Quantité :1
EUR 2,44 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par roundMediaUK
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Round3FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié la jour prochaine á partir de GA, ETATS UNIS. Toutes les produits sont inspectée pour assurer la qualitié jouable (á l'exclusion de tout contenu numérique). Notre equipe sympathique et multilingue sera prêt et heureux de résoudre vos requêtes.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 3,29
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 3,35
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : RAREWAVES USA
Ajouter au panier
EUR 3,35
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Black Sabbath
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Black Sabbath Import


Prix : EUR 2,44
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par roundMediaUK.
23 neufs à partir de EUR 2,39 8 d'occasion à partir de EUR 1,83

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Sabbath

Discographie

Image de l'album de Black Sabbath

Photos

Image de Black Sabbath

Biographie

C'est une histoire d'immédiate post-adolescence et d'amitié : le guitariste Frank Anthony « Tony » Iommi, le bassiste Terence « Geezer » Butler, le chanteur John « Ozzy » Osbourne et le batteur William « Bill » Ward ont vingt ans et aiment tous les surnoms et le rock. Ce qui, on en conviendra, vaut mieux ... Plus de détails sur la Page Artiste Black Sabbath

Visitez la Page Artiste Black Sabbath
184 albums, 8 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Black Sabbath + Paranoid + Master of Reality
Prix pour les trois: EUR 14,88

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (25 octobre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000002KB8
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 63.931 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Black Sabbath
2. The Wizard
3. Wasp / Behind The Wall Of Sleep / Bassically / N.I.B.
4. Wicked World
5. A Bit Of Finger / Sleeping Village / Warning

Descriptions du produit

Critique

Dès le début, le malentendu… Le premier album du groupe de Birmingham a, à l’instant même de sa parution, soit ulcéré de doctes critiques soit été méprisé par des esthètes considérant que la musique proposée ici était sans consistance, ni cohérence. C’est simplement si l’on examine l’entreprise par le filtre du second degré, que cet effort initial devient un authentique chef d’œuvre, le premier du quatuor.

 

Intelligemment partagé entre morceaux hypnotiques et suites alambiquées (dérivant parfois vers des jams ininterrompues), Black Sabbath (pour une fois, le disque et le groupe) a en fait le même usage qu’un train fantôme, ou un film d’horreur de série B : faire dresser les cheveux sur la tête et donner envie d’éclater de rire, rétrospectivement. On note même, au passage, que l’enregistrement inaugure, avec le guitariste Ira Ferguson et le batteur Bill Russell, l’usage intensif des musiciens de séance, palliant les insuffisances du groupe. Bienvenue donc, dans les évocations multiples de l’Apocalypse, de la magie noire et du satanisme.

 

Et bienvenue également, au royaume des riffs lourds, des mélodies pesantes, et des climats musicaux anxiogènes. Ici, les rythmes sont pesants, toutes les chansons se ressemblent et c’est merveilleux. Et comment un disque incluant des chansons intitulées « Behind the Wall of Sleep » (« Par-delà le mur du sommeil » ou « Sleeping Village » (« Le Village Endormi ») pourrait-il être mauvais ? Black Sabbath atteint la vingt-troisième position des classements de vente d’albums pop et c’est déjà ça.

 



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eratos le 8 septembre 2008
Format: CD
Janvier 1970. Black Sabbath sort son premier disque. Ambiances lourdes, atmosphères sombres, riffs répétitifs et puissants... Le chanteur Ozzy Osbourne hurle tel un emmuré vivant. Le Heavy Metal est né.
Aucun amateur de Metal ne peut faire l'impasse sur cet album. Black Sabbath, ce n'était pas du Hard Rock comme Led Zeppelin ou Deep Purple. En un album, le groupe de Birmingham jette les bases d'un nouveau style et influencera, des années plus tard, nombre de formations de Doom, Black, Death ou Gothic Metal. En plus, la pochette de l'album est magnifique... N'oubliez pas que qu'elle date de 1970 !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amaury le 28 décembre 2008
Format: CD
1970. Une décennie marquée par le mouvement hippie prend fin. Fin d'une belle utopique « peace and love », le monde semble toujours aussi sombre. Pendant ce temps, Earth, qui va se renommer Black Sabbath, est sur le point de sortir son premier album, qui va puiser dans le climat morose de l'époque qui s'installe. La source pour un nouveau courant musical.

Still Falls The Rain. Tout est dit avec la première chanson éponyme, qui restera à jamais dans le panthéon du rock. La pluie arrive, l'ambiance brusquement s'assombrit, la cloche sonne. Puis arrive ce riff monolithique de Tony Iommi, utilisant le fameux triton moyenâgeux. Ozzy Osbourne s'invite ensuite, et commence ses incantations. Il chante le célèbre « Figure In Black », qui fait référence à Satan. La basse de Geezer Butler et la batterie nuancée de Bill Ward soutienne l'édifice inébranlable, braqué sur son tempo ultra lent. Arrive alors un break, où tout s'accélère. La guitare se lâche totalement et on se noie dans ce fuzz très 70's. Ozzy implore « No ! No ! Please ! No ! » . L'orchestre continue de résonner jusqu'à se taire complètement' Le heavy metal est lancé'

Black Sabbath vient de définir un style musical en un morceau de 6 minutes. Que dire ensuite ?? Bien sur, il ne faut pas oublier de parler du classique "N.I.B.", avec son intro de basse avec wah, où l'on remarque le jeu varié de Geezer Butler. On ne peut omettre le premier single du groupe, le dansant "Evil Woman" (qui est une reprise d'un groupe de blues) ou le très psyché "Behind The Wall Of Sleep". Black Sabbath visite de nombreux styles différents.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 28 décembre 2010
Format: CD Achat vérifié
Après la Black Box en 2004, voici à nouveau un produit luxueux et coûteux qui propose pour l'essentiel les albums studio (superbement) remastérisés de BLACK SABBATH avec Ozzy durant les années 70. Par rapport à la Black Box, ce coffret offre une présentation imparable (le crucifix géant), des bonus par vraiment indispensables (médiators, 3 CD audio sur les 3 premiers albums, la double compilation "We Sold Our Soul For Rock'n'Roll", un poster, un livret essentiellement illustré).
Les albums proposés étaient bien sûr déjà disponibles et sont très connus. Pour les novices, rappelons que BLACK SABBATH a littéralement défini le Heavy Metal. le Premier album (1970) était encore très marqué par les improvisations à base de Blues, de Jazz, propres à la fin des années 60. Avec "Paranoid" (70), "Master Of Reality" (71) et "Volume 4" (1972), on entre de plein pied dans le Heavy Metal, à base de riffs imparables, de rythmiques énormes (la basse de Geezer Butler !) et de chant désincarné (Ozzy avant qu'il ne devienne une caricature). Suivront deux albums plus évolutifs, toujours passionnants : "Sabbath Bloody Sabbath" (1973) et "Sabotage" (1975). Puis deux semi-ratages : "Technical Ecstasy" (1976) et "Never Say Die" (1978).
La musique est absolument essentielle pour tout amateur de Heavy Metal. Si en plus le budget permet d'acquérir cette belle box, alors le Diable est à vos côtés !
Alain Lavanne
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 avril 2015
Format: CD
C'est la première pierre, la fondation d'un genre qui allait faire florès dans les décennies à venir et est toujours autant d'actualité 45 ans plus tard, c'est dire l'importance ô combien essentielle de Black Sabbath, premier album de Black Sabbath, quatre petits gars de Birmingham l'industrieuse.
Le genre que fonda la galette, vous le savez forcément tous, est le heavy metal, ce bâtard affreux, sale et méchant d'un rock qui avait trop tendance à se mettre des fleurs dans les cheveux, la réponse prolétarienne blanche de mecs pour qui le soleil n'est pas toujours chaud et dont l'environnement n'est pas exactement un jardin d'Eden. C'est cet esprit qui habite Black Sabbath dès son premier album ce qui est évident dès la chanson titre d'ouverture où, clairement, le diable est dans les parages et, plus particulièrement, dans la guitare possédée de Iommi et les feulements démoniaques d'Ozzy. On peut le dire, avec ces six minutes et quelques secondes, le heavy metal est né. Evidemment, avant-gardiste qu'ils sont, les quatre de Black Sabbath viennent d'ailleurs ce qui s'entend encore notamment dans les nombreuses influences blues dont est encore doté ce premier opus. C'est particulièrement évident sur The Wizard ou sur les reprises des peu connus Crow (Evil Woman) et de l'Aynsley Dunbar Retaliation (Warning) où Iommi a encore tout d'un héritier des fines gâchettes du british blues boom.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?