undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Blast (édition spéciale numérique) - Tome 1 - Grasse Carc... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Blast - tome 1 - Grasse C... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Blast - tome 1 - Grasse Carcasse (1)


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Blast - tome 1 - Grasse Carcasse (1) + Blast, Tome 2 : L'Apocalypse selon saint Jacky (Grand Prix RTL 2011) + Blast - tome 3 - Tête la première (La)
Prix pour les trois: EUR 68,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Je pèse lourd. Des tonnes. Alliage écrasant de lard et d'espoirs défaits, je bute sur chaque pierre du chemin. Je tombe et me relève, et tombe encore. Je pèse lourd, ancré au sol, écrasé de pesanteur. Atlas aberrant, je traîne le monde derrière moi. Je pèse lourd. Pire qu'un cheval de trait. Pire qu'un char d'assaut. Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole.

Biographie de l'auteur

Manu Larcenet est né en 1969. Vers l'âge dix ans, il se lance dans la bande dessinée : il en fait tous les jours et il n'arrêtera jamais. Il intègre ‘Fluide glacial‘ en 1994, et tout le monde se l'arrache – ‘Spirou', Dupuis, Glénat... En 2000, il s'installe chez "Poisson Pilote" (Dargaud) avec Trondheim et "Les cosmonautes du futur" (2000-2004), puis avec son frère Patrice Larcenet et "Les Entremondes" (2000-2001), puis tout seul avec "Le Temps de chien" (2002), "Nic Oumouk" (2005-2007) et le magnifique "Combat ordinaire" (2003-2008), pour lequel il obtient en 2004 le prix du meilleur album du festival d'Angoulême. Entre-temps, en 2001, il part s'installer dans la région lyonnaise. Ce virage existentiel notable nous vaut "Le retour à la terre" (2002-2008, Dargaud), scénarisé en toute complicité par son ami Jean-Yves Ferri. De 2008 à 2014, il se lance dans "Blast" (2009-2014, Dargaud) : quatre albums denses, sombres, tragiques, bourrés jusqu'à la gueule d'une humanité débordante et d‘une sauvagerie fascinante. En 2010 et 2012, il publie deux livres jumeaux, les merveilleux "Peu de gens savent" et "Nombreux sont ceux qui ignorent", chez Les Rêveurs, maison d'édition qu'il a cofondée en 1997 avec son ami Nicolas Lebedel. En 2012, il illustre le roman de Daniel Pennac "Journal d'un corps", (Futuropolis-Gallimard). En 2015, il s'attaque pour la première fois à une adaptation, celle du "Rapport de Brodeck" (Dargaud), le chef-d'oeuvre de Philippe Claudel.



Détails sur le produit

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Dargaud (5 novembre 2009)
  • Collection : Blast
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2205063979
  • ISBN-13: 978-2205063974
  • Dimensions du produit: 21,6 x 2,4 x 27,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.552 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1969 de parents connus (et gentils), Manu Larcenet vit à Vélizy une enfance peinarde -- en dehors des crises d'angoisse qui lui gâchent la vie. Vers dix ans, il se lance dans la BD, il en fait tous les jours et il n'arrêtera plus jamais.
En 4ème, il crée un groupe punk-rock (nul) avec des copains.
A l'âge requis (Larcenet n'est pas très fort sur les dates), il obtient le bac F12 de l'école de Sèvres -- un bac qu'on vient de créer quasiment pour lui : très peu d'enseignement général et beaucoup de dessin, architecture, nu, poterie, tapisserie, etc.
Un peu plus tard, il ressort des Arts appliqués avec un BTS d'expression visuelle option "images de communication". Dans le même temps, il donne de plus en plus de concerts avec son groupe.
En 1991, il tente de se faire réformer de manière assez violente, mais ça ne marche pas, et il gagne un séjour en bataillon disciplinaire -- une expérience qu'il ne souhaite pas à son pire ennemi. (Quoique.)
Libéré, il emménage dans un squat avec des copains musiciens et se lance à fond dans la musique, tout en continuant de dessiner. Ses dessins passent dans différents journaux de rock.
Sur un coup de tête, il laisse tomber le groupe et reprend des études qu'il laisse tomber aussi parce qu'il intègre Fluide glacial en 1994. Là, il devient à la mode et tout le monde le veut : Spirou, Dupuis, Glénat, etc. C'est la belle vie, les soirées mondaines, l'argent, les filles faciles, les substances interdites... Dans la foulée, il fonde avec Nicolas Lebedel sa propre boîte d'édition, "Les Rêveurs", où il publie quelques albums autobiographiques qui ne cadrent avec aucune structure.
Vers la fin du XXe siècle (en gros), il rencontre Guy Vidal et sa collection Poisson Pilote encore en gestation. Le courant passe, et il s'installe chez Poisson Pilote avec Trondheim et Les Cosmonautes du futur, puis avec son frère Patrice Larcenet et Les Entremondes (2000 - 2001), puis tout seul avec Le Temps de chien (2002), Nic Oumouk et Le Combat ordinaire (2003).
Entre-temps, en juin 2001, il quitte Paris et ses lumières pour la brousse lyonnaise -- en gardant Vidal dans son téléphone. Ce virage existentiel notable nous vaut Le Retour à la terre, formidablement scénarisé par son copain Ferri. Aux dernières nouvelles, Larcenet a mis en route la suite du Retour à la terre (avec Ferri), du Combat ordinaire, de Nic Oumouk, des aventures rocambolesques de... ainsi qu'un projet de second enfant (avec sa femme).


Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 29 avril 2011
Format: Broché Achat vérifié
La trajectoire de Larcenet ressemble en tous points à celle désormais classique, des comiques qui ne sont vraiment reconnus que lorsqu''ils abordent des thèmes de manière sérieuse.
C''est sans doute réducteur et injuste, mais les exemples pullulent et Larcenet est logé à cette enseigne.

Son talent était déjà présent dans des perles comme "Bill Baroud" (annonciateur d'OSS 117 !), dans les drolissimes "Cosmonautes du futur", "Super héros", "Loi des séries", "Nic Oumouk", dans le formidable "Le temps de chien" (Freud au Far West) ou "Robin des Bois". 'Bien sûr étant humain, il avait quelques faiblesses ("Fléau de Dieu", "Guide de survie en entreprise"...) mais somme toute, peu de choses.

Quand il quittait le registre uniquement comique, il élevait encore le niveau, en collaboration comme sur "Retour à la Terre" ou seul, avec "Le combat ordinaire", vraie et belle réflexion personnelle.

Aujourd'hui, Blast confirme que son talent est immense.

L'histoire déroulée est celle de Polza Mancini (pour POmni Leninskie ZAvety -souviens toi des préceptes de Lénine !), un homme obèse, ancien critique gastronomique, qui plaque femme et travail pour vivre une autre vie qui lui est révélée au moment d''un blast (une sorte d''effet de souffle mental) qui l''a transformé. On le découvre en garde à vue pour ce qu'on devine être une tentative de meurtre. Interrogé par 2 policiers, il leur raconte sa vie, depuis l'élément déclencheur du Blast : la mort de son père (images terribles d'une force immense).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Red Kisller le 23 mai 2013
Format: Broché
Je découvre Manu Larcenet.

Blast est une oeuvre hors normes à bien des égards, à l'image de son héros obèse dont la description orne la couverture de ce premier tome: Grasse carcasse.

C'est l'histoire confessionnelle d'un homme fatigué par les sollicitations d'une société qui, au-delà de la recherche d'une liberté qu'il acquiert très vite après son départ de la ville, part à la quête d'une libération: le Blast. Une délivrance, de son propre poids physique et de la lourdeur sclérosante de la civilisation, qui le mène hors de la fumée des usines qui décorent les pavés. Adossant les maux et les maladies de notre société, le gros corps malade contient en son sein bien enveloppé toute la gravité du monde d'une noirceur à l'opposé de son apparence caricaturale. Hors, l'on s'aperçoit que, tout en jouant sur des registres à la limite du stéréotype (mise en scène propre au genre policier, personnages à l'apparence et au caractère caricaturaux, héros marginalisé à la prose de poète...), l'auteur se refuse à la facilité et s'engouffre dans la nuance: «Vous devriez le savoir mieux que quiconque que rien n'est entier, sans nuance...» déclare le héros. C'est avec silence et contemplation que Larcenet nous livre, tâche après tâche, les pérégrinations solitaires d'un héros à la subtilité poétique et mystérieuse, insaisissable derrière sa consistance physique extrême.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bref le 5 février 2010
Format: Broché
À l'ouverture de ce livre, par un simple feuilletage, on se prend déjà une sacrée claque! Les dessins sont tellement classes! Manu Larcenet a, par cet ouvrage, atteint un niveau graphique extraordinaire... La majorité du livre est traité en noir et blanc, mélageant dessin au trait indécis et aquarelle baveuse, le tout intégrant des réserves ou surepaisseur de blanc. Bref, c'est magnifique.

Concernant l'histoire, on suit ce personnage obèse qui se questionne sur son existense et explique sa vision des choses à deux flics l'ayant arrêté pour avoir fait quelque chose de 'grave' à Carole...

Le scénario, bien que très intéressant, ne m'a pas particulièrement touché mais l'acquisition de ce livre se justifie pleinement par la beauté des dessins.

Alors, serez vous touché par le Blast ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par teysseire le 22 février 2014
Format: Broché Achat vérifié
Noir, très noir! une extraordinaire errance hallucinée dans le fond de la société et de l' âme humaine, servie par un dessin fantomatique
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Flaubert le 29 décembre 2011
Format: Broché
C'est par le biais d'une émission de télé que j'ai découvert "Blast" - et son auteur. J'ai été immédiatement intrigué par cette œuvre qui se présentait d'une façon étrange, sombre et poétique. Pas déçu du voyage... C'est une révélation artistique, un coup d'inspiration magistral et sincère. Un dessin non conventionnel, une approche "parallèle", mais tellement réussie. Bien sûr, ce n'est pas " Tintin ", " Astérix " ou " Les Schtroumpfs"! Et alors? Sourire...

Une création stupéfiante, qui nous prend de l'intérieur, et repousse les limites du genre. UNE EXPÉRIENCE.

Un "incroyable talent".

Merci, et bravo.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?