ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 26,25
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Bijoux du Maroc. La beauté des diables [Relié]

Francis Ramirez , Christian Rolot

Prix : EUR 75,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 12 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 26,25
Vendez Bijoux du Maroc. La beauté des diables contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 26,25, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres dans notre boutique dédiée.

Description de l'ouvrage

16 octobre 2002
L'ambition de ce livre est de poser un regard nouveau sur les bijoux du Maroc. Longtemps, en effet, l'approche des arts traditionnels s'est cantonnée dans une stricte perspective documentaire et sociologique. Avec prudence, on traitait des bijoux en évitant de se prononcer sur la part de beauté qu'ils arrachaient à l'invisible. C'était renoncer à beaucoup. Paul Claudel, avec cette extravagance qui caractérise son lyrisme, a écrit qu'une pierre précieuse était " une miette de Dieu ". C'est cette part de spiritualité qu'il nous a paru nécessaire d'introduire, car, sans étincelle de transcendance, un bijou n'est plus qu'un objet.
Dans un premier mouvement, les bijoux sont replacés dans la société qui les forme et les excrète. Ils sont d'abord les signes visibles d'une appartenance communautaire : on porte les fibules et les bracelets de sa tribu comme un chevalier portait sur son bouclier ou son oriflamme le blason de sa maison. À cet égard, les bijoux poinçonnent les membres du groupe et apparaissent bien comme des figures de marquage. Mais le corps qu'ils marquent prend aussi sa revanche : les bijoux du Maroc, et au-delà du Maghreb, sont des concrétions évidentes de féminité. Avec une impudeur qui n'est concevable que parce qu'elle se protège de silence, ils montrent des seins nus, des pubis, des sexes... Les bijoux ont aussi un très ancien statut de talisman : ils répondent au mauvais œil, ils amadouent la baraka. Ce commerce subtil avec les diables les fait participer d'une sorte de pharmacopée magique.
Dans sa seconde partie, le livre, précisément, se penche sur ce qui fait la beauté des bijoux. S'attachant aux figures, aux matières, au modelé, à la brillance, à la masse, à la patine, à l'usure, aux couleurs, aux parfums même, ce nouveau regard cherchera à restaurer (ou à inventer) les bijoux du Maroc dans leur statut d'œuvre d'art. C'est là, sans doute, ce qui fait toute l'originalité du projet : prendre la mesure esthétique de ce qui, naguère, restait strictement confiné dans un cadre sociétal. Les joyaux cessent alors d'être les témoignages d'une culture particulière pour prendre une nouvelle présence. Libérés de leur prison tribale, ils s'épanouissent dans l'univers des formes. Les bijoux du Maroc deviennent ainsi des bijoux du monde, et parlent à tous les hommes.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Francis Ramirez et Christian Rolot sont maître de conférences à l'Université Sorbonne Nouvelle-Paris III et professeur à l'Université Montpellier III. Comptant parmi les meilleurs connaisseurs des arts traditionnels du Maroc, ils ont publié aux éditions ACR : Tapis et tissages du Maroc, une écriture du silence (1995), Arts et traditions du Maroc, introduction à l'esthétique des arts traditionnels (1998) et Jean Cocteau, l'œil architecte (2000).

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
Les bijoux du Maroc ont, comme la plupart des bijoux du monde, une double fonction esthetique et economique. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?