Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

La Belle et la Bête Belle reliure – 16 octobre 2013

4.1 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Belle reliure, 16 octobre 2013
EUR 19,90 EUR 17,91
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,95
Cartonné
"Veuillez réessayer"

Chene Chene


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

DEUX CONTES POUR UNE HISTOIRE

Au milieu du XVIIIe siècle, deux versions d'un des contes les plus attachants de la littérature féerique voient le jour. Créé par Mme de Villeneuve et publié dans son recueil La Jeune Américaine et les contes marins, en 1740, l'histoire est reprise et écourtée une quinzaine d'années plus tard par Mme Leprince de Beaumont dans un volume intitulé Magasin des enfants, omettant de citer ses sources. C'est cette deuxième version efficace et condensée que la postérité va retenir, reléguant à l'oubli le texte premier même si en 1785, le «Cabinet des fées» - une collection choisie de contes de fées dont le but est de garder la mémoire de ce genre littéraire - propose la version longue sans remaniement.

Ces deux récits ne diffèrent pas seulement par le ton, la forme et la longueur mais aussi dans l'esprit qui anime leur écriture.
Le conte de Mme de Villeneuve, illustration de l'amour idéalisé, s'inscrit dans la tradition galante du XVIIIe siècle et montre un sincère engouement pour la vie mondaine et les élans du coeur. Le recueil dans lequel il est enchâssé a pour but de distraire une jeune fille oisive, en âge de prendre époux, au cours d'un interminable voyage en bateau. Le récit en suit le court lent et va très loin dans le merveilleux et le fantastique : la Bête est un véritable monstre couvert d'écaillés, incapable de conversation, un étrange rêve récurrent hante la jeune captive, des fenêtres ouvertes sur le monde permettent à la Belle d'assister à des représentations théâtrales, une faune savante est préposé à son service... Le récit se déploie dans la fantaisie féerique mettant en scène nombre de fées et leurs rivalités incessantes.
Il n'est pas fait état ici de vertus religieuses comme chez Mme de Beaumont. On est plongé dans un univers fabuleux. Cependant, si la Belle trouve le réconfort dans le rêve et les illusions, elle obtiendra son salut d'avoir choisi d'affronter la réalité, animée d'un sentiment de loyauté et de reconnaissance.

L'amour est bien au coeur de cette histoire et est empreint de sensualité. La question récurrente de la Bête qui veut savoir si la Belle veut bien la laisser coucher avec elle éclipse l'idée du mariage. Même s'il faut entendre «dormir à mes côtés», le désir reste le moteur de cette délivrance du monstre de sa forme animale de même qu'il est à l'origine de son infortune. Le prince le révèle en racontant son histoire, c'est parce qu'il a refusé les avances d'une fée mal intentionnée qu'il s'est vu condamné et transformé en Bête. Par opposition, c'est un amour pur et vrai qui le sauvera.

A l'inverse, l'amour n'est pas un thème prédominant dans le conte de Mme Leprince de Beaumont. Plus simple et plus concret, il affiche des visées hautement pédagogiques. Il est inclus dans un ouvrage dont le but est d'éduquer les enfants dans une piété éclairée. Il se fait en cela précurseur des contes et romans pour jeunes filles qui vont fleurir au XIXe siècle à des fins didactiques.
Chaque conte est ainsi suivi d'une discussion entre des enfants et une gouvernante qui en tire des lignes de conduite à suivre et les conclusions morales. Elle utilise la féerie pour amener les enfants à «penser, parler et agir» pour corriger leurs défauts et ainsi «leur former le coeur et éclairer leur esprit». L'histoire de la Belle et la Bête est destinée à mettre les petites filles en garde contre la vanité des apparences et plus tard, les épreuves de l'amour. Pour renforcer son propos, la comparaison est faite avec les méchantes soeurs qui seront punies de leur frivolité alors que la Belle se verra récompensée d'avoir «choisi la vertu plutôt que la beauté».

(...)

Aude Le Pichon

Revue de presse

Gabrielle-Suzanne de Villeneuve (1685-1755) est l'auteur de l'un des contes de fées les plus célèbres de la littérature française. Venue tardivement à la littérature, elle est également l'auteur de plusieurs autres contes et romans, parmi lesquels La Jardinière de Vincennes qui connut un grand succès. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Très beau livre et bonne transaction. Cet ouvrage reprend l'une des plus belle œuvre de la littérature de jeunesse française.
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Belle reliure Achat vérifié
Livre magnifique, très jolie couverture. Les deux contes originaux de la belle et la bête réunis dans un seul livre, avec en plus quelques gravure et dessin en couleur (type ancien). Les contes sont super même si il y a quelques mots ou expressions un peu ancienne qu'on ne comprend pas forcément mais avec un dictionnaire cela passe tout seul. A recommander pour ceux qui aime les belles histoires !
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
C'est un très beau livre avec une histoire absolument fascinante qui fait toujours rêver petits et grands.
Même si l'on croit connaître ce conte, on est surpris de tous les détails qui n'ont quasiment jamais été exploités dans les versions cinématographiques.
C'est un livre que je conseille fortement!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Conte original de la Belle et la Bête. Normalement nous aurions du avoir le récit de la Bête, pour savoir comment tout cela lui est arriver, mais les fait sois disant trop lourd ont été résumé dans cette version.
Cela reste tout de même un magnifique livre !!!!!!!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS le 26 décembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
J'ai trouvé cette lecture vraiment très belle. Je connaissais le conte de Madame Leprince de Beaumont, la croyant l'inventrice de cette célèbre histoire. J'ai appris très récemment que c'est Madame de Villeneuve qui en était la véritable génitrice.

Le conte de Madame Leprince de Beaumont est plus court et donc plus abordable pour de jeunes enfants, mais celui-ci comporte de multiples détails et ne nous laisse plus sur notre faim (134 pages). C'est normal, me direz-vous, c'est l'original et pourtant le moins connu. Cela s'explique en partie par la volonté de la conteuse de publier cette création de façon anonyme. Cette femme, assez méconnue, a aussi été la concubine d'un très célèbre écrivain: Crébillon père. Elle s'inscrit dans la vague des Précieuses au sens noble du terme.

Un magnifique conte à redécouvrir! Il comporte, en plus de celui de Madame Leprince de Beaumont, de très beaux développements sur le songe (la Belle rêve d'un magnifique prince et d'une fée qui la conseille). Les fées jouent également un rôle important ici. Si l'histoire me plaît beaucoup, je trouve la fin un peu tirée par les cheveux avec la présence du registre merveilleux qui vient tout expliquer, de façon invraisemblable.

Les valeurs abordées dans ce conte sont intéressantes:
-le désintéressement: "je vous aime plus que moi-même"
-la bonté est récompensée: "Puisque vous m'aimez, dit la Bête, je veux vivre. Allez vous reposer et soyez certaine que vous serez aussi heureuse que votre bon cœur le mérite."
-le lien entre rêve et réalité, les songes prémonitoires.
-l'importance d'aller chercher au-delà des apparences la vérité du cœur.
2 commentaires 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Attention, il ne s'agit pas du texte intégral ! Certains passages (dont "l'histoire de la bête") sont résumés. Présentation non fiable.
1 commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?