau», le début des «Illusions perdues», la première partie de «Splendeurs et Misères des courtisanes», «Béatrix», «Le Curé de Village»... À la fin de 1841, Balzac met au point le plan de l'ambitieuse et inégalée «Comédie humaine» soutenu par quatre éditeurs et continue à publier : «Ursule Mirouet», «Modeste Mignon», «La Cousine Bette», «Le Cousin Pons»... Le 14 mars 1850, Balzac épouse enfin Mme Hanska mais il tombe gravement malade. Il meurt à Paris le 18 août 1850, et est enterré au Père Lachaise. Victor Hugo prononce l'éloge funèbre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 17 septembre 2009
Format: Cuir/luxe
J'aime Balzac. Avant même d'aimer son oeuvre, j'aime l'homme qu'il fut. Un homme si entièrement voué à la littérature qu'il lui sacrifia sa santé et finalement sa vie. Un mondain qui adorait la "haute" société et en fut pourtant l'un des plus féroces chroniqueurs. Un épicurien épris de luxe qui vécut dans la hantise du besoin et la crainte des huissiers. Un séducteur impénitent qui ne connut qu'un seul grand amour. En fait, comme tant d'artistes, Balzac est une somme de contradictions et de paradoxes. Même son physique était trompeur. A en croire ceux qui le connurent, il avait un cou de buffle, le teint rubicond et un rire si tonitruant qu'il faisait trembler l'argenterie sur les tables. Et pourtant, sous cette "écorce" grossière, quelle finesse d'esprit, quelle délicatesse de pensée, quelle intelligence du coeur humain!

Parce qu'il a beaucoup écrit, certains ont prétendu qu'il écrivait mal, mais je pense que la prose balzacienne transcende la notion de "beau style". Balzac, c'est un flux, un torrent, une vague qui vous emporte par sa fougue. C'est Julien Gracq, je crois, qui a dit un jour de lui qu'il était "un styliste en gros". Cela peut sembler, à première vue, un tantinet méprisant, mais à la réflexion la formule me paraît très juste. En tout cas, personnellement, ce style, je le trouve merveilleusement riche et luxuriant. Il est aux antipodes de la prose étique d'une certaine littérature française contemporaine qui se croirait déshonorée en alignant deux adjectifs à la suite. Et quel génie de la description!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Cuir/luxe Achat vérifié
J'ai reçu une collection de Balzac dans la Pléïade amputé des tomes 5 et 8 .
Recherché sur amazone et trouvé ce qui manquait.
Très heureux d'avoir la collection Balzac au complet.
Un régal permanent
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Cuir/luxe Achat vérifié
Without question one of the greatest literary monuments in history. Looking forward to plowing through in the years to come.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Cuir/luxe Achat vérifié
Tip top dans tout! Poli, serviable et patient :) :) :)
:) :) :) :) :) :) :) :) :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Cuir/luxe
"Illusions perdues"
Une histoire (presque) contemporaine : Personnages au caractère fouillé, réalisme de l'histoire, décors plantés au détail près, dialogues réalistes.
Peut-être quelques longueurs et certaines scènes tirant sur le larmoyant mais c'est le côté feuilletoniste de l'auteur, dit-on.
Bref, un film parfait. Quoi, un roman ! Balzac a donc inventé le cinéma ?!
Un chef d'oeuvre à lire et relire... dans une édition idéale (Pléïade Gallimard)
Remarque sur ce commentaire 3 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?