Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 10,38
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : 101Trading
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à €4.99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Billion Dollar Babies Import


Prix conseillé : EUR 8,02
Prix : EUR 7,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,02 (13%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
34 neufs à partir de EUR 2,01 6 d'occasion à partir de EUR 3,66
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Alice Cooper

Discographie

Image de l'album de Alice Cooper

Photos

Image de Alice Cooper

Biographie

Vincent Furnier est né à Detroit, le 4 février 1948. Son père est assistant du pasteur de l'Eglise de Jésus Christ. En 1964, Vincent forme son premier groupe, The Earwigs, avec ses copains de classe Glen Buxton (guitare) et Dennis Dunaway (basse). Rejoints par Michael Bruce (guitare, claviers), ils deviennent The Spiders.

The Nazz ... Plus de détails sur la Page Artiste Alice Cooper

Visitez la Page Artiste Alice Cooper
149 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Billion Dollar Babies + Killer + School's Out
Prix pour les trois: EUR 22,21

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (2 avril 1991)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Rhino Atlantic
  • ASIN : B000002KEN
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.789 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Hello Hooray 4:14EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Raped And Freezin' 3:19EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Elected 4:04EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Billion Dollar Babies 3:42EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Unfinished Sweet 6:19EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. No More Mr. Nice Guy 3:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Generation Landslide 4:30EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Sick Things 4:15EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Mary Ann 2:22EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. I Love The Dead 5:07EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD

Critique

Le chef-d’œuvre absolu d’Alice Cooper. Plus sophistiqué et encore mieux produit que ses trois illustres prédécesseurs, cet album se classe en tête des classements américains et anglais. Toutes les chansons ici sont excellentes, de « Hello Hooray » à « I Love The Dead » en passant pas les classiques « Elected » et « No More Mr. Nice Guy ». C’est sur cet album que Bob Ezrin – qui vient de produire le fantastique Berlin de Lou Reed – donne la pleine mesure de son talent wagnérien : le son est superbe, les arrangements titanesques et le résultat à proprement parler éblouissant. C’est une telle réussite, artistique et commerciale, qu’elle restera insurpassable : l’album suivant, Muscle of Love, sera décevant et le groupe se séparera peu de temps après…     NB : la réédition en 2001 en version double CD Deluxe : outre une remasterisation admirable, on y retrouve l’équivalent d’un album live (tous les titres du disque original captés sur scène) ainsi que trois inédits.

Stan Cuesta - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURS sur 27 janvier 2013
Format: CD
Tous les qualificatifs ont été employés pour décrire Billion et il reste 40 ans après sa sortie un album essentiel du rock et d'Alice Cooper le groupe.
Réédité pour cette monstrueuse version remixée avec un beau, un grand digipack et un cd live de la tournée Billion de 73 c'est un vrai cadeau, le live reprend presque dans l'ordre l'album à l'exception de Generation landslide ( en version studio différente sur le cd 2 de bonus) que j'adore et de Mary ann chanson dont la chute est non dénuée d'humour.
Et bien sûr I'm eighteen, My stars, Dead babies et 3 inédits.
Pour qui a conservé la pochette du 33t il manque le billet, la taille de l'objet et le relief sur les pierres précieuses mais le reste (y compris les photos prédécoupées) est présent avec ces textes délirants dont certains autobiographiques (no more Mr nice guy) et la présence d'invités comme Donovan (mais oui) sur Billion sans que cela ne dénature la cohésion du band.
Pour la presse le grand guignol est au plus haut, pour moi c'est juste le disque que j'ai couru acheter dés que j'ai su qu'il était sorti et en province le trouver n'était pas facile. C'est un grand disque de rock, joué avec la classe et le talent de ce super groupe.
Il suffit d'écouter le live ( renforcé par 2 musiciens) pour se convaincre que ces musiciens avaient la force, l'originalité et la cohésion de ce qui sera leur dernier grand 33t avant un muscle of love en dessous.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rousset sur 11 novembre 2006
Format: CD
J'avais 11 ans lorsque j'ai acheté cet album (au grand désarroi de mes parents) J'ai toujours cet album....auquel il me manque le billet (si quelqu'un...)

Mais jamais je n'avais écouté MON DISQUE avec ce son! Mon Alice Cooper est de retour et même mes enfants restent séduis. Je me régale à écouter les versions studios et live et leurs différences.

Je conseil aux fans, aux amateurs, aux indécis...de la pop! de la vrai!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Max Dembo sur 28 août 2001
Format: CD
Sur la lancée initiée par la trilogie d'enfer «Love It To Death», «Killer» et «School's Out», «Billion Dollar Babies» marque l'apogée de la carrière d'Alice Cooper. Tant créativement parlant qu'en termes plus pragmatiques de succès populaire et de phénomène de société. Porté par un carré de singles pêchus dont "No More, Mr. Nice Guy" et "Hello, Hurray", le groupe installe son grand-guignol à la une des gazettes internationales. Guillotine, chaise électrique, camisole, Alice Cooper ne se refuse rien: pour illustrer les chansons de ce disque, il use et abuse de tous les artifices (une idée que reprendra à son compte Marilyn Manson) comme il joue de l'androgynie avec une science consommée (là, ce sont les New York Dolls qui s'en inspireront). Tous les tabous de la middle class sont mis à mal. La décadence d'Alice Cooper porte un coup au cœur de l'Amérique puritaine qui ne veut pas entendre parler de cet effrayant miroir. Par contre, les laissés pour compte applaudissent et ont trouvé le plus cinglé des portes paroles de leurs frustrations.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Music Circus sur 6 janvier 2008
Format: CD
Pour ceux qui ne peuvent supporter le Alice Cooper des années 80 à aujourd'hui, c'est tout à fait compréhensible. L'homme s'est transformé en chanteur de Hard Rock/Heavy Metal ringard et cliché (bien sur, celà n'engage que moi).

Et pourtant, Vincent Damon Furnier -le vrai nom de l'autoproclamé Alice Cooper- a sorti avec son groupe une série d'albums tenant du pur génie, en particulier la trilogie
composée de Killer, School's Out et donc Billion Dollar Babies, l'album qui nous intéresse ici.

Tout d'abord, cet album a connu un énorme succès, ce qui peut étonner aujourd'hui pour un album pop/rock (pas question de hard rock ici, à part les cris souvent retenus de Furnier). Cet album s'est classé n°1 dans les charts Américains et Anglais, il fut donc le plus gros succès dans la carrière du groupe, et même d'Alice Cooper en solo, et pour cause...

L'album début sur "Hello Hooray", une introduction théatrale pour mettre dans le bain, avec toujours les arrangement du magicien (qui parfois en fait trop il est vrai) Bob Ezrin -producteur de Lou Reed, Kiss, et bien d'autres-. S'ensuit "Raped and Freezin", chanson rock'n'roll classique, avec pourtant un refrain que l'on se surprend à fredonner. "Elected", dans
le pur style Cooper, reste très théatrale, ici Cooper crie qu'il veut être élu. Un pont dans l'esprit de School's out tombe en plein milieu du morceau. Le morceau titre, "Billion Dollar Babies", avec Donovan (le Bob Dylan anglais, à ne pas confondre avec le Bob Dylan suisse Stephane Eicher) aux coeurs, reste dans un esprit glauque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?