1 de collection à partir de EUR 25,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Blackout
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Blackout Import


Voir les offres de ces vendeurs.
1 de collection à partir de EUR 25,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Détails sur le produit

  • Cassette (7 juillet 1987)
  • Format : Import
  • Label: Uni/Mercury/Polygram
  • ASIN : B000001F5Q
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 juin 2009
Format: CD
Quand on évoque le "Blackout" des Scorpions, les qualificatifs élogieux le concernant viennent forcément à la pelle. Car comment parler de "Blackout" sans affirmer d'emblée que cette album est sans nul doute le plus "rentre dedans" de la discographie de nos cousins Germains.
En cette année 82, Scorpions c'est la puissance destructrice de nos pourtant précieux tympans, alliée à ce savoir-faire unique en matière de mélodies irrésistibles. Si l'on veut chipoter, on pourra toujours dire que "China white" et "When the smoke is going down" ne clorent pas cette album comme il aurait pu l'être. Ce doublé final est certes un poil pachidermique, mais pour le reste ...
"Blackout", "No one like you, la fulgurance de "Dynamite", la sauvagerie de "Now !" ou le bien nommé "You give me all I need", font de ce disque une pépite Hard Rock dont seul Scorpions détient encore les clés. L'une d'entre elle est forcément à mettre sur le compte de Rudolf Schenker. Ce type possède à lui tout seul la science ultime du riff qui met tout l'monde d'accord. Le roi de la guitare rythmique c'est LUI.
L'autre clé du succès, et de l'identité du groupe, revient inévitablement à Mathias Jabs. Le fin guitariste à la tenue raillée noir et jaune nous y assène une avalanche de solos dont les piqures (de guêpe) me laisseront des traces à vie (et oui ! quand j'étais "djeun" je voulais être mathias Jabs. Je le confesse aussi, ma chambre fut tapissée à l'éffigie du guitariste pendant plusieurs années (de Judas Priest aussi ... Mais bon)).
Lire la suite ›
19 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fabrice Rolland le 29 mai 2003
Format: CD
L'album dans sa splendeur, le plus représentatif du style "scorpioniste", et peut etre aussi leur meilleur album mais certains diront qu'ils ont beaucoup de meilleur album alors bon... Quoiqu'il en soit vous avez 9 chansons du tonnerre dont la dernière "When The Smoke Is Going Down" est une ballade merveilleuse. Le tout commence avec un furieux "Blackout" monté par des rythmiques du feu de dieu. Ensuite surgit la superbe "No One Like You" qui ateint la premiere place dans plusieurs pays. Pour retrouver la même ambiance il faut aller voir Loverdrive qui est un peu de même style que celui-ci et tout aussi bon, différent de la periode Uli Jon Roth.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Voodoo TOP 500 COMMENTATEURS le 3 mai 2013
Format: CD
Lorsque les Scorpions resurgissent enfin avec ce "Blackout" (l'album de toutes les stupeurs) début '82 (soit deux ans après leur album précédent), c'est parce que son chanteur avait perdu sa voix lors de sa pré-production.
Avec cet artwork peint (où l'on jurerait reconnaître Rudolf), l'enragé "Blackout" (allusion au cauchemar de Klaus), est le plus agressif des trois albums réalisé alors par cette formation (après un mélodique "Lovedrive" et un plus sombre "Animal Magnetism"). D'entrée c'est un riff tranchant de Rudolf qui présente des Scorpions surexcités, sur une intro des plus énergique du groupe. Klaus (piqué au vif) et remonté comme pas deux délivre une sacrée performance sur ce "Blackout" (le titre comme l'album), comme pour confirmer que sa convalescence appartient désormais au passé. Matthias lui est complètement intégré et se lâche furieusement lors de ses interventions. "Can't Live Whithout You" déboule avec ses guitares affolantes (dédié à leur public), avec un Klaus revanchard (conscient que son retour est attendu comme celui du messie). Dieter Dierks leur a conçu un son métallique et compact qui s'allie, à des compositions tantôt mélodiques comme "No One Like You" (au clip filmé dans la prison d'Alcatraz) et "You Give Me All I Need". Tantôt (extrêmement) rapides comme ce "Now!" (et ses deux minutes de speed effarantes), et un explosif "Dynamite".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Laurent Jacquot le 18 février 2013
Format: CD
"Blackout" est très certainement l'album de la consécration pour Scorpions car il représente au mieux l'essence même du groupe.
Depuis la deuxième mouture du groupe, à savoir le remplacement d'Uli Jon Roth par Mathias Jabs pour un Hard Rock plus moderne et direct, il semblerait qu'ils aient enfin trouvé la bonne formule pour l'album parfait.
En effet, "Blackout" possède la puissance et la hargne que "Lovedrive" n'avait pas et les compositions davantage inspirées qu'on cherchait sur "Animal magnetism".
Et même si les deux albums précités sont fort mémorables, ce dernier les surpasse aisément, par une présence plus imposante des riffs et surtout aussi par l'intervention dans les solos beaucoup moins timorée. ("You give me all I need" ou "Dynamite" par exemple).
"Blackout" est un album majeur du groupe allemand et du Hard Rock en général, il se doit d'être possédé par tous les amateurs du genre.
Scorpions ensuite renouvellera l'expérience avec "Love at first sting", l'effet de surprise en moins, et surtout aura un énorme succès planétaire avec le slow "Still loving you" qui scellera hélas le sort du groupe en le voyant créer des oeuvres plus dispensables quoique fort honorables pour la plupart, mais ne retrouvera jamais par ailleurs le niveau de "Blackout".

Mes titres préférés : "Blackout", "No one like you, "Dynamite" et les autres !

Note : 20/20
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?