undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
 

Bill Deraime


Les clients ont également acheté des articles de

Top albums



Bill Deraime : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 61
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  


Biographie

Né le 3 février 1947 à Senlis, dans l'Oise, Alain « Bill » Deraime découvre la musique à l'adolescence, par le gospel, le folk et Ray Charles. Apprenti kinésithérapeute, il s'installe à Paris, en 1968, et mène une vie de hippie, créant même un club underground, le TMS Folk Center, avec sa bande d'amis. Son premier groupe Wandering interprète des reprises de Big Bill Broonzy, Reverend Gary Davis ou Pete Seeger, tandis que son Back Door Jug Band verse dans le jazz.

De l'action sociale à l'action musicale

Educateur, Bill Deraime travaille dans un centre de désintoxication avec sa femme, qui ... Lire la suite

Né le 3 février 1947 à Senlis, dans l'Oise, Alain « Bill » Deraime découvre la musique à l'adolescence, par le gospel, le folk et Ray Charles. Apprenti kinésithérapeute, il s'installe à Paris, en 1968, et mène une vie de hippie, créant même un club underground, le TMS Folk Center, avec sa bande d'amis. Son premier groupe Wandering interprète des reprises de Big Bill Broonzy, Reverend Gary Davis ou Pete Seeger, tandis que son Back Door Jug Band verse dans le jazz.

De l'action sociale à l'action musicale

Educateur, Bill Deraime travaille dans un centre de désintoxication avec sa femme, qui fait aussi partie de son trio Tandem Blues avec Chris Lancry. Chantant désormais en français, il enregistre son premier album solo, Bill Deraime (1979), avec son ami harmoniciste Jean-Jacques Milteau.

Bill Deraime connait son premier succès avec la chanson « Faut que j'me tire ailleurs » issue de son second album Plus La Peine de Frimer (1980), suivi de « Babylone, tu déconnes » sur Qu'est-ce Que Tu Vas Faire (1981), et Entre Deux Eaux (1982). Durant ces années fastes, il se produit et enregistre un Live à l'Olympia (1983), et compose pour Johnny Hallyday (« Laisse-moi une chance »).

Désillusion

Le déclin arrive pourtant vite avec les albums Fauteuil Piégé (1984) et Energie Positive (1986). S'ensuit une période de retrait, et l'inaperçu La Porte (1979). Le bluesman revient pourtant avec Bill Deraime (1989), qui inclut « Quand y'a le tube » et « Sur le bord de la route », adaptation du « Sitting on the Dock of the Bay » d'Otis Redding.

La voix marginale

Dans les années 1990, Bill Deraime poursuit sa route loin des projecteurs, avec les albums Louisiane (1991), Tout Recommençait (1994), et quelques concerts à l'Olympia, au Bataclan ou au Festival Paléo de Nyon. Enregistré avec les Mystic Zebra de Mauro Serri, Avant La Paix (1999) est un album radicalement reggae qui fait l'objet d'une réédition intitulée C'est Le Monde (2000).

Vieux lion

L'album Quelque Part (2004) marque son retour au blues, reprenant son tube « Babylone, tu déconnes », la tournée promotionnelle occasionnant un Live au New Morning (2005). Retrouvant sa vieille guitare à douze cordes, Bill Deraime enregistre un album de reprises dans un style gospel, blues et funk, qu'il intitule Bill Deraime Bouge Encore (2008), mais y glissant discrètement cinq inédits (« Les rames de l'âme », « Merci pour tout », « Dis-moi encore »).

En 2010, le vieux lion du blues français rugit encore. Bill Deraime sort undouble album original avec un CD de nouvelles chansons et un autrecomposé d'extraits de son concert au New Morning (Paris) et d'undocumentaire inédit. Sur scène Bill Deraime est accompagné par legroupe Zèbres III. Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux

Né le 3 février 1947 à Senlis, dans l'Oise, Alain « Bill » Deraime découvre la musique à l'adolescence, par le gospel, le folk et Ray Charles. Apprenti kinésithérapeute, il s'installe à Paris, en 1968, et mène une vie de hippie, créant même un club underground, le TMS Folk Center, avec sa bande d'amis. Son premier groupe Wandering interprète des reprises de Big Bill Broonzy, Reverend Gary Davis ou Pete Seeger, tandis que son Back Door Jug Band verse dans le jazz.

De l'action sociale à l'action musicale

Educateur, Bill Deraime travaille dans un centre de désintoxication avec sa femme, qui fait aussi partie de son trio Tandem Blues avec Chris Lancry. Chantant désormais en français, il enregistre son premier album solo, Bill Deraime (1979), avec son ami harmoniciste Jean-Jacques Milteau.

Bill Deraime connait son premier succès avec la chanson « Faut que j'me tire ailleurs » issue de son second album Plus La Peine de Frimer (1980), suivi de « Babylone, tu déconnes » sur Qu'est-ce Que Tu Vas Faire (1981), et Entre Deux Eaux (1982). Durant ces années fastes, il se produit et enregistre un Live à l'Olympia (1983), et compose pour Johnny Hallyday (« Laisse-moi une chance »).

Désillusion

Le déclin arrive pourtant vite avec les albums Fauteuil Piégé (1984) et Energie Positive (1986). S'ensuit une période de retrait, et l'inaperçu La Porte (1979). Le bluesman revient pourtant avec Bill Deraime (1989), qui inclut « Quand y'a le tube » et « Sur le bord de la route », adaptation du « Sitting on the Dock of the Bay » d'Otis Redding.

La voix marginale

Dans les années 1990, Bill Deraime poursuit sa route loin des projecteurs, avec les albums Louisiane (1991), Tout Recommençait (1994), et quelques concerts à l'Olympia, au Bataclan ou au Festival Paléo de Nyon. Enregistré avec les Mystic Zebra de Mauro Serri, Avant La Paix (1999) est un album radicalement reggae qui fait l'objet d'une réédition intitulée C'est Le Monde (2000).

Vieux lion

L'album Quelque Part (2004) marque son retour au blues, reprenant son tube « Babylone, tu déconnes », la tournée promotionnelle occasionnant un Live au New Morning (2005). Retrouvant sa vieille guitare à douze cordes, Bill Deraime enregistre un album de reprises dans un style gospel, blues et funk, qu'il intitule Bill Deraime Bouge Encore (2008), mais y glissant discrètement cinq inédits (« Les rames de l'âme », « Merci pour tout », « Dis-moi encore »).

En 2010, le vieux lion du blues français rugit encore. Bill Deraime sort undouble album original avec un CD de nouvelles chansons et un autrecomposé d'extraits de son concert au New Morning (Paris) et d'undocumentaire inédit. Sur scène Bill Deraime est accompagné par legroupe Zèbres III. Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux

Né le 3 février 1947 à Senlis, dans l'Oise, Alain « Bill » Deraime découvre la musique à l'adolescence, par le gospel, le folk et Ray Charles. Apprenti kinésithérapeute, il s'installe à Paris, en 1968, et mène une vie de hippie, créant même un club underground, le TMS Folk Center, avec sa bande d'amis. Son premier groupe Wandering interprète des reprises de Big Bill Broonzy, Reverend Gary Davis ou Pete Seeger, tandis que son Back Door Jug Band verse dans le jazz.

De l'action sociale à l'action musicale

Educateur, Bill Deraime travaille dans un centre de désintoxication avec sa femme, qui fait aussi partie de son trio Tandem Blues avec Chris Lancry. Chantant désormais en français, il enregistre son premier album solo, Bill Deraime (1979), avec son ami harmoniciste Jean-Jacques Milteau.

Bill Deraime connait son premier succès avec la chanson « Faut que j'me tire ailleurs » issue de son second album Plus La Peine de Frimer (1980), suivi de « Babylone, tu déconnes » sur Qu'est-ce Que Tu Vas Faire (1981), et Entre Deux Eaux (1982). Durant ces années fastes, il se produit et enregistre un Live à l'Olympia (1983), et compose pour Johnny Hallyday (« Laisse-moi une chance »).

Désillusion

Le déclin arrive pourtant vite avec les albums Fauteuil Piégé (1984) et Energie Positive (1986). S'ensuit une période de retrait, et l'inaperçu La Porte (1979). Le bluesman revient pourtant avec Bill Deraime (1989), qui inclut « Quand y'a le tube » et « Sur le bord de la route », adaptation du « Sitting on the Dock of the Bay » d'Otis Redding.

La voix marginale

Dans les années 1990, Bill Deraime poursuit sa route loin des projecteurs, avec les albums Louisiane (1991), Tout Recommençait (1994), et quelques concerts à l'Olympia, au Bataclan ou au Festival Paléo de Nyon. Enregistré avec les Mystic Zebra de Mauro Serri, Avant La Paix (1999) est un album radicalement reggae qui fait l'objet d'une réédition intitulée C'est Le Monde (2000).

Vieux lion

L'album Quelque Part (2004) marque son retour au blues, reprenant son tube « Babylone, tu déconnes », la tournée promotionnelle occasionnant un Live au New Morning (2005). Retrouvant sa vieille guitare à douze cordes, Bill Deraime enregistre un album de reprises dans un style gospel, blues et funk, qu'il intitule Bill Deraime Bouge Encore (2008), mais y glissant discrètement cinq inédits (« Les rames de l'âme », « Merci pour tout », « Dis-moi encore »).

En 2010, le vieux lion du blues français rugit encore. Bill Deraime sort undouble album original avec un CD de nouvelles chansons et un autrecomposé d'extraits de son concert au New Morning (Paris) et d'undocumentaire inédit. Sur scène Bill Deraime est accompagné par legroupe Zèbres III. Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.