Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Beethoven: Symphonies Nos. 1 & 2 [Expanded Edition]
 
Agrandissez cette image
 

Beethoven: Symphonies Nos. 1 & 2 [Expanded Edition]

24 février 2004 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 16,80 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
1
7:07
2
6:37
3
3:46
4
6:15
5
10:25
6
14:34
7
3:51
8
6:54
9
8:00
10
1:38
11
1:32
12
2:42
13
3:39

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 24 février 2004
  • Date de sortie: 24 février 2004
  • Label: Sony Classical/Legacy
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:17:00
  • Genres:
  • ASIN: B002Y71S5S
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 273.799 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 12 mai 2007
Format: CD
Bruno Walter fut très tôt attiré par Beethoven, et le joua tout au long de sa vie.

Il dirigea pour la première fois les neuf symphonies à Munich lors de la saison 1914-15 de l'Opéra Royal de Bavière, enregistra le cycle complet avec la Philharmonie de New York en 1948, et de nouveau à Hollywood en 1958-59. Le présent disque est extrait de cette ultime intégrale gravée avec le Columbia Symphony Orchestra.

L'orgueil, l'ambition démesurée et le destin tourmenté du compositeur allemand trouvèrent une résonance particulière pour le jeune Walter, qui écrivit plus tard « la jeunesse tend vers le sublime, et le Beau, catégorie dont relève la légèreté de l'art, ne se révèle qu'à un sens plus mûr. Ainsi donc, Beethoven était mon dieu, et je trouvais Mozart simplement joli ».

Le présent disque synthétise ces deux tendances : l'interprétation manifeste une respiration souveraine à l'intérieur de proportions très classiques, mais aussi un sens dramatique qui élève la vision artistique au-delà d'un esthétisme factice.
Le larghetto de l'opus 36 sonde un océan de tristesse, et même les finales conservent un sérieux empreint de sagesse résignée.

Hélas, les contrebasses gonflées par une acoustique réverbérée alourdissent la trame instrumentale, et les scherzos sont maintenus au sol par ces semelles de plomb, malgré les violons et violoncelles qui arrachent leurs coups d'archets.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique