undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles7
3,4 sur 5 étoiles
Format: Format KindleModifier
Prix:6,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 mars 2012
bien entendu l'on pense à l'affaire de la petite anglaise au portugal mais c'est surtout la façon dont c'est ècrit qui est remarquable,tout est dit,en peu de mots et c'est jubilatoire malgrè le sujet,arthur dreyfus est un grand. ècrivain.Je suis impatiente de le lire à nouveau dans une autre histoire.....
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2012
Facile d'approche mais l'écriture est belle et touchante. On est tenu en haleine jusqu'au bout, l'intringue est percutante mm si on ne pt s'empêcher de penser à une histoire réelle qui a elle aussi défrayé la chronique!
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Arthur Dreyfus transpose ou transfigure ou réinvente l'affaire Maddie Mc Cann dans un roman jouissif, sardonique, tragi-comique qui flirte avec la bouffonnerie ; la famille Macand est française, ils ont trois fils dont le petit Madec sept ans, la mère Laurence est autoritaire et dominatrice tout en étant écologiste et bobo, le père plus effacé est en général soumis aux dictats de son épouse, il est là sans être là, Laurence a un frère Tony, une sorte d'aventurier opportuniste qu'elle n'aime guère jusqu'au moment de l'affaire Madec où il prendra en charge la campagne publicitaire autour de la disparition de son neveu adoré ; car Arthur Dreyfus donne une version de l'histoire que beaucoup de monde a pensé tout haut puis tout bas "L'écrivain n'est jamais fidèle à la vérité. Il lui préfère sa petite soeur : la vraisemblance." : la mère dissimule la mort accidentel de son fils en faisant disparaître le corps puis en pleurant l'enlèvement évident de celui-ci par un réseau pédophile... buzz dans les médias, Noah, Daho, le pape, le ministre de l'intérieur qui émeuvent les foules, les centaines de milliers d'euro qui s'engrangent... un pédophile anglais qui était en vacances dans le même lotissement toscan forcément coupable... l'inspecteur italien qui a l'intuition de l'histoire avec la mère en coupable mais qui sera cloué au piloris pour oser imaginer l'inimaginable : une mère matricide !!! C'est acide, drôle, corrosif, cela met en accusation tout autant la mère perdue que les médias et notre mode de fonctionnement face à ce type de faits divers qui font le buzz... jusqu'à ce qu'un autre prenne la une Et là se sera un véritable tsunami qui engloutira l'affaire Macand. C'est un roman plaisant à lire.
22 commentaires9 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2012
Belle Famille pourrait être une histoire très intéressante si le texte n'était pas parsemé inutilement de vocabulaire grossier qui n'apporte rien à l'histoire, si l'analyse de certains personnages était davantage détaillée pour que le lecteur comprenne certaines actions ou réactions sans qu'elles semblent sorties de nulle part, et si le dénouement ne semblait pas écourté en vous laissant une sensation d'inachevé.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2012
L'auteur revoit l'affaire la plus célèbre des dernières années. Certes il a changé les noms, les lieux, mais on aura compris.
Livre totalement superflu .
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Belle Famille est un roman très "actuel" : une base classique qui part très vite dans le glauque et le malsain. L'histoire de Belle Famille fait indéniablement penser à l'affaire Madeleine McCann: la disparition d'un enfant dans une résidence de vacances, l'absence totale d'indices et la l'emballement médiatique.
L'interprétation qu'en fait Arthur Dreyfus est percutante, dérangeante et non dénuée de talents. Le personnage de la mère froide et indifférente à sa progéniture est particulièrement bien évoqué bien qu'il soit difficile de s'y attacher.
Si Arthur Dreyfus a sans conteste des talents pour l'écriture, il semble que ce roman souffre de ses excès : trop de glauque, trop de surenchère.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2012
voila un excellent roman basé sur un fait divers brillamment ecrit je trouve
de plus le raisonnement de l'auteur rejoint parfaitement le mien
0Commentaire2 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles