EUR 11,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Black Celebration (Remast... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Black Celebration (Remastered)

4.5 étoiles sur 5 18 commentaires client

34 neufs à partir de EUR 4,44 5 d'occasion à partir de EUR 4,43

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Depeche Mode


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Black Celebration (Remastered)
  • +
  • Music for the Masses
  • +
  • Violator
Prix total: EUR 32,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (5 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Bmg / Mute Records Ltd.
  • ASIN : B00DJLOBXO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 18 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.442 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Black celebration
  2. Fly on the windscreen (final)
  3. A question of lust (minimal)
  4. Sometimes
  5. It doesn't matter two
  6. A question of time
  7. Stripped
  8. Here is the house
  9. World full of nothing
  10. Dressed in black
  11. New dress

Descriptions du produit

titoloblack celebrationartistadepeche mode etichettabmgsupportocd audio


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Après une "pause" salutaire en 1985 avec la sortie d'une compilation (histoire de fermer une page!) et de deux singles dont le trés larmoyant "Shake the disease", qui sera un des tubes du groupe à s'installer aussi longtemps dans notre nostalgique Top 50 tricolore (#13 Fr. Sept. 85), le quatuor de Basildon rentra en studio fin 85 afin de donner un successeur à "Some great reward"!
Sortie en Mars 86, "Black celebration", comme son nom l'indique est assez sombre. Il reste finalement une suite logique du "Construction time again" apparu 3 ans plus tôt. Le temps passant, leur notoriété évoluant à grands pas, la maturité aidant, cet album sera un tournant dans l'histoire de DEPECHE MODE. C'est d'ailleurs à la même époque que beaucoup commencèrent à les prendre au sérieux! (Il est jamais trop tard vous-me direz!)
Plus cohérente dans son ensemble qu'à l'accoutumée, aidée par la qualité d'écriture désormais légendaire de Martin Gore ainsi que par la voix de Dave encore plus affirmée, cette "sombre célébration" distille avec saveur sa mélancolie de façon linéaire. On la retrouve donc naturellement sur la sensuelle "Stripped" (#15 GB Fév.86), "Fly on the windscreen", l'énigmatique "World full of nothing", "A question of lust",...
Pour les moments plus enjoués on peut citer "Black celebration", l'énergique "Question of time" (#17 GB, #29 Fr. Sept.86) et la seule fausse note de l'album, "Here is the house"!
Le groupe aura également droit à son mini-scandale habituel outre-manche avec le titre "New dress" qui critique ouvertement la famille royale!
Lire la suite ›
1 commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Avec "Black celebration", Depeche Mode poursuit dans l'excellence musicale déjà bien entamée sur "Construction time again" et sur "Some great reward". Avec un côté plus noir en plus (rien que le titre est évocateur quoique trompeur à la fois); côté noir qui suivra le groupe jusqu'à aujourd'hui. L'ensemble est très bon avec des hits incontournables tels "A question of time" (remuant), "Fly on the windscreen", "Dress in black" et "Black celebration" (avec donc leur côté sombre et des paroles qui ne sont pas sans rappeler pour Black C. celles de "Everythings counts"), la superbe ballade "A question of trust" et le magnifique "Stripped", sorte de slow des temps modernes. Même si les autres titres sont en-dessous de ceux précités, cet album montre toute la maturité du groupe dans la maîtrise de ses chansons, de ses paroles, et marque définitivement son entrée dans ce qui sera par la suite sa période d'excellence.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Black Celebration est le premier excellent album de DM, bien loin de la musique d'adolescents de leurs premiers albums (même si Some Great Reward, l'album précédent, permettait déjà de percevoir l'immense talent du groupe)
Les textes, les arrangements instrumentaux, et les voix sont nettement plus travaillés, et le résultat est un album magnifique et varié alternant chansons mélancoliques (Sometimes, It doesn't matter 2) et chansons beaucoup plus rhytmées (Fly on the Windscreen, A Question of Time).
Même si la sonorité est très marquée années 80's, c'est un album que l'on a toujours plaisir à écouter aujourd'hui et dont il serait dommage de se priver.
Remarque sur ce commentaire 10 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Considéré par la presse de l'époque (à juste titre?) comme LE chef-d'oeuvre du groupe et LE disque de la maturité, il faut reconnaître qu'en comparaison des plus anciennes galettes du groupe, ce "Black Celebration" avait de quoi impressionner. Et pas que la presse. Les fans aussi avaient enfin de quoi mettre sous leur dent, un disque beaucoup plus adulte que les "Speak And Spell" et autres "Some Great Reward".

Parfaitement produit, l'album distille un climat curieusement froid, urbain et métallique. Peut-être un brin moins "industriel" que l'étonnant "Construction Time Again" mais bien dans l'air du temps de l'époque. Cinquième album du quartet qui se définissait alors justement comme un groupe electro-pop, "Black Celebration" possède son comptant de moments de bravoure ("A Question Of Lust", "Stripped", "A Question Of Time" pour ne citer qu'eux), et quelques passages dont l'originalité est loin d'être déplaisante.

Et puis il y a surtout les chanteur Dave Gahan et surtout Martin Gore qui subliment parfois la musique à travers de superbes harmonies ("It Doesn't Matter")

Depeche Mode fait partie de ces groupes dont l'existence seule a permis à certains courants d'évoluer jusqu'aux plus inattendus... Un maillon essentiel dans l'histoire des musiques électroniques...
Remarque sur ce commentaire 4 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Depeche Mode n'a jamais voulu refaire la même chose mais toujours essayer d'aller de l'avant, de faire plus fort.
Pour cela, trouver à chaque nouveau disque un nouveau producteur et donc un nouveau son.
Black Celebration est l'album de la maturité. C'est le cinquième de leur discographie. C'est leur premier chef d'oeuvre.
Maintenant, il y a trois gros tubes incontournables. Le reste des morceaux proposés est juste magnifique. des chansons sombres, amples, mélancoliques et pour certaines, empreintes d'une ambiance complètement étranges et même anachroniques. Alan Wilder y est pour beaucoup. Ce véritable compositeur cultivé et curieux de tout, a su ingurgiter des musiciens contemporains plus pointus pour les retranscrire par le prisme DM.

Black Celebration s'écoute aujourd'hui comme un grand classique du groupe, comme un classique de la musique.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?