undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles58
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 octobre 2013
Mon commentaire fait référence à cette édition : Beetlejuice [Blu-ray].

Tim Burton réalise "Beetlejuice" en 1988. C'est son deuxième long métrage, après "Pee-wee's Big Adventure" (1985) et juste avant Batman (1989) et Edward aux mains d'argent (1990).
Cette version blu-ray n'a rien d'extraordinaire. Le son et l'image sont d'une propreté irréprochable, certes, mais ne possèdent pas le piqué et la profondeur des meilleures restaurations HD.
Les bonus sont très sympas, avec un documentaire sur la partition de Danny Elfman et la performance de Harry Belafonte, trois épisodes de la série animée homonyme, ainsi que deux petits making-off.
Le packaging est basique, avec un boitier en plastique standard qui a au moins le mérite d'exposer l'affiche originale et un fourreau en carton qui s'insère par le haut. De toute manière, il s'agit de la meilleure édition à ce jour, d'un excellent rapport qualité/prix...

"Beetlejuice" est la première œuvre fédératrice du "style Tim Burton", qui dévoilait ici son univers particulier, sorte de mélange entre une galerie gothique tout droit sortie d'une fête d'Halloween, de poésie lunaire un peu adolescente et de références à un cinéma de série B.
Certaines des thématiques récurrentes et autres parti-pris esthétiques du réalisateur sont instantanément présents : Les morts qui côtoient les vivants, les carrelages en damier noir et blanc, les perspectives déformées surréalistes, la spirale entant que motif, les habits à rayures noires et blanches, La demeure isolée du reste de la ville (souvent un manoir sur une colline), Le pont en forme de passage (symbole de l'entre-deux mondes), et surtout deux quasi-invariables : La figure du marginal, ici interprété par la jeune Winona Ryder, qui impose le stéréotype de l'adolescente gothique aux yeux cernés de noir, fascinée par le monde des morts. Et la musique de Danny Elfman, aux accents étranges et joyeusement lugubres, comme si on était à la fête des sorcières !

Ici, pas question de faire peur. Toute cette imagerie macabre et perverse (le personnage de "Beetlejuice" est un immonde vicelard écœurant !) n'est qu'un prétexte pour rire de la mort et des peurs enfantines, exactement comme à la fête d'Halloween dans le contexte moderne des pays anglo-saxons.
Puisque le film est un hallucinant cocktail de délire surréaliste, Burton profite de cette liberté d'expression pour rendre hommage aux œuvres de Ray Harryhausen (Le 7ème Voyage de Sinbad,Jason & les Argonautes) en privilégiant les effets spéciaux "image par image" à l'ancienne, insistant lourdement et volontairement sur leur côté factice (les spectateurs prétendant que tout cela est "mal fait" seraient bien entendu complètement à côté de la plaque...).
Dans un ordre d'idées similaire qui consiste à citer les "anciens", le réalisateur rend également un hommage appuyé au chanteur Harry Belafonte et au Calypso, genre musical complètement tombé dans l'oubli, mais très à la mode dans les années 60 !

Avec "Beetlejuice", Tim Burton s'impose dès lors comme un auteur amoureux de la mythologie populaire et des "oubliés" de cette contre-culture, ainsi que de la magie de l'enfance et des délires de geeks. Derrière son apparente innocence et sa forme incongrue de "bizarrerie cinématographique", "Beetlejuice" est pourtant un authentique film d'auteur !
Mention spéciale à l'acteur Michael Keaton, qui interprète une ordure attachante unique en son genre. Il donne ainsi la réplique aux jeunes Winona Ryder, Alec Baldwin et Geena Davis. A noter également la présence de Jeffrey Jones, l'un des acteurs récurrents de la filmographie burtonienne...
33 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2014
"Beetlejuice", sorti en 1988, est l'un des premiers films de Tim Burton (Le réalisateur de "Batman", "Edward aux mains d'argent", "Big Fish", "Sleepy Hollow", "Frankenweenie", "Dark Shadows" et "Mars Attacks!" entre autres...), mais aussi l'un de ses meilleurs! Une excellente comédie fantastique drôle et visuellement superbe qui n'a pourtant pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie au cinéma mais qui a fini par devenir culte et une référence du genre au point qu'une série animée a également pu voir le jour et une suite est en préparation. Le film nous raconte les mésaventures d'un jeune couple, Adam et Barbara, qui mène une vie paisible dans leur grande maison. Mais un jour, ils sont victimes d'un terrible accident de voiture. Devenus des fantômes, ils voient leur maison envahie par une famille New-yorkaise extravagante, accompagnée de leur fille, Lydia, qui a le don de voir les fantômes. Pour se débarrasser de cette famille qui a refait la maison dans un style plus urbain, le couple tente toutes sortes de sortilèges pour faire fuir ces affreux occupants mais rien n'y fait. Ils décident donc de faire appel à Beetlejuice, un fantôme soit disant expert en bio-exorciste, pour faire fuir ces troubles-fêtes. A partir de là, les ennuis vont commencer... L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni d'émotion. Le film possède des décors et costumes superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais! Si vous aimez les films à l'ambiance glauque à la Tim Burton, ce film vous plaira à coup sûr! Certes, les effets spéciaux ont mal vieillis (Tim Burton n'avait pas trop les moyens à l'époque), mais ça donne un certain charme indéniable au film! Le casting est parfait avec tout de même une mention spéciale à Michael Keaton, clairement l'atout majeur du film, complètement déjanté dans le rôle de Beetlejuice, un esprit barré et pervers qui va mener la vie dure à notre couple de héros campés par les excellents Alec Baldwin et Geena Davis. Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de Winona Ryder, Jeffrey Jones et de la géniale Catherine O'Hara. Bref, "Beetlejuice" est un véritable chef d'œuvre! Une comédie macabre réussie en tous points qui va vous faire passer un sacré bon moment! Un divertissement drôle, efficace et spectaculaire, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment pas mal pour un film de 26 ans! Au niveau du son, la VF est proposée en 2.0 DD. Si ce son n'est pas de mauvaise qualité, on aurait quand même préféré avoir le 5.1 Dolby TrueHD de la VO. C'est un peu décevant pour un blu-ray!

En bref, si Tim Burton est un réalisateur que vous appréciez, alors "Beetlejuice" devrait vous plaire! On retrouve dans ce film tout ce qui fait le charme des films du réalisateur, à savoir ambiance glauque, humour macabre et musique géniale signée Danny Elfman. Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre, des costumes et décors superbes, un rythme soutenu, des morceaux de bravoure efficaces et spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Le seul reproche que l'on peut lui faire, ce sont ses effets spéciaux dépassés mais ça apporte un certain charme au film. Un excellent divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité malgré une VF de qualité moyenne pour un support HD. Un achat sûr.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2011
Un très bon bluray.Le film reste culte et ne vieillit pas trop.La qualité sonore et visuel sont au rendez vous.A mettre dans sa "bluraytheque" avec les autres Tim Burton.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2015
That sure is a comedy, what do I say, a farce indeed in Molière’s style, and as they say in French “Bonjour les dégâts!” meaning something like “Good Morning Vietnam!” I must say there is no logic, no real development of any theme at all, except absurdity and tomfoolery, maybe some masquerade and charade in shambles. And it is funny just because it is absurd. […]

TIM BURTON – MICHAEL KEATON – BEETLEJUICE – 1988

That’s the real beginning of this Tim Burton of great fame. This film is absolutely crazy as for the tomfoolery, the ghosts, the people and the situations. It is off limits in all possible ways but it is great because this time there are two things that hold the whole story together.

First of all there is the music. The calypso is a phenomenal good idea. That music in itself is the music of the dead, of happy newly deceased who finally get their last word in this world: they can stay in their home and they become the real soul of this home that is inhabited by some living people and haunted by them with the full agreement and collaboration from the living inhabitants. Death is finally the pleasant delirium that it is supposed to be and not that ordeal so many people are afraid of. When you die you must make friends with some living people. The point is to find how you can make yourself useful to them so that they will welcome you in their home that used to be yours.

The calypso is the gluing element of this fable. Just for it I would watch the film twenty five times if not more.

The second element is that death is a world in itself, a world that is beyond limits and off limits at the same time, in other words infinite and limitless. Death is a real paradise if you accept to be a ghost and to welcome the living in your ordeal. The world of the dead is a vicious world you do not want to linger in. They are so dead that they have to wait for their turn to even get the slightest attention, to wait millions of turns before they just have one chance to maybe see Juno or whoever can help them change their diapers or dance the polka with flies in a spider web waiting for the spider to come and swallow you alive, well that’s a way of speaking since you are dead.

In this crazy world of the dead there is one character you must absolutely meet though you will lose your head, your brain, your sanity and even probably your dead virginity if you meet him. He is the concoction only the dead can relish. He is a breakfast drink for living dead, the extracted juice of some bugs generally known as beetles. And these beetles are not singing even if Beetlejuice is as gross and aggressive as most other beetles, I mean the type that sings. Remember his only and sole goal is to be resuscitated and in this crazy world of the dead you can only be rejuvenated, reborn if you marry a living being and in this case do not dream you can escape the straight marriage of those old days. I guess the Supreme Court had not yet ruled on the subject. Maybe the land of the dead is beyond their jurisdiction.

This way of laughing of the dead, of death is probably the best thing you can do while you are still alive and it is so easy to trespass onto the other side without even knowing about it and certainly not looking behind. Anyone who is a little bit anxious about the end of their life on this earth should enjoy this film that is more than entertainment, it is undertaking. Next time be careful and just run over the dumb dog who is trying to send you into the hellish sands of the dune inferno vastly travelled, run through and browsed by sand worms that have more teeth than a whole herd of dragons.

But remember that getting on board one of these sand worms is the best way to get rid of the bad demonic Beetlejuice and to conquer your haunting place in this here world of the living. You could even consider you have become the new Messiah, Moadib.

Dr Jacques COULARDEAU
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2002
Quand TIm Burton fait communiquer l'au-delà et le monde des vivants, ça donne un festival de délire d'humour. Mickael Keaton est méconnaissable mais excellent et donne la réplique à des acteurs qui s'amusent tout autant dans leurs rôles. Du pur Burton je vous dis !
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2015
Film culte à chaque visionnage c'est toujours un plaisir de retrouver cet acteur incroyable qu'est Michael keaton dans un rôle qui lui va à merveille. Steelbook glossi avec cadre et embossage sur le titre parfait donc. Le bluray quand a lui ne change pas des versions françaises piste audio en dd 5.1 image un peu vieilli. A tout les fans et non connaisseurs de Burton il vaut le coup.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2004
Un jeune couple meurt et se retrouve enfermé pour l'eternité dans leur maison. Voila qu'une famille de citadins arrive et rachette leur maison, ils n'ont plus qu'a tenter de les faire fuire et pour cela qui appeler d'autre que BeetleJuice!
L'esprit loufoque, gothique, enfantin et ironique de tim Burton frappe cette oeuvre qui est sans aucun doute l'une de ses meilleur. Les acteurs eux aussi sont eblouissants en particulier le meconnaissable Michael Keaton qui nous offre un personnage déjanté et repoussant a souhait!
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2004
Ce film est tous simplement délirant.Une comédie fantastique où Tim burton s'en donne à coeur joie .A réalisateur de génie film de génie.En effet BEETLEJUICE est tous simplement excellent.Le plus drôle et le plus fou des fantômes est ici campé par Mickeal Keaton qui nous démontre ces talents d'acteur il rend CE CHER BEETLEJUICE incroyable.Geena davis éblouit l'écran , elle forme avec Alec baldwin "un gentil petit couple bien crétin" juste ce qu'il faut au film.Winona ryder fait ici ses premiers pas en tant qu'actrice , surprenante de fraîcheur et de dynamisme, elle rend le personnage de Lydia bien qu'étrange et associable ,sympatique et touchant. Ici pas de niaiserie (histoire d'amour gonflante)et d'hémoglobine( les Slacher movie,ras la casquette)un film tout en finesse qui nous laisse songeur de la vie aprés la mort.Avec une dose d'humour noire , du fantastique et de l'horreur en veux tu en voilà j'ai bizzarement envie d'avoir des fantômes comme amis ou encore mieux d'aller faire un tour dans l'haut delà avec Tim burton.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2011
Adam and Barbara Maitland (Alec Baldwin and Geena Davis) are staying home for their vacation. In an effort to avoid driving over a cute loose mutt, they, car and all plunge over a bridge. The next thing they know is that they are home. However, something is a tad strange. Yep soon, they find they are the recently deceased. How will they cope with the situation and where can they find help whim strange people purchase and intend to occupy the house?

The story takes some intriguing turns. Moreover, the music instead of being a background mood helper is actually as important as the other characters in the story. "Day-o, he say day-ay-ay-o."

This film is an excellent candidate for Blu-ray. The Blu-ray version also has the standard extras. I am not sure but I could swear there are more scenes than I saw in earlier versions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2011
La qualité du film est bonne mais la différence entre le DVD et le Blu-ay n'est pas flagrante... Beetlejuice reste tout de même un très bon Tim Burton à regarder avec plaisir !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,49 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)