undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles10
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le Bardo Thödol est un terma, c'est-à-dire, selon la tradition de l’école Nyingmapa, un corpus de textes sacrés cachés attribués à Padma Sambhava, fondateur de l'école, et redécouvert vers 1300. Cette version est celle que le théosophe américain Evans-Wentz fit traduire par le lama Kazi Dawa Samdup.
Le concept bouddhiste de la transmigration de l’âme postule sa renaissance après la mort, qui n’est qu’un état intermédiaire dans le cycle karmique. Le Bardo Thödol (littéralement :bardo =état intermédiaire; thö =entendre et dol =libérer, qui signifie « libération par l'écoute dans les états intermédiaires », décrit les états de conscience se succédant pendant la période qui s’étend de la mort à la renaissance. Son but est d’aider à la libération du cycle karmique, ou du moins à obtenir une meilleure réincarnation, par une préparation spirituelle de son vivant, ou le cas échéant, par l’exécution de rituels lors de l’agonie ou après la mort.
L’ouvrage détaille les différentes étapes du voyage dans l’au-delà et donne les conseils pour suivre la bonne voie :
Pendant le chikhai bardo ou étape du trépas et dans sa suite immédiate, l'esprit est confronté à une luminosité qui est la projection de sa propre nature spirituelle. Ainsi un défunt avancé sur le plan spirituel durant sa vie pourra la reconnaitre et l’accepter, ce qui lui permet d'échapper au cycle des renaissances. En revanche, le défunt qui a négligé sa vie spirituelle sombre dans l'inconscience pendant plusieurs jours jusqu’à l’étape suivante, le chonyid bardo ou étape de l’expérience de la réalité. Durant cette deuxième étape, le défunt se trouve confronté à deux luminosités, l’une brillante, l’autre pâle, représentant respectivement la part de lumière et la part d’ombre dans chaque individu. S’il est affecté d’un karma négatif, ou s’il est encore soumis à l’illusion de l’existence, l’esprit va préférer la pâle luminosité à la luminosité brillante. La récitation du Bardo Thödol par un lama vise à lui faire prendre conscience que ses visions même les plus horrifiantes ne sont que des projections mentales, l’incitant à préférer la luminosité brillante. La conscience se réveille et perçoit divers mandalas, qui sont des modélisations mentales des formes de réalité de la conscience. Si le défunt arrive à les reconnaitre en tant que telles, il peut encore éviter le cycle de renaissance, ou se préparer à une meilleure réincarnation. Dans ce dernier cas, il arrive au sidpa bardo ou étape de la renaissance : après un certain nombre de jours, le défunt acquiert un corps mental doté des 5 sens ; il peut voir rétrospectivement ses bonnes et mauvaises actions. Puis Yama, le dieu des enfers le dévore. Enfin arrive le moment de la réincarnation, à moins qu'en dernier ressort, le défunt ne puisse, par «l’obturation de l'entrée de la matrice », éviter le retour au monde. En fonction de son passé karmique, il peut renaitre soit sous forme de déité, soit de déité inférieure, soit d’humain, soit d’animal, soit d’esprit avide, ou torturé, étant entendu que même les déités restent soumises à la loi karmique et que seul le statut de bouddhéité permet de rompre complètement le cycle karmique.
Il est intéressant de noter que le processus de libération de l’âme contient une part de déterminisme et une part de libre arbitre. Ainsi, on peut concevoir qu’une «vieille âme», lassée d’avoir parcouru des milliers de cycles de renaissances, soit plus encline à choisir le repos dans le néant qu’une jeune âme qui n’a encore pas connu les plaisirs et les souffrances de l’existence et qui n’est donc pas disposée à y renoncer. De la même façon, le poids karmique des actions passées rend inéluctable l’issue finale, une vie entachée de mauvaises actions rendant difficile toute libération. Cependant, l’être peut quand même par sa propre volonté corriger un acquis karmique négatif en menant une vie exemplaire, et peut accéder à la libération, même de son vivant, sans attendre la mort, ce qui suppose qu’on peut mourir mentalement plusieurs fois de son vivant chaque fois qu’on accède à un niveau de réalité supérieure, la mort physique telle qu’on la connait n’étant que la forme banale de cette transition.
Il est aussi intéressant de remarquer que le processus de confrontation de l’esprit du défunt avec ses propres projections mentales présente beaucoup d’analogies avec les procédés d’investigations psychanalytiques, en particulier avec le processus d’individuation de la psychanalyse jungienne, et ce n’est pas un hasard si Jung lui avait consacré une attention particulière dans ses écrits.
Que retenir de cet enseignement ? Les théoriciens de la théorie du chaos pensent que l’univers nait du vide quantique et y retournera. Le monde visible dans lequel nous vivons ne représente que 3,5% de la masse totale de l’univers, le reste étant constitué « d’énergie noire » invisible au regard. Pendant cette brève existence matérielle, nous avons la chance unique de comprendre ce que nous sommes, et de réaliser que tous sentiments négatifs, peur, haine, envie, viennent de l’ignorance. Et d'apprendre la compassion, car parmi les humains et les animaux que nous maltraitons, se sont peut-être réincarnées les âmes de nos proches défunts.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2011
Grand interet spirituel, ne serai ce que même historique, la transcritption date de 1928.
Je conseille TRES fortement en parallèle plusieurs livres de référence

>>>Le Livre Tibétain de la Vie et de la Mort reprend le texte de Bardo-Thödol. Présentation et analyse du texte avec toutes les pensées et reflexions d'un moine Bouddhiste. Très très bon et donne des angles vraiment complémentaires dans la vision de la vie et de l'existence vu à traversx le Bouddhisme... Très sage et enrichissant

>>>Livre des morts des anciens Egyptiens Intérréssant pour faire des recoupement avec le livre des morts Thibétains à travers un texte anciens Egyptien. Intérréssant aussi pour la philosophie Egyptienne et les optiques différentes.

>>>>>Tao-tö king Spiritualité orientale, livre de base à prix donné... VRAIMENT FONDAMENTAL

>>>>>>>>>Sagesses chinoises : Coffret 3 volumes : Les Entretiens de Confucius ; Tao-tö king de Lao-tseu ; Sur le destin et autres textes de Lie-tseuTrès beau "coffret" en "papier ancien"... Il reunit non seulement le tao-te king de Lao-tseu, d'autres écris de Lao-tseu... et surtout des entretiens et des pensées de Confucius. A choisir; je conseille FORTEMENT celui là qui donnes un éventail plus amples avec des textes de base concernant la spiritualité... et en plus c'est un trés beau "produit de marketing" pour un prix toujours très raisonnable. A offrir c'est idéal... a garder aussi dans sa bibliothèque pour y revenir selon l'humeur...
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2014
Plonger dans ce livre (complété par quelques documentaires) nous fait partager une toute autre culture et approche de la "mort". Très intéressant pour peu que l'on prenne la peine d'ouvrir son intellect.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
Très bien écrit et documenté, ce livre vous montrera une des théorie de la vie après la mort dans un contexte de croyances bouddhistes.
Vous pourrez ensuite compléter votre culture en lisant le livre des morts egyptien et comparer les deux cultures.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
Ce livre est à mon avis, un incontournable pour celui qui s'intéresse au sujet. A connaitre à méditer et à recouper avec les écrits des autres religions.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2012
un livre pur;incroyable; magnifique... je l ai lu avec entousiasme, des passages un peu + difficile mais c est un sujet qui me passionne c est une religion que je respecte enormement meme si ce n est pas la mienne. !!!!
je conseille ce livre a tout les passionnes de beau livre
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2013
Le livre est interessant mais il est difficile car il fait appel à des connaissances que je n'ai pas. Il y a de nombreuses références.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2016
Lorsqu'on commence à se poser ce genre de question, ce livre est une précieuse aide à cette recherche. Livre en excellent état.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2015
Selon Michel Vial, 1 l'évaluation est le rapport que l'on entretient avec la valeur. L'homme est porteurs de valeurs qu'il a reçu plus ou moins consciemment, qu'il convoque pour mesurer la valeur d'objets ou de produits, pour contrôler les procédures ( vérifier leur conformité) ou encore interroger (rendre intelligible) le sens de ses pratiques : s'interroger sur la valeur, rendre intelligible les pratiques au moyen de l'évaluation située.

Plus généralement, l'évaluation est un processus mental de l'agir humain. l'action est adossée à des processus d'évaluation qui sont tantôt des vérifications de la conformité de nos actes, tantôt de l'auto questionnement ( quand on s'interroge sur une décision, qu'on a besoin d'y penser pour rendre intelligible ce qui ne va pas de soi).

On trouve aussi des outils d'évaluation qui sont rattachés à des grandes classes de modèles d'évaluation

Si la démarche d'évaluation peut viser à mesurer, quantifier (usage de méthodes statistiques) et caractériser une situation, une entité, un résultat ou une performance, de nature complexe et donc a priori difficilement mesurable. Selon l'objet ciblé, la démarche d'évaluation fait appel à des méthodes ou outils très variés en fonction de leurs présupposés théoriques - et politiques - de leurs buts, de leurs techniques.
La notation, la valorisation et la certification sont des variantes de l'évaluation.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2009
j'ai offert ce livre à une personne, l'envoi a été très rapide, seul hiatus : il y avait la facture dedans (un peu gênant quand on envoie un cadeau) sinon bravo pour la rapidité de l'envoi
tout est toujours formidable chez Amlazon

a bientôt
Dr E J SEGUY
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)