Bill Withers

Top albums (Voir les 48)


Voir les 48 albums de Bill Withers

Bill Withers : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 549
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Bill Withers

Biographie

Né le 4 juillet 1938 à Slab Fork (Virginie occidentale, Etats-Unis), Bill Withers est le cadet d'une famille de neuf enfants. Orphelin de père à l'âge de treize ans, il s'engage dans la marine à dix-sept avant de travailler dans une usine Ford. Il consacre ses soirées à chanter dans les clubs de Los Angeles.

Chefs d'oeuvre soul-folk

Remarqué par son titre « Ain't No Sunshine », le chanteur est signé par Sussex Records qui fait produire son premier album Just As I Am (1971) par Booker T. Jones. La chanson emblématique est récompensée d'un Grammy Award.

Bill Withers réédite ce succès l'année ... Lire la suite

Né le 4 juillet 1938 à Slab Fork (Virginie occidentale, Etats-Unis), Bill Withers est le cadet d'une famille de neuf enfants. Orphelin de père à l'âge de treize ans, il s'engage dans la marine à dix-sept avant de travailler dans une usine Ford. Il consacre ses soirées à chanter dans les clubs de Los Angeles.

Chefs d'oeuvre soul-folk

Remarqué par son titre « Ain't No Sunshine », le chanteur est signé par Sussex Records qui fait produire son premier album Just As I Am (1971) par Booker T. Jones. La chanson emblématique est récompensée d'un Grammy Award.

Bill Withers réédite ce succès l'année suivante avec le titre « Lean On Me », n°1 extrait de son chef d'oeuvre Still Bill, l'un des fleurons soul-folk de la décennie qui lui vaut encore aujourd'hui le respect. En 1974, il se produit au fameux concert précédent le match de boxe Mohamed Ali contre George Foreman au Zaïre, en compagnie de James Brown et B.B. King.

La signature Bill Withers

En 1975, il signe avec Columbia mais les quatre albums qu'il enregistre pour le label n'obtiennent que des places d'honneur dans les classements. Le disque Menagerie (1977) contient néanmoins le hit « Lovely Day ». Ce compositeur doué co-signe « Just the Two of Us » avec Grover Washington, Jr., n°2 en juin 1980, lui valant un nouveau Grammy Award. Il écrit également « Soul Shadows » pour The Crusaders.

La décennie n'apporte à Bill Withers qu'un autre succès avec l'album Watching You, Watching Me et le hit « Oh Yeah » en 1985. Ensuite, Bill Withers disparaît lentement de la circulation. S'il n'enregistre guère, il est régulièrement honoré par une élection au Songwriters Hall of Fame (2005) ou Grammy Awards Hall of Fame (2007), et les rééditions de ses meilleurs moments. Il demeure un compositeur et interprète respecté que le temps n'a pas oublié.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 4 juillet 1938 à Slab Fork (Virginie occidentale, Etats-Unis), Bill Withers est le cadet d'une famille de neuf enfants. Orphelin de père à l'âge de treize ans, il s'engage dans la marine à dix-sept avant de travailler dans une usine Ford. Il consacre ses soirées à chanter dans les clubs de Los Angeles.

Chefs d'oeuvre soul-folk

Remarqué par son titre « Ain't No Sunshine », le chanteur est signé par Sussex Records qui fait produire son premier album Just As I Am (1971) par Booker T. Jones. La chanson emblématique est récompensée d'un Grammy Award.

Bill Withers réédite ce succès l'année suivante avec le titre « Lean On Me », n°1 extrait de son chef d'oeuvre Still Bill, l'un des fleurons soul-folk de la décennie qui lui vaut encore aujourd'hui le respect. En 1974, il se produit au fameux concert précédent le match de boxe Mohamed Ali contre George Foreman au Zaïre, en compagnie de James Brown et B.B. King.

La signature Bill Withers

En 1975, il signe avec Columbia mais les quatre albums qu'il enregistre pour le label n'obtiennent que des places d'honneur dans les classements. Le disque Menagerie (1977) contient néanmoins le hit « Lovely Day ». Ce compositeur doué co-signe « Just the Two of Us » avec Grover Washington, Jr., n°2 en juin 1980, lui valant un nouveau Grammy Award. Il écrit également « Soul Shadows » pour The Crusaders.

La décennie n'apporte à Bill Withers qu'un autre succès avec l'album Watching You, Watching Me et le hit « Oh Yeah » en 1985. Ensuite, Bill Withers disparaît lentement de la circulation. S'il n'enregistre guère, il est régulièrement honoré par une élection au Songwriters Hall of Fame (2005) ou Grammy Awards Hall of Fame (2007), et les rééditions de ses meilleurs moments. Il demeure un compositeur et interprète respecté que le temps n'a pas oublié.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 4 juillet 1938 à Slab Fork (Virginie occidentale, Etats-Unis), Bill Withers est le cadet d'une famille de neuf enfants. Orphelin de père à l'âge de treize ans, il s'engage dans la marine à dix-sept avant de travailler dans une usine Ford. Il consacre ses soirées à chanter dans les clubs de Los Angeles.

Chefs d'oeuvre soul-folk

Remarqué par son titre « Ain't No Sunshine », le chanteur est signé par Sussex Records qui fait produire son premier album Just As I Am (1971) par Booker T. Jones. La chanson emblématique est récompensée d'un Grammy Award.

Bill Withers réédite ce succès l'année suivante avec le titre « Lean On Me », n°1 extrait de son chef d'oeuvre Still Bill, l'un des fleurons soul-folk de la décennie qui lui vaut encore aujourd'hui le respect. En 1974, il se produit au fameux concert précédent le match de boxe Mohamed Ali contre George Foreman au Zaïre, en compagnie de James Brown et B.B. King.

La signature Bill Withers

En 1975, il signe avec Columbia mais les quatre albums qu'il enregistre pour le label n'obtiennent que des places d'honneur dans les classements. Le disque Menagerie (1977) contient néanmoins le hit « Lovely Day ». Ce compositeur doué co-signe « Just the Two of Us » avec Grover Washington, Jr., n°2 en juin 1980, lui valant un nouveau Grammy Award. Il écrit également « Soul Shadows » pour The Crusaders.

La décennie n'apporte à Bill Withers qu'un autre succès avec l'album Watching You, Watching Me et le hit « Oh Yeah » en 1985. Ensuite, Bill Withers disparaît lentement de la circulation. S'il n'enregistre guère, il est régulièrement honoré par une élection au Songwriters Hall of Fame (2005) ou Grammy Awards Hall of Fame (2007), et les rééditions de ses meilleurs moments. Il demeure un compositeur et interprète respecté que le temps n'a pas oublié.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page