Plus d'options
Barrière: Sonates pour le violoncelle avec la basse continüe
 
Agrandissez cette image
 

Barrière: Sonates pour le violoncelle avec la basse continüe

Bruno Cocset / Les Basses Réunies
11 août 2008 | Format : MP3

EUR 8,39 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:16
30
2
3:15
30
3
4:44
30
4
2:31
30
5
1:56
30
6
1:22
30
7
2:55
30
8
2:20
30
9
3:33
30
10
2:53
30
11
3:42
30
12
2:32
30
13
3:24
30
14
4:40
30
15
2:12
30
16
1:34
30
17
2:58
30
18
3:04
30
19
1:11
30
20
2:13
30
21
2:57
30
22
4:08

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 16 avril 2007
  • Label: Alpha
  • Copyright: 2001 Alpha
  • Durée totale: 1:02:20
  • Genres:
  • ASIN: B0024D3H9C
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 39.702 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mortreuil le 28 février 2010
Format: CD
Jean-Baptiste Barrière, souvent connu sous le nom de Jean Barrière, est un violoncelliste et compositeur français né à Bordeaux le 2 mai 1707 et mort à Paris le 6 juin 1747.

Il a d'abord étudié la viole. En 1731, il entre au service de Louis XV et compose et publie des sonates essentiellement. En 1736, Jean Barrière part en Italie, étudier le violoncelle avec Francisco Alborea. Il revient à Paris en 1738 et se produit au Concert Spirituel dont la renommée n'est plus à démontrer. L'année suivent, il reçoit un nouveau privilège à Versailles.

Ce disque est une merveille.
Les compositions de Jean Barrière sont d'une grande créativité mélodique. Une joie paisible émane de ces pièces admirablement interprétées par de grands musiciens.

Bruno Cocset est un merveilleux interprète, son ensemble fondé en 1996 n'est pas en reste. Ses enregistrements chez Alpha ont mérité une place de choix: les sonates (2009), les suites de Bach (2001), les sonates de Vivaldi (1998), celles de Géminiani (2008).
L'enregistrement est de qualité.
Comme toujours chez Alpha, l'édition de ce disque est très soignée. L'objet est beau en plus d'être beau.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Olivier le 12 août 2010
Format: CD
Un disque sublime, la complexité du jeu d'archet vous donne des frissons, les mélodies aussi!
Les audiophiles ont auront aussi pour leurs frais, la spatialisation est superbe et les cordes matérialisées avec raffinement, puissance et franchise. Quelle merveille!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Raymond le 6 avril 2013
Format: CD
Dans ce cd la découverte de Jean Barrière n'est pas sans intérêt même s'il y a certaines choses à dire à ce sujet qui ne sont pas forcément plaisantes.
Par exemple il s'agit d'une musique assez répétitive, de plus si l'interprète la joue note à note elle n'a pas grand intérêt ça devient du remplissage.

les 2 premières sonates du cd sont bien exécutées et assez intéressantes!

La sonate en sol Majeur pour 2 violoncelles est franchement fade, les thèmes sont insipides et très répétitifs.
La sonate en ré mineur livre 3 est par contre très jolie dommage que le violoncelliste ait un son si nasillard.

La sonate en do mineur est très variée, les thèmes plus recherchés. Je regrette le mouvement lent où l'on retrouve le son nasal du soliste, quelques glissandos douteux et des reprises "presque" sans ornements ce qui est dans cette musique très regrettable. Le violoncelliste manque d'imagination dans son jeu ce qui renforce le côté répétitif de l'écriture. Le mouvement lent est très moyen alors qu'il peut devenir très beau.
Dans le dernier mouvement Cocset est par contre excellent, il varie son jeu c'est beau.

La sonate en ré mineur livre 2, on se trouve dans une sonate qui sonne étonnamment baroque, il y a un retour aux maîtres français de la viole de gambe du début du 18em siècle. Cocset joue proprement mais sans ornement notamment après les reprises, quel dommage, il y avait bien mieux à réaliser.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer