Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 18,78
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Bartok : Concerto pour or... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Bartok : Concerto pour orchestre - Prokofiev : Symphonie n° 5 Import

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

4 neufs à partir de EUR 18,78 5 d'occasion à partir de EUR 15,99
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste George Szell


Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: George Szell
  • Compositeur: Sergei Prokofiev, Bela Bartok
  • CD (18 juin 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Sony coll. CBS Masterworks Heritage
  • ASIN : B00000JHIO
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 140.631 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
10:29
Album uniquement
2
30
7:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
11:35
Album uniquement
4
30
9:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
8:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
6:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
7:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
4:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
7:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

BARTOK : CONCERTO POUR ORCHESTRE / PROKOFIEV : SYMPHONIE N° 5

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Georges Szell dirigeait déjà ces deux oeuvres depuis une dizaine d'années lorsqu'il les confia aux micros de CBS.

La "Cinquième" de Prokofiev, enregistrée en octobre 1959, était une légende de la discographie, et il est délectable de la retrouver dans le présent remastering qui tire le meilleur des prises de son originales.

Le chef hongrois ose une tension permanente, dès les premières mesures de l'Andante qui rougeoie jusqu'à l'incandescence.
L'Allegro marcato est gravé à la pointe sèche, heureusement coloré par le timbre enchanteur des vents délicieusement timbrés (le hautbois notamment).
L'humour, la nostalgie sous-jacente de cette symphonie sont gommées, mais son esprit fier et conquérant ressort comme rarement.

Le "Concerto" de Bartok, gravé six ans plus tard, se montre également d'une transparence, d'une lisibilité telles qu'on a l'impression de lire la partition en l'écoutant !
Et quelle précision, exigée de tous les pupitres ! En répétition pour un concert à Carnegie Hall, Szell alla même jusqu'à écouter un par un chaque percussionniste pour décider lequel se verrait confier le solo de caisse claire du "jeu des couples", pour finalement choisir... le timbalier !

Le discours est constamment dilaté, surarticulé, souvent joué avec sforzando (dans le finale, écoutez le fugato des cordes qui raclent le crin...), à ce point que les subtils climats bartokiens s'évanouissent sous cette lumière trop vive.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
ATTENTION !
Tout est extraordinaire dans ces enregistrements, à un détail près :
Szell s'est permis de transformer la fin du concerto pour orchestre de Bartok !!! (en moins bien , évidemment .)
Elle ne lui plaisait pas, parait-il .
Szell, synonyme de rigueur et de respect du texte...
Incompéhensible .
Sans cette faute, cette version se plaçait en tête de la discographie (avec Kocsis/hungaroton pour Bartok et Karajan/dgg pour Prokofiev).
1 commentaire 8 sur 10 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je partage l'enthousiasme de MELOMANIAC à propos de ces interprétations et j'ajoute que ces enregistrements datés de 1959 ( PROKOFIEV)et 1965 (BARTOK) sont très bien remasterisés et d'excellente qualité sonore.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Cleveland années 60; Georges Szell est le maitre de l'orchestre local depuis 1946 et enregistre de grandes versions de 2 chefs d'oeuvre orchestraux du XXème siècle curieusement écrits de manière quasi-simultanée (Bartok / 1942 ; Prokofiev / 1944 ).
- un concerto pour orchestre de Bartok un peu trop triomphal, sans beaucoup d'ombres dans le mysterioso central. Il est finalement un peu surprenant de rencontrer Szell montrant ses muscles à la tète de l'orchestre qu'il a construit pendant ses 25 ans de "règne ".
- la 5 ème symphonie a été crée par Prokofiev en janvier 1945, date importante avec enfin l'issue positive de la " guerre patriotique ", le jour de la création coincidant avec la traversée de la vistule par l'armée rouge ! Là aussi un grand orchestre et un grand chef sont à l'oeuvre et entonnent cet hymne épique à l'"homo sovieticus "
Et pendant ce temps là, quelques centaines de kms à l'ouest Fritz Reiner est en poste à Chicago....Grandeur de l'école hongroise de direction d'orchestre et heureuses années 60...
Remarque sur ce commentaire 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0xa0904b4c) étoiles sur 5 12 commentaires
21 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa0e65f90) étoiles sur 5 Outstanding Prokofiev, less convincing Bartók 18 novembre 2005
Par L. Johan - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
This edition of the Sony/CBS Masterworks Heritage contains one of the finest Prokofiev Symphony no. 5 that we have on record. The work as such seems to fit like hand in glove for Szell: his electrifying conducting and the tensions within this symphony is a fruitful combination. Add the Cleveland Orchestra at its very peak, and a very fine recording and remastering, and the result is of course nothing but outstanding. If you only want one Prokofiev 5, this is the one to grab.

The Bartók Concerto, by contrast, is a disappointment. Why is that? Well, Szell's interpretation is of course, as in the Prokofiev, second to none for this work... at least in the four first movements. In the fifth and final movement, however, Szell omits bars 426 to 555 - this is quite a big and also, in my view, devastating cut. The cut contains the shadowy "night music" in end of the finale, from which the final brass coda emerges with such a striking effect. Szell thought that this cut would improve the finale. I cannot see how. In general, I think that conductors have no right to make cuts in a composer's works: they should be performed according to the score, at least as close to the score as possible. Cuts of substantial material are always bad: it is an amputation of parts of the work, not an interpretation of it. And in the present Bartók case, Szell's cut is a complete mistake. The final glowing brass chords are much better off when gradually emerging from the night music section. In the mutilated Szell finale, we hear just an abrupt and blunt jump from bar 418, which Szell repeats four times, to the final chords. So, for the Concerto, Fritz Reiner's classic Chicago recording is the one to have.

In sum, 5 stars and beyond for the Prokofiev, 3 stars for Bartók (but for movements one to four, 5 stars).
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa09269f0) étoiles sur 5 The finest Prokofiev 5 ever recorded. 5 juillet 1999
Par Terry L. Whipple terrtwo@earthlink.net - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Sony has finally reissued Szell's matchless 1959 study of Prokofiev's best-structured symphonic essay. No other conductor in my mind has ever equalled his ability to illumine the full architectural splendor of this masterpiece. Szell was fond of demonstrating Kodaly's edict that what is "written underneath" in a score does not necessarily "sound underneath." Is there a better proof of such claim than this reading? Some may find the document too pedantic, opting for the more emotional Jimmy Levine (a protege of Szell)on DG. Though today's Chicago Symphony comes perhaps closest to the level of playing preserved here, the breathtaking urgency, the astoundingly punctillious rhythms, and the vivid inciciveness and unity of attack under Szell are incomparable. The vertical beams of Prokofiev's delicious harmonies have never been more seductively (though unsentimentally) disrobed before the ears. A tremendous achievement in the history of recording! The disc also contains Bartok's Concerto for Orchestra, a work I never considered to be among the composer's best efforts; presumably, Szell was similarly-minded, as evinced by his unorthodox (and surely controversial) cut before the coda of the finale, an "improvement" which never seemed entirely convincing to me. I can easily imagine the original LP fooling scores of listeners into believing their stylus had just skipped a groove. The handsome booklet includes another hilarious "Szell anecdote," courtesy of Cloyd Duff, the famous retired tympanist, a fitting testament to the conductor's unabashed fastidiousness and his sometimes---I would even say childish---irrationality under duress. Terry Whipple
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa092690c) étoiles sur 5 Intense and Colorful 5 novembre 1999
Par M. Seeley - Publié sur Amazon.com
Format: CD
These two performances display the famous Cleveland hallmark of flawless execution and power. Szell's players show the utmost care in intonation, balance, and shaping of phrases. In the opening of the Prokofiev, Szell's brisk, lighter opening gives little indication of the drama that is to come. It starts the musical line building tension that becomes more propulsive as the symphony unfolds.
In the Bartok, Szell gives his players the liberty to shape their solos but with the same control of the musical line as in the Prokofiev. Szell to a certain extent was a literalist. But he never took his literalism to the point of dogma and here, uncharacteristically, he makes a cut in the final movement that sours this performance that otherwise rivals Reiner.
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa091fbb8) étoiles sur 5 If only -- 6 décembre 2005
Par Howard Grady Brown - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Sony/CBS had coupled the Prokofiev with the Walton Partita recording that dates from about the same time -- and was both uncut and very well-played -- or the adagio of the Mahler 10 that partnered the Walton on the old lp.

It just pains me to hear the Bartok concerto so well played, before being tossed like a salad at the end.

5 Stars for Prokofiev. For Bartok, see Reiner/RCA or Dorati on Mercury.
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0xa091fd74) étoiles sur 5 Finest Prokofiev Fifth with a Bartok that could have been! 6 octobre 2007
Par C.H. Wise - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I had heard about the notorious cut in the Concerto for Orchestra's finale years before I actually heard the recording. Knowing the piece well, my feeling was that it would certainly trash the performance and upon finally hearing it my presentiment was confirmed. What made it tragic was that, up until that cut, the performance was one for the ages... wonderfully wrought and full of spontaneity not always associated with Szell. I now play this recording to enjoy the rest of the piece and go to the refrigerator during the finale! It's the only way I can stand it.
The five stars are for what is there in the Bartok and for the amazing performance of the Prokofiev Fifth. There have been three recordings of this piece that I have cherished over the years. The long unavailable Decca recording with Ernest Ansermet and the Orchestre de la Suisse Romande, the wonderfully idiosyncratic Bernstein recording with the New York Philharmonic and this one which is probably the most satisfying of the three. The tempi are just right and there is a transparency that allows the listener to hear all the various strands of music as they weave their way through the piece. The crux of the piece, the highly dramatic third movement, develops inexorably to a crushing climax and the wild and wicked finale is played with appropriate tongue in cheek roguishness. It is indeed a keeper.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?