EUR 6,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 0,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Becket ou L'Honneur de Dieu Poche – 1972


Voir les 7 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 3,82
Poche, 1972
EUR 6,20
EUR 5,85 EUR 0,86
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,98

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec cette sélection de cinq livres.
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Becket ou L'Honneur de Dieu + L'Alouette
Prix pour les deux : EUR 10,70

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Sujet : Henri II Plantagenêt contre Thomas Becket. C'est le récit d'un drame, celui d'une amitié déchirée par l'honneur, de caractères entiers qui se livrent, d'un meurtre qui a marqué l'histoire. Après avoir nommé Thomas Becket Grand Chancelier d'Angleterre et l'avoir laissé se dresser contre l'Eglise pour servir les intérêts politiques de la couronne, Henri II, sur un coup de tête, décide de le propulser au rang de Primat d'Angleterre... Mais Thomas se prend au jeu de son rôle et se trouve contraint de s'opposer au Roi ! Cette pièce de Jean Anouilh a été écrite et éditée en 1959.

Commentaire: Les héros de cette pièce sont de forts caractères, joyeux lurons débauchés et invivables. Mais lorsque le Roi ordonne, même s'il est particulièrement rustre, Becket obéit et suit les caprices de son Roi. Le drame de devoir s'opposer à lui, prendre la parti de l'Eglise par obéissance va achever de rendre leur amitié insupportable...
Ce texte brutal et provocateur, puissant, évocateur et intemporel malgré son enracinement dans l'histoire, est très représentatif des thèmes qu'affectionne l'auteur. Pour les adolescents à qui il s'adresse ici, il est à travailler à plusieurs ou autour d'un adulte pour bien en saisir tous les aspects.
Âge: Dès 14 / 15 ans -- www.choisirunlivre.com --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Thomas Becket, fidèle conseiller et ami du roi d’Angleterre, est brillant, jeune et intelligent. Il partage tous les plaisirs de Henry II qui l’admire et combat à ses côtés l’influence rivale de l’épiscopat. Jusqu’au jour où l’archevêque de Cantorbéry meurt. Le roi exige de Thomas, son homme de confiance, qu’il prenne sa place, persuadé de protéger ainsi ses intérêts en ralliant le clergé à sa cause. Mais Becket est un homme de devoir. Il prend sa charge très à cœur et s’interdit toute compromission, pour l’honneur de Dieu. De conflit en conflit, le roi se retrouve contraint de faire assassiner son meilleur ami. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,50
Vendez Becket ou L'Honneur de Dieu contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 151 pages
  • Editeur : Gallimard (1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070361918
  • ISBN-13: 978-2070361915
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 61.691 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pantalacci sur 19 janvier 2007
Format: Poche
Magnifique chef d'oeuvre que ce livre retraçant les amitiés viriles d'un roi d'Angleterre, et non des moindres,

puisqu'il s'agit d'Henri II et de son ami et confident, THomas Becket, dans cette Angleterre du XIIème siècle.

Cette relation entre ces deux hommes,amateurs de plaisirs terrestres, nous offre au moins une leçon; celle

de ne pas trop se prendre ou prétendre pour Dieu, alors que nous ne sommes que ses serviteurs. Eglise

drapée dans une dignité qui cache bien ses secrets. La confrontation entre les deux hommes, un roi faible

mais humain,un Becket impénétrable, et sans doute le moment d'apothéose de cette pièce en quatre actes. De

multiples thématiques,se dégagent de Becket. L' historique s'éfface devant le psychologique très nancé, vrai

gage d'intemporalité de l'oeuvre. A découvrir ou re-découvrir pour les inconditionnels d' Anouilh. S.PANTALACCI
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par DéLecteur TOP 1000 COMMENTATEURS sur 12 avril 2009
Format: Poche
C'est suite à l'extraordinaire « Les piliers de la Terre » de Ken Folett, où l'auteur fait coïncider le dénouement de son histoire avec la fin tragique de l'archevêque Becket, que j'ai eu envie de prolonger cette sensation d'être en communion avec un événement historique.
Ai-je communié de plus en lisant « Becket » de Jean Anouilh?
- Oui, si je me réfère aux passages où Becket témoigne de son attachement à Dieu tout en étant conscient que ce sens de l'honneur lui vaut un rejet mortel de la part de son ancien protecteur, le roi Henri II.
- Mais le plus souvent, non. Non, par le caractère insolent, égocentrique, immature et rancunier du roi. Henri II est dépeint de manière si abjecte dans cette pièce que sa passion pour Becket en devient fatalement maladive, et lui enlève toute grandeur. Non, car le monarque traite sa famille et ses proches comme des moins que rien, sans savoir qu'en les abaissant ainsi, c'est lui-même qu'il disqualifie. Non, lorsqu'il déclare au comble de l'absurde: « Je suis obligé de me battre contre lui (=Becket) et de le briser mais du moins m'a-t-il donné, à pleines mains, tout ce qu'il y a d'un peu bon en moi ». Si on sentait son pouvoir en jeu, cela aurait à la rigueur du sens. Mais depuis l'élection, par le roi lui-même, de Becket en tant qu'archevêque, il n'est question que de la dimension passionnée de leur relation : « je t'aimais et toi tu ne m'aimais pas ; voilà toute la différence ». Il est vrai que Becket avait clairement demandé au roi de ne pas l'élire: « C'est une folie, mon Seigneur. Ne faites pas cela.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?