Beth Orton

Top albums (Voir les 69)


Voir les 69 albums de Beth Orton

Beth Orton : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 179
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Beth Orton

Dernier Tweet

beth_orton

Gnu High - one of my favorite album openings of all time. Nothing is more beautiful than those first few minutes


Biographie

Elizabeth Caroline Orton est née le 14 décembre 1970 à East Dereham (comté de Norfolk, Royaume-Uni) et grandit dans une ferme où ses parents sont éleveurs de porcins. Orpheline à l'âge de dix neuf ans, la jeune femme décide de se réfugier dans un temple bouddhiste en Thaïlande puis enchaîne les emplois dans la restauration. De retour au Royaume-Uni, elle fait un peu de théâtre avant une rencontre décisive.

C'est dans une discothèque londonienne que Beth Orton lie connaissance avec le DJ et remixeur techno William Orbit. Séduit par sa voix, il lui propose de faire des essais, aboutissant à un ... Lire la suite

Elizabeth Caroline Orton est née le 14 décembre 1970 à East Dereham (comté de Norfolk, Royaume-Uni) et grandit dans une ferme où ses parents sont éleveurs de porcins. Orpheline à l'âge de dix neuf ans, la jeune femme décide de se réfugier dans un temple bouddhiste en Thaïlande puis enchaîne les emplois dans la restauration. De retour au Royaume-Uni, elle fait un peu de théâtre avant une rencontre décisive.

C'est dans une discothèque londonienne que Beth Orton lie connaissance avec le DJ et remixeur techno William Orbit. Séduit par sa voix, il lui propose de faire des essais, aboutissant à un album confidentiel, Don't Wanna Know 'Bout Evil, tiré au Japon à quelques milliers de copies et réputé introuvable depuis. Une autre rencontre va décider du destin de Beth Orton quand le duo techno The Chemical Brothers l'invite à chanter sur son morceau « Alive Alone » du fameux album Exit Planet Dust (1995), qui lance la mouvance big beat et fait connaître le nom Beth Orton à un large public.

Elle peut alors enregistrer sous son nom, à commencer par le single « I Wish I Never Saw the Sunshine » (une reprise de The Ronettes) puis « She Cries Your Name » qui devient rapidement un succès, précédant l'album Trailer Park (octobre 1996), étonnant mélange de folk et d'electro. L'accueil qui lui est réservé est excellent, à tel point qu'il vaut à l'artiste le prestigieux Mercury Music Prize de 1997. Beth Orton commence à tourner (elle se produit au Lilith Fair) et sort un EP inédit, Best Bip, en décembre 1997.

L'année 1998 est surtout passée à l'enregistrement de son deuxième album Central Reservation qui paraît en 1999. Celui-ci, davantage orienté vers l'acoustique que son prédécesseur, lui vaut un second Mercury Music Prize et consacre Beth Orton parmi les artistes les plus en vue du Royaume-Uni. La chanteuse remporte également le Brit Award de la meilleure interprète féminine en l'an 2000.

Daybreaker, en juillet 2002, ne fait que confirmer sa notoriété en se classant dans le Top 10 britannique. L'album qui accueille des artistes aussi divers que son compagnon Ryan Adams, The Chemical Brothers, Emmylou Harris et Four Tet, témoigne de l'éclectisme de Beth Orton. Ce succès est suivi de l'EP The Other Side of Daybreaker (2003). Des nouvelles quant à son état de santé se font jour : la chanteuse est atteinte de la maladie de Crohn (maladie du tube digestif) et suit un régime draconien.

Cela ne l'empêche guère de produire avec Jim O'Rourke un quatrième long-format, Comfort of Strangers (février 2006), résolument tourné vers un folk acoustique. Au terme de l'année, Beth Orton donne naissance à une fille et doit par conséquence annuler la tournée prévue. L'artiste très appréciée de la critique et du public se fait de plus en plus rare. Son sixième album Sugaring Season paru à l'automne 2012 (soit six ans après le précédent) voit la chanteuse se concentrer sur l'écriture et simplifier son art en compagnie des guitaristes Marc Ribot et Sam Amidon et du producteur Tucker Martine. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Elizabeth Caroline Orton est née le 14 décembre 1970 à East Dereham (comté de Norfolk, Royaume-Uni) et grandit dans une ferme où ses parents sont éleveurs de porcins. Orpheline à l'âge de dix neuf ans, la jeune femme décide de se réfugier dans un temple bouddhiste en Thaïlande puis enchaîne les emplois dans la restauration. De retour au Royaume-Uni, elle fait un peu de théâtre avant une rencontre décisive.

C'est dans une discothèque londonienne que Beth Orton lie connaissance avec le DJ et remixeur techno William Orbit. Séduit par sa voix, il lui propose de faire des essais, aboutissant à un album confidentiel, Don't Wanna Know 'Bout Evil, tiré au Japon à quelques milliers de copies et réputé introuvable depuis. Une autre rencontre va décider du destin de Beth Orton quand le duo techno The Chemical Brothers l'invite à chanter sur son morceau « Alive Alone » du fameux album Exit Planet Dust (1995), qui lance la mouvance big beat et fait connaître le nom Beth Orton à un large public.

Elle peut alors enregistrer sous son nom, à commencer par le single « I Wish I Never Saw the Sunshine » (une reprise de The Ronettes) puis « She Cries Your Name » qui devient rapidement un succès, précédant l'album Trailer Park (octobre 1996), étonnant mélange de folk et d'electro. L'accueil qui lui est réservé est excellent, à tel point qu'il vaut à l'artiste le prestigieux Mercury Music Prize de 1997. Beth Orton commence à tourner (elle se produit au Lilith Fair) et sort un EP inédit, Best Bip, en décembre 1997.

L'année 1998 est surtout passée à l'enregistrement de son deuxième album Central Reservation qui paraît en 1999. Celui-ci, davantage orienté vers l'acoustique que son prédécesseur, lui vaut un second Mercury Music Prize et consacre Beth Orton parmi les artistes les plus en vue du Royaume-Uni. La chanteuse remporte également le Brit Award de la meilleure interprète féminine en l'an 2000.

Daybreaker, en juillet 2002, ne fait que confirmer sa notoriété en se classant dans le Top 10 britannique. L'album qui accueille des artistes aussi divers que son compagnon Ryan Adams, The Chemical Brothers, Emmylou Harris et Four Tet, témoigne de l'éclectisme de Beth Orton. Ce succès est suivi de l'EP The Other Side of Daybreaker (2003). Des nouvelles quant à son état de santé se font jour : la chanteuse est atteinte de la maladie de Crohn (maladie du tube digestif) et suit un régime draconien.

Cela ne l'empêche guère de produire avec Jim O'Rourke un quatrième long-format, Comfort of Strangers (février 2006), résolument tourné vers un folk acoustique. Au terme de l'année, Beth Orton donne naissance à une fille et doit par conséquence annuler la tournée prévue. L'artiste très appréciée de la critique et du public se fait de plus en plus rare. Son sixième album Sugaring Season paru à l'automne 2012 (soit six ans après le précédent) voit la chanteuse se concentrer sur l'écriture et simplifier son art en compagnie des guitaristes Marc Ribot et Sam Amidon et du producteur Tucker Martine. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Elizabeth Caroline Orton est née le 14 décembre 1970 à East Dereham (comté de Norfolk, Royaume-Uni) et grandit dans une ferme où ses parents sont éleveurs de porcins. Orpheline à l'âge de dix neuf ans, la jeune femme décide de se réfugier dans un temple bouddhiste en Thaïlande puis enchaîne les emplois dans la restauration. De retour au Royaume-Uni, elle fait un peu de théâtre avant une rencontre décisive.

C'est dans une discothèque londonienne que Beth Orton lie connaissance avec le DJ et remixeur techno William Orbit. Séduit par sa voix, il lui propose de faire des essais, aboutissant à un album confidentiel, Don't Wanna Know 'Bout Evil, tiré au Japon à quelques milliers de copies et réputé introuvable depuis. Une autre rencontre va décider du destin de Beth Orton quand le duo techno The Chemical Brothers l'invite à chanter sur son morceau « Alive Alone » du fameux album Exit Planet Dust (1995), qui lance la mouvance big beat et fait connaître le nom Beth Orton à un large public.

Elle peut alors enregistrer sous son nom, à commencer par le single « I Wish I Never Saw the Sunshine » (une reprise de The Ronettes) puis « She Cries Your Name » qui devient rapidement un succès, précédant l'album Trailer Park (octobre 1996), étonnant mélange de folk et d'electro. L'accueil qui lui est réservé est excellent, à tel point qu'il vaut à l'artiste le prestigieux Mercury Music Prize de 1997. Beth Orton commence à tourner (elle se produit au Lilith Fair) et sort un EP inédit, Best Bip, en décembre 1997.

L'année 1998 est surtout passée à l'enregistrement de son deuxième album Central Reservation qui paraît en 1999. Celui-ci, davantage orienté vers l'acoustique que son prédécesseur, lui vaut un second Mercury Music Prize et consacre Beth Orton parmi les artistes les plus en vue du Royaume-Uni. La chanteuse remporte également le Brit Award de la meilleure interprète féminine en l'an 2000.

Daybreaker, en juillet 2002, ne fait que confirmer sa notoriété en se classant dans le Top 10 britannique. L'album qui accueille des artistes aussi divers que son compagnon Ryan Adams, The Chemical Brothers, Emmylou Harris et Four Tet, témoigne de l'éclectisme de Beth Orton. Ce succès est suivi de l'EP The Other Side of Daybreaker (2003). Des nouvelles quant à son état de santé se font jour : la chanteuse est atteinte de la maladie de Crohn (maladie du tube digestif) et suit un régime draconien.

Cela ne l'empêche guère de produire avec Jim O'Rourke un quatrième long-format, Comfort of Strangers (février 2006), résolument tourné vers un folk acoustique. Au terme de l'année, Beth Orton donne naissance à une fille et doit par conséquence annuler la tournée prévue. L'artiste très appréciée de la critique et du public se fait de plus en plus rare. Son sixième album Sugaring Season paru à l'automne 2012 (soit six ans après le précédent) voit la chanteuse se concentrer sur l'écriture et simplifier son art en compagnie des guitaristes Marc Ribot et Sam Amidon et du producteur Tucker Martine. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page