Quantité :1
Billion Dollar Babies a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par discover.store
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Billion Dollar Babies
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Billion Dollar Babies CD, Compilation, Double CD, Enregistrement original remasterisé, Edition de collection


Prix : EUR 23,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
31 neufs à partir de EUR 10,13 6 d'occasion à partir de EUR 8,86 2 de collection à partir de EUR 30,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Alice Cooper

Discographie

Image de l'album de Alice Cooper

Photos

Image de Alice Cooper

Biographie

Vincent Furnier est né à Detroit, le 4 février 1948. Son père est assistant du pasteur de l'Eglise de Jésus Christ. En 1964, Vincent forme son premier groupe, The Earwigs, avec ses copains de classe Glen Buxton (guitare) et Dennis Dunaway (basse). Rejoints par Michael Bruce (guitare, claviers), ils deviennent The Spiders.

The Nazz ... Plus de détails sur la Page Artiste Alice Cooper

Visitez la Page Artiste Alice Cooper
147 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Billion Dollar Babies + School's Out + Killer
Prix pour les trois: EUR 34,94

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (30 mars 2001)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD, Compilation, Double CD, Enregistrement original remasterisé, Edition de collection
  • Label: Rhino Record
  • ASIN : B000056W0F
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 43.669 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Hello hooray
2. Hello hooray
3. Raped and freezin'
4. Raped and freezin
5. Elected
6. Elected
7. Billion dollar babies
8. Billion dollar babies
9. Unfinished sweet
10. Unfinished sweet
Voir les 19 titres de ce disque
Disque : 2
1. Hello hooray live 1973
2. Billion dollar babies live 1973
3. Elected live 1973
4. I m eighteen live 1973
5. Raped and freezin live 1973
6. No more mr nice guy live 1973
7. My stars live 1973
8. Unfinished sweet live 1973
9. Sick things live 1973
10. Dead babies live 1973
Voir les 16 titres de ce disque

Descriptions du produit

Descriptions du produit

ALICE COOPER Billion Dollar Babies (2001 German issue Deluxe Edition 2-CD album set comprising the original 1973 album on a 10-track CD plus Bonus CD featuring rarities outtakes and live performances housed in a fold-out digipak picture sleeve which retains its opened original stickered shrinkwrap)

Amazon.fr

Une pochette en fausse peau de serpent, la photo intérieure (signée David Bailey) montrant Alice Cooper habillé de satin blanc qui tient un bébé grotesquement maquillé (comme l'était le chanteur), à quoi s'ajoutaient un billet d'un billion de dollars et bien sûr un hard rock urbain qui plongeait au cœur du cauchemar américain, tout a concouru à faire de Billion Dollars Babies, paru en 1973, l'un des albums essentiels de la culture rock. Près de trente ans plus tard, le deuxième chef-d'œuvre de la formation de Detroit (le premier étant School's Out) est remis à l'honneur. Non seulement les titres ont été remasterisés, ce qui permet d'apprécier à leur juste valeur ces monuments que sont "Elected" (critique violente du système présidentiel américain) et le très nécrophile "I Love The Dead". Mais Rhino a eu la bonne idée d'adjoindre à la réédition un second CD, pour l'essentiel constitué de standards du groupe enregistrés live en 1973. Au total quatorze titres (dont les cataclysmiques "I'm Eighteen" et "Dead Babies") qui, en exagérant à peine, pourraient faire passer Marilyn Manson pour un inoffensif enfant de cœur. --Philippe Margotin

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par sc TOP 500 COMMENTATEURS le 27 janvier 2013
Format: CD
Tous les qualificatifs ont été employés pour décrire Billion et il reste 40 ans après sa sortie un album essentiel du rock et d'Alice Cooper le groupe.
Réédité pour cette monstrueuse version remixée avec un beau, un grand digipack et un cd live de la tournée Billion de 73 c'est un vrai cadeau, le live reprend presque dans l'ordre l'album à l'exception de Generation landslide ( en version studio différente sur le cd 2 de bonus) que j'adore et de Mary ann chanson dont la chute est non dénuée d'humour.
Et bien sûr I'm eighteen, My stars, Dead babies et 3 inédits.
Pour qui a conservé la pochette du 33t il manque le billet, la taille de l'objet et le relief sur les pierres précieuses mais le reste (y compris les photos prédécoupées) est présent avec ces textes délirants dont certains autobiographiques (no more Mr nice guy) et la présence d'invités comme Donovan (mais oui) sur Billion sans que cela ne dénature la cohésion du band.
Pour la presse le grand guignol est au plus haut, pour moi c'est juste le disque que j'ai couru acheter dés que j'ai su qu'il était sorti et en province le trouver n'était pas facile. C'est un grand disque de rock, joué avec la classe et le talent de ce super groupe.
Il suffit d'écouter le live ( renforcé par 2 musiciens) pour se convaincre que ces musiciens avaient la force, l'originalité et la cohésion de ce qui sera leur dernier grand 33t avant un muscle of love en dessous.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 23 décembre 2014
Format: CD
Cet album monumental marque l’apogée d’un style et du succès qu’il a engendré. Parfait alliage entre les tendances hard rock/boogie du groupe et les ambitions symphoniques de Bob Ezrin (producteur), BILLION DOLLAR BABIES va devenir le grand chef-d’œuvre d’Alice et faire le désespoir des ténus de l’underground qui l’y projetaient.
En effet, avec son rock de foire volontiers cabaret (HELLO HOORAY, reprise du répertoire de Judy Collins), ses refrains d’or conçus pour les radios (le très mainstream NO MORE MR. NICE GUY ou l’ironique ELECTED, une relecture ezrinienne d’un morceau du premier album) et ses mises en scène d’opérette (I LOVE THE DEAD, qui deviendra sur scène la bande-son de l’exécution d’Alice), il fait entrer Alice Cooper dans le gros show business à l’américaine et le voit s’éloigner définitivement du rock sale, lui évitant (au moins à lui !) tout statut de géniteur du punk ! Néanmoins, le groupe retrouve toute sa veine à riffs avec l’énorme BILLION DOLLAR BABIES (renversant Neal Smith à la batterie) et parvient à instaurer un climat de malaise au milieu des cuivres flonflon d’un SICK THINGS tout en ambiance de cirque. C’est ainsi qu’en se mettant plus en scène que jamais et en adoptant des arrangements plus Broadway que Detroit, Alice Cooper va pondre quelques unes de ses plus emblématiques chansons et un parfait album-locomotive pour la scène. Le TOMMY d’Alice, pas moins.
Tops : BILLION DOLLAR BABIES, NO MORE MR. NICE GUY, ELECTED, HELLO HOORAY, I LOVE THE DEAD, SICK THINGS
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Max Dembo le 28 août 2001
Format: CD
Sur la lancée initiée par la trilogie d'enfer «Love It To Death», «Killer» et «School's Out», «Billion Dollar Babies» marque l'apogée de la carrière d'Alice Cooper. Tant créativement parlant qu'en termes plus pragmatiques de succès populaire et de phénomène de société. Porté par un carré de singles pêchus dont "No More, Mr. Nice Guy" et "Hello, Hurray", le groupe installe son grand-guignol à la une des gazettes internationales. Guillotine, chaise électrique, camisole, Alice Cooper ne se refuse rien: pour illustrer les chansons de ce disque, il use et abuse de tous les artifices (une idée que reprendra à son compte Marilyn Manson) comme il joue de l'androgynie avec une science consommée (là, ce sont les New York Dolls qui s'en inspireront). Tous les tabous de la middle class sont mis à mal. La décadence d'Alice Cooper porte un coup au cœur de l'Amérique puritaine qui ne veut pas entendre parler de cet effrayant miroir. Par contre, les laissés pour compte applaudissent et ont trouvé le plus cinglé des portes paroles de leurs frustrations.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Airelle le 11 novembre 2006
Format: CD
J'avais 11 ans lorsque j'ai acheté cet album (au grand désarroi de mes parents) J'ai toujours cet album....auquel il me manque le billet (si quelqu'un...)

Mais jamais je n'avais écouté MON DISQUE avec ce son! Mon Alice Cooper est de retour et même mes enfants restent séduis. Je me régale à écouter les versions studios et live et leurs différences.

Je conseil aux fans, aux amateurs, aux indécis...de la pop! de la vrai!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?