Batman: The Killing Joke (Deluxe Edition) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Batman: The Killing Joke ... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 5,94 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Batman: The Killing Joke (deluxe edition) (Anglais) Relié – Edition spéciale, 19 mars 2008


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié, Edition spéciale
"Veuillez réessayer"
EUR 16,88
EUR 11,66 EUR 10,46
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 100,89 EUR 92,65

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Batman: The Killing Joke (deluxe edition) + Batman: Year One + Batman: The Dark Knight Returns
Prix pour les trois: EUR 44,57

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

"Easily the greatest Joker story ever told, BATMAN: THE KILLING JOKE is also one of Alan Moore's finest works. If you've read it before, go back and read it again. You owe it to yourself."—IGN

"...a genuinely chilling portrayal of Batman's greatest foe."—Booklist

Présentation de l'éditeur

A NEW YORK TIMES BESTSELLER

Presented for the first time with stark, stunning new coloring by Bolland, BATMAN: THE KILLING JOKE is Alan Moore's unforgettable meditation on the razor-thin line between sanity and insanity, heroism and villainy, comedy and tragedy.
 
According to the grinning engine of madness and mayhem known as The Joker, that's all that separates the sane from the psychotic. Freed once again from the confines of Arkham Asylum, he's out to prove his deranged point. And he¿s going to use Gotham City's top cop, Commissioner Jim Gordon, and his brilliant and beautiful daughter Barbara to do it.

Now Batman must race to stop his archnemesis before his reign of terror claims two of the Dark Knight's closest friends. Can he finally put an end to the cycle of bloodlust and lunacy that links these two iconic foes before it leads to its fatal conclusion? And as the horrifying origin of the Clown Prince of Crime is finally revealed, will the thin line that separates Batman's nobility and The Joker's insanity snap once and for all?

Legendary writer Alan Moore redefined the super-hero with WATCHMEN and V FOR VENDETTA. In BATMAN: THE KILLING JOKE, he takes on the origin of comics' greatest super-villain, The Joker —and changes Batman's world forever.

Stunningly illustrated, BATMAN: THE KILLING JOKE, THE DELUXE EDITION has been lushly re-colored by artist Brian Bolland, presenting his original vision of this modern classic for the first time.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,94
Vendez Batman: The Killing Joke (deluxe edition) contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,94, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 64 pages
  • Editeur : DC Comics; Édition : 20th anniversary deluxe edition (19 mars 2008)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 1401216676
  • ISBN-13: 978-1401216672
  • Dimensions du produit: 18,7 x 1,1 x 28,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 425 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par Présence TOP 50 COMMENTATEURS le 29 juillet 2009
Format: Relié
Ce tome est la réédition version luxe (grand format et nouvelle mise en couleur) d'un comics de 46 pages paru en 1988. L'histoire commence avec Batman qui se rend compte que le Joker s'est échappé une nouvelle fois d'Arkham. À partir de ce point de départ le lecteur est invité à assister aux exactions sadiques du Joker perpétrées à l'encontre de James et Barbara Gordon, à la confrontation qui s'en suit avec Batman et à découvrir l'une des origines possibles du personnage.

Les exégètes estiment qu'Alan Moore n'était pas au meilleur de sa forme quand il a écrit ce scénario. Néanmoins le personnage du Joker et sa psychologie sont admirablement bien rendus. La folie destructrice du Joker est palpable, ses exactions font naître un vrai malaise et une répulsion horrifiée chez le lecteur. Batman est sombre et ténébreux à souhait, même si Alan Moore bafoue quelques traditions comportementales (Il entre par la porte au lieu d'utiliser les fenêtres). Cette histoire se situe bien au dessus du reste de la production et elle mérite sans conteste sa place parmi les 10 meilleures histoires de Batman. De plus les atrocités commises par le Joker envers Barbara Gordon ont imprimées une marque indélébile sur ce personnage, sur Gotham et sur l'univers DC en général.

À eux seuls, les dessins de Brian Bolland font gagner ses 5 étoiles à cette histoire. Ce dessinateur rare réalise des planches d'une beauté exquise et d'une méticulosité à nulle autre pareille.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 17 janvier 2012
Format: Relié
Il faut remettre les pendules à l'heure à destination de ceux tentent de dénigrer ce chef d'œuvre définitif qu'est "The Killing joke".
D'abord, s'ils le critiquent, c'est souvent sans l'avoir lu, ou bien en l'ayant juste survolé. Aujourd'hui, beaucoup de lecteurs sont agacés par Alan Moore, jugeant ses dernières œuvres pompeuses et par trop obscures. Certains également, parmi les lecteurs mainstream les plus coriaces, sont tout simplement hermétiques à tout auteur estimé des intellectuels. D'accord.
Mais revenons à l'œuvre en question.
Rarement récit aussi court aura été aussi intense. Toute la quintessence de Batman est présente ici, en seulement 46 pages.
Que raconte cette histoire ? Et bien rien de moins que les origines du Joker par Alan Moore ! Ce dernier imagine le passé du vilain sur un mode triste et déchirant. Le personnage devient évident, palpable, naturel. Par une série d'ellipses et de sauts dans le temps, le lecteur découvre comment la Némésis de l'Homme chauve-souris a sombré dans le chaos et la folie meurtrière. Une mise en scène aussi simple que prodigieuse qui préserve, intacte plus de vingt cinq ans plus tard, sa puissance évocatrice.
La figure de Batman, sous une forme épurée, est également très bien assimilée. L'homme est sinistre, brutal et assez basique. Mais il cache sous une façade de marbre les mêmes névroses et les mêmes douleurs que ses ennemis. En ressort une vision iconique et monolithique, peut-être un peu simple en définitive, mais parfaitement adaptée au mythe du personnage.
Lire la suite ›
18 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par bertrand baron le 30 mai 2004
Format: Broché
The Killing Joke est une des aventures les plus importantes de Batman. D'une part, on y découvre les origines du Joker, d'autre part, c'est la dernière apparition de Barbara Gordon en Batgirl. Enfin, Alan Moore nous montre que Batman et le Joker sont aussi fous l'un que l'autre. Et tout ça avec le dessin incroyable de Bolland.
Personnelement, à chaque fois que je le relis, j'ai les larmes qui me montent au yeux.
C'est incontestablement le Batman à avoir, s'il ne devait en rester qu'un, ce serait celui-ci !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cabot3 le 8 juillet 2014
Format: Relié Achat vérifié
Je pense qu'il faut prendre ce récit dans son contexte, celui des années 80 où le Batman sombre en est à ses balbutiements. En effet si on se contente de lire ce récit juste en analysant les faits ce récit n'a rien de sensationnel, de particulier. Mais on ne peut faire cela !

Dans le livre que j'ai lu (deluxe edition réédition pour les 20 ans) c'est Brian Bolland aux dessins et aux couleurs, les couleurs sont magnifiques , de même que le dessin de Brian Bolland qui était aussi dans le bon coup d'Animal Man avec l'exceptionnel Grant Morrison. Au scénario le mythique Alan Moore que l'on ne présente plus.

L'histoire est en fait centré sur le Joker et sa relation avec Batman. Le Joker (et l'auteur) veulent nous montrer que n'importe qui peut devenir comme lui suite à un événement tragique. On a en parallèle un récit hypothétique des origines du Joker, récit hypothétique car les auteurs nous le disent eux-même que le Joker ne connaît pas son passé.

Dans ce récit ce qui est touchant, c'est aussi le franc parler entre Batman et le Joker, cette relation mise en valeur entre les deux. On appréciera aussi la mise en abime et la boucle qui sont faites à la fin du récit. Le tout nous interroge sur la folie dans ce monde de super héros de Gotham, la petite différence qui génère un super héros/vilain.

Ce récit est donc un bon récit qui donne une certaine profondeur au Joker, le tout avec un sublime artiste au dessin.

Cette édition est sublime avec quelques planches originales, un récit de Brian Bolland, des mots de cet auteur, ce livre est en couverture rigide avec une jolie gravure dessus. Un superbe livre !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?