undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
Beethoven : Concerto pour... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Beethoven : Concerto pour violon Op. 61 - Sonate pour violon et piano n° 9 Op. 47 "à Kreutzer"
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Beethoven : Concerto pour violon Op. 61 - Sonate pour violon et piano n° 9 Op. 47 "à Kreutzer"


Prix conseillé : EUR 14,99
Prix : EUR 13,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,00 (7%)
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 20 octobre 2007
"Veuillez réessayer"
EUR 13,99
EUR 6,41 EUR 6,40
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
22 neufs à partir de EUR 6,41 10 d'occasion à partir de EUR 6,40

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Vadim Repin

Discographie

Image de l'album de Vadim Repin

Photos

Image de Vadim Repin
Visitez la Page Artiste Vadim Repin
25 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Beethoven : Concerto pour violon Op. 61 - Sonate pour violon et piano n° 9 Op. 47 "à Kreutzer" + Tchaïkovski - Sibelius : Concertos pour violon
Prix pour les deux : EUR 24,99

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Orchestre: Wiener Philharmoniker
  • Chef d'orchestre: Riccardo Muti
  • Compositeur: Ludwig van Beethoven
  • CD (20 octobre 2007)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B000S0YKQ2
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 62.313 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Concerto pour violon et orchestre en ré majeur op.61 - allegro ma non troppo
2. Concerto pour violon et orchestre en ré majeur op.61 - 2. larghetto -
3. Concerto pour violon et orchestre en ré majeur op.61 - 3. rondo (allegro)
Disque : 2
1. Sonate pour violon et piano en la majeur op.47 "kreutzer" - 1. adagio sostenuto - presto
2. Sonate pour violon et piano en la majeur op.47 "kreutzer" - 2. andante con variazioni
3. Sonate pour violon et piano en la majeur op.47 "kreutzer" - 3. finale (presto)

Descriptions du produit

Artiste passionné à la technique impeccable, Vadim Repin est incontestablement l'un des meilleurs violonistes de sa génération. Repin est un excellent interprète du répertoire russe, mais, victime de son succès dans ce type de musique, il n'avait jamais enregistré les grands romantiques allemands comme Beethoven, Brahms ou Mendelssohn ! C'est chose faite aujourd'hui avec ce flamboyant Concerto pour violon, l'un des chefs-d'oeuvre, si ce n'est LE CHEF D'OEUVRE du répertoire pour violon. Pour son premier album sur le label Deutsche Grammophon, Vadim Repin s'est entouré des meilleurs partenaires que l'on puisse imaginer : il est accompagné de l'Orchestre Philharmonique de Vienne dirigé par Riccardo Muti. Cerise sur le gâteau, pour la Sonate à Kreutzer, il est rejoint par l'une des plus grandes pianistes de la scène internationale : Martha Argerich. Cet album est un festival enthousiasmant de précision, de panache, de charme aussi. Rien de ce qui est technique n'effraie Repin, rien de ce qui est musical ne lui échappe, rien de ce qui est d'ordre sensible ne lui est étranger . . . et le jeu est aussi lumineux qu'élégant. Romantique, passionnel, effervescent Très certainement une future version de référence !!!

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine Martin TOP 500 COMMENTATEURS le 2 février 2013
Format: CD
mais un CD un peu ambivalent
- une magnifique sonate à Kreutzer ou on retrouve un bon Repin bousculé et porté par une Argerich des grands jours
- mais un concerto ou il n'est pas évident que l'alliage Muti / Repin soit optimal malgré le prestige de l'affiche avec en plus la philharmonie de Vienne !! . Naturellement c'est beau mais Repin semble un peu inhibé par tout ce luxe; y-a-t-il un véritable échange comme dans la sonate ? Nous n'en sommes pas sur . Muti est il à l'aise dans les accompagnements de concertos et on se rappelle des enregistrements avec S Richter donnant la meme impression de parcours parallèles sans communion ?
On ne retrouve pas la chaleur appolinienne que doit dégager ce chef d'oeuvre dans cette interprétation un peu hautaine.
Nous sommes loins de nos versions préférées: Oistrakh/Cluytens EMIConcertos pour violon ; Kogan/ Silvestri EMIBeethoven / Mozart - Concertos pour violon ; Menuhin/Furtwangler EMIBeethoven - Mendelssohn : Concertos pour violon...
Curieux que DG ait besoin du sponsoring d'UBS pour cet enregistrement: la crise du disque est bien là .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 3 novembre 2010
Format: CD Achat vérifié
...raconte Vadim Repin dans la notice de son premier disque soliste sous la prestigieuse étiquette Deutsche Grammophon.
Contrairement à d'autres prodiges qui abordent ce Concerto dès leur jeune âge, il a plutôt attendu d'avoir mûri sa conception.
Et cette patience se traduit en effet par une sérénissime simplicité sans la moindre esbroufe : dépouillée voire ingénue.
Douceur des attaques de cordes, innocence du ton, délicatesse des couleurs, absolue quiétude du phrasé tournent le dos à la prouesse pour mieux laisser l'archet modeler les nuances les plus fines qu'on puisse imaginer.
Cette approche presque gracile laisse-t-elle totalement percevoir la bouleversante humanité qui rayonne de cet opus ? En tout cas cette fragilité amadoue une sympathie qu'en revanche je partage moins avec la prestation sèche, drue, véhémente (un brin hautaine...) de la Philharmonie viennoise sous l'autoritaire charisme du maestro italien. Pour percevoir la tendresse de ce Concerto que je considère comme le plus émouvant du répertoire, je préfère un orchestre plus souplement guidé
Repin est habile artiste pour préserver son esthétique subtile face à un tel tempérament qui pousserait bien d'autres à l'ostentation.

Pour s'assurer que l'éloge soit largement compris, la notice (un peu publicitaire...) du CD rapporte qu'on le compare souvent à David Oïstrakh « pour la pureté sonore immaculée ».
Je ne crois pas que ce virtuose ait besoin de tels plébiscites réducteurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Niquet le 19 novembre 2009
Format: CD
Pour une fois que ce concerto réussi à me charmer!
Je me suis fait avoir. J'écoutais comme d'habitude pour voir ce qu'il y avait là. Puis comme j'allais partir ailleurs, c'est venu me chercher. À ce point, CE concerto, c'est la première fois. Alors c'est fort simple. Que Perlman & compagnie aillent se faire encensés par les adorateurs de vieilles pipes!
Voici LE Concerto op. 61 de Beethoven!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?