Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Black Sabbath
 
Agrandissez cette image
 

Black Sabbath

28 mars 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 8,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
6:18
30
2
4:22
30
3
3:37
30
4
6:06
30
5
3:23
30
6
3:46
30
7
10:27
30
8
4:42

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 mars 2014
  • Label: Sanctuary
  • Copyright: 2013 Sanctuary Records Group Ltd., a BMG Company, under exclusive license to [PIAS] UK Ltd.
  • Durée totale: 42:41
  • Genres:
  • ASIN: B00J5ORUU0
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 28 décembre 2010
Format: CD Achat vérifié
Après la Black Box en 2004, voici à nouveau un produit luxueux et coûteux qui propose pour l'essentiel les albums studio (superbement) remastérisés de BLACK SABBATH avec Ozzy durant les années 70. Par rapport à la Black Box, ce coffret offre une présentation imparable (le crucifix géant), des bonus par vraiment indispensables (médiators, 3 CD audio sur les 3 premiers albums, la double compilation "We Sold Our Soul For Rock'n'Roll", un poster, un livret essentiellement illustré).
Les albums proposés étaient bien sûr déjà disponibles et sont très connus. Pour les novices, rappelons que BLACK SABBATH a littéralement défini le Heavy Metal. le Premier album (1970) était encore très marqué par les improvisations à base de Blues, de Jazz, propres à la fin des années 60. Avec "Paranoid" (70), "Master Of Reality" (71) et "Volume 4" (1972), on entre de plein pied dans le Heavy Metal, à base de riffs imparables, de rythmiques énormes (la basse de Geezer Butler !) et de chant désincarné (Ozzy avant qu'il ne devienne une caricature). Suivront deux albums plus évolutifs, toujours passionnants : "Sabbath Bloody Sabbath" (1973) et "Sabotage" (1975). Puis deux semi-ratages : "Technical Ecstasy" (1976) et "Never Say Die" (1978).
La musique est absolument essentielle pour tout amateur de Heavy Metal. Si en plus le budget permet d'acquérir cette belle box, alors le Diable est à vos côtés !
Alain Lavanne
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eratos sur 8 septembre 2008
Format: CD
Janvier 1970. Black Sabbath sort son premier disque. Ambiances lourdes, atmosphères sombres, riffs répétitifs et puissants... Le chanteur Ozzy Osbourne hurle tel un emmuré vivant. Le Heavy Metal est né.
Aucun amateur de Metal ne peut faire l'impasse sur cet album. Black Sabbath, ce n'était pas du Hard Rock comme Led Zeppelin ou Deep Purple. En un album, le groupe de Birmingham jette les bases d'un nouveau style et influencera, des années plus tard, nombre de formations de Doom, Black, Death ou Gothic Metal. En plus, la pochette de l'album est magnifique... N'oubliez pas que qu'elle date de 1970 !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amaury sur 28 décembre 2008
Format: CD
1970. Une décennie marquée par le mouvement hippie prend fin. Fin d'une belle utopique « peace and love », le monde semble toujours aussi sombre. Pendant ce temps, Earth, qui va se renommer Black Sabbath, est sur le point de sortir son premier album, qui va puiser dans le climat morose de l'époque qui s'installe. La source pour un nouveau courant musical.

Still Falls The Rain. Tout est dit avec la première chanson éponyme, qui restera à jamais dans le panthéon du rock. La pluie arrive, l'ambiance brusquement s'assombrit, la cloche sonne. Puis arrive ce riff monolithique de Tony Iommi, utilisant le fameux triton moyenâgeux. Ozzy Osbourne s'invite ensuite, et commence ses incantations. Il chante le célèbre « Figure In Black », qui fait référence à Satan. La basse de Geezer Butler et la batterie nuancée de Bill Ward soutienne l'édifice inébranlable, braqué sur son tempo ultra lent. Arrive alors un break, où tout s'accélère. La guitare se lâche totalement et on se noie dans ce fuzz très 70's. Ozzy implore « No ! No ! Please ! No ! » . L'orchestre continue de résonner jusqu'à se taire complètement' Le heavy metal est lancé'

Black Sabbath vient de définir un style musical en un morceau de 6 minutes. Que dire ensuite ?? Bien sur, il ne faut pas oublier de parler du classique "N.I.B.", avec son intro de basse avec wah, où l'on remarque le jeu varié de Geezer Butler. On ne peut omettre le premier single du groupe, le dansant "Evil Woman" (qui est une reprise d'un groupe de blues) ou le très psyché "Behind The Wall Of Sleep". Black Sabbath visite de nombreux styles différents.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dr. Rock sur 3 mars 2014
Format: CD
S’il est des groupes dont le poids n’a pu se mesurer qu’avec le temps, Black Sabbath en fait partie plus que tout autre. Car l’arrivée sur le marché, en pleine période de rock progressif, du groupe formé de Ozzy Osbourne (voix d’outre-tombe), Tony Iommi (riffs ténébreux), Geezer Butler (basse infernale) et Bill Ward (batterie char d’assaut), ne fut pas perçu comme un événement majeur de la pop music, tant s’en faut.
Construite sur des riffs de guitare lents et minimalistes (celui de BLACK SABBATH - sur trois notes ! - en fait la plus parlante démonstration), la musique du groupe se réclame plus de l’installation d’atmosphères que du tour de force bavard. Ayant opté dès le départ pour une imagerie de grand-guignol (plus inspirée par le kitsch des vieux films d’horreur que par une quelconque idéologie) servant de véhicule à leurs messages, le Sabbat Noir (d’après le titre d’une série B avec Boris Karloff) va poser d’emblée sur cet album toute la panoplie du satanisme de pacotille dont usera et abusera une série sans fin de suiveurs à l’inspiration le plus souvent moindre. Enregistré en une journée, BLACK SABBATH est un disque majeur en accords mineurs, dépouillé à l’extrême, constitué de chansons au pouvoir jubilatoire intact et virginales dans leurs apparats limités à l’essentiel. En posant les bases d’une pop sombre et fataliste au souffle vénéneux, le Sab va se garantir l’immortalité de vrais pères fondateurs, pourtant non conviés au banquet de l’Histoire. Un album biblique, quoi.
Tops : BLACK SABBATH, N.I.B., EVIL WOMAN, THE WIZARD, BEHIND THE WALL OF SLEEP, THE WARNING
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique