Blast - tome 3 - La tête la première et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Blast - tome 3 - Tê... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 6,37 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Blast - tome 3 - Tête la première (La) Relié – 5 octobre 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
EUR 22,90 EUR 18,91

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Blast - tome 3 - Tête la première (La) + Blast - tome 4 - Pourvu que les Bouddhistes se trompent (4) + Blast, Tome 2 : L'Apocalypse selon saint Jacky (Grand Prix RTL 2011)
Prix pour les trois: EUR 68,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Né en 1969 à Vélizy, Manu Larcenet se lance dans la bande dessinée vers l'âge de dix ans -il n'arrêtera jamais. En 1994, il intègre Fluide Glacial et tout le monde se l'arrache : Spirou, Dupuis, Glénat, etc. Vers la fin du XXe siècle (en gros), il rencontre Guy Vidal et s'installe chez Poisson Pilote où il crée, entre autres, le magnifique Combat ordinaire pour lequel il obtient le Prix du meilleur album au festival d'Angoulême 2004. Entre-temps, en juin 2001, il quitte Paris pour la brousse lyonnaise. Ce formidable virage existentiel nous vaut Le Retour à la terre, scénarisé par son copain Ferri. En 2009, il sort le premier Blast, Crasse Carcasse, suivi en 2011 de l'Apocalypse selon Saint Jacky. Au total, il a reçu une douzaine de Prix, dont deux pour les tomes 1 et 2 de Blast.

Revue de presse

La tête la première est le troisième tome du grand oeuvre de Manu Larcenet. Une bande dessinée magnifique, qui compte parmi les meilleures du genre...
Il suffit de feuilleter l'album (avant de l'acheter, promis ?) pour se rendre compte de l'ambition graphique du projet. En 200 pages, Manu Larcenet s'autorise des échappées vers un dessin qui creuse le noir et blanc, les ombres, les taches de lumière. "L'idée de Blast était de raconter une histoire tenant en trois lignes, un interrogatoire de police, afin de libérer totalement mon crayon. Selon l'humeur, je passe en un trait de la fiction au réalisme, du rêve aux péripéties." Résultat : Blast se lit d'abord avec passion, puis se regarde avec délectation. (Eric Libiot - L'Express, octobre 2012)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,37
Vendez Blast - tome 3 - Tête la première (La) contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,37, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 204 pages
  • Editeur : Dargaud (5 octobre 2012)
  • Collection : Blast
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2205071041
  • ISBN-13: 978-2205071047
  • Dimensions du produit: 21,6 x 27,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 29.228 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 12 octobre 2012
Format: Relié
Manu Larcenet a du passer par la case "auteur sérieux" pour que son talent soit reconnu à sa juste valeur et ce troisième volume confirme tout le bien et au delà, de cette œuvre totalement à part et d'une inventivité rare.

Son personnage nous inspire à la fois dégout et pitié et parvient même à nous émouvoir. Les passages où Polzà evoque son enfance par exemple, sont vraiment formidables. Dans ce troisième volume il doit faire face à la cruauté et à la folie des hommes, différente de celle qui le hante. Le fameux Blast. Ce qui rend sa vie exaltante, mais le tue. Comme il le dit "J'aurais du devenir fou bien plus tôt".

A la fin de ce troisième tome, tout comme les policiers qui l'interrogent, on se demande encore qui est vraiment Polza.

Côté dessin, le traitement noir et blanc avec quelques explosions de couleurs est encore magnifique et de grandes cases le mettent souvent en valeur.
Il faut aussi souligner les qualités du texte de Larcenet. Noir, dur, poétique...et souvent drôle. Oui, drôle. Comme les réponses d'un Polza moqueur au médecin qui le soumet au test de Rorschach en espérant sonder ses ténèbres : "une licorne qui chevauche un arc en ciel" ou "ma mère dans un champ de marguerites"...

C'est une BD qu'il faut savourer, sur laquelle il ne faut pas hésiter à passer un peu de temps. Tout ça nous change de ces trop nombreux produits formatés aux scenarii copiés-collés et aux dessins souvent le fruit d'une utilisation hasardeuse de l'informatique.
Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fabzefab le 8 décembre 2012
Format: Relié Achat vérifié
Troisième volet de Blast et troisième plongée radicale dans l’univers à la fois cauchemardesque et fascinant de Manu Larcenet.

Toujours cuisiné par les flics à propos du meurtre de Carole, Polza continue de raconter ses errances solitaires, et on traverse une fois de plus une série d’aventures toutes plus violentes, sordides, éthyliques et naturalistes qui nous remuent de l’intérieur en nous immergeant dans les profondeurs les plus obscures de la misère humaine, de la folie et du désespoir.

Agressions, viol, bagarres, insultes, maladies mentales, mutilations, haine, suicide, meurtre, le tableau est peint en noir et les touches de couleurs sont celles du sang, des cauchemars et des visages déformés par la douleur.

Le récit serait épouvantable, insupportable, s’il n’était ponctué d’éclairs lumineux qui percent les ténèbres environnantes, ici un chant d’oiseau, là les odeurs de la nature qui changent avant l’orage, là encore, la sensation sur la peau du souffle léger du vent qui accompagne les fins d’après-midi automnales.

Ces moments contemplatifs, ces “évasions” de Polza, ces échappées dans son monde intérieur, sont autant d’instant de paix dont nous profitons aussi avant de retourner dans l’enfer de la non-vie de ce vagabond obèse et érudit, ivrogne à la fois touchant, écoeurant, terrifiant et émouvant.

Larcenet croque les tourments de l’âme humaine avec une précision et un talent fous.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludovic le 11 octobre 2012
Format: Relié
Maître Manu,
Une oeuvre encore majeure que vous nous livrez là, toujours plus sombre, toujours plus introspective, une fois encore vous nous renvoyez vers nos personnalités multiples au fil des rencontres de Polzka, quel talent !
Ces trois premiers tomes sont des merveilles dramatiques et illustrent que la BD prétend à pouvoir entrer dans le sacro-saint monde de la littérature. Ici, l'image devient l'arme de l'écrivain, elle ne soutient plus les mots mais en prend le relais...
Attention, BLAST est un souffle puissant, renversant et la plupart du temps même brûlant.
Mr. Larcenet seriez-vous en mesure de nous pétrifier littéralement par le quatrième opus de Blast à l'instar des habitants de Pompéi qui le furent par celui du Vésuve ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Matvano le 21 janvier 2013
Format: Relié
Manu Larcenet est un atout majeur de la nouvelle génération d’auteurs de BD français, au même titre que Joann Sfar et Christophe Blain. Tous trois ont une manière unique de raconter des histoires, tout en innovant sans cesse sur le plan graphique. Tous trois ont aussi pour habitude de sortir totalement des sentiers battus et des formats habituels. Avec pour résultat la production d’OVNI ensorcelants et captivants, tels que ce « Blast » par exemple. Ayant démarré dans la BD chez « Fluide Glacial » au milieu des années 90, Manu Larcenet ne cesse depuis lors de monter de puissance. Il nous a amusés avec « Le retour à la terre » (avec Jean-Yves Ferri au scénario), une chronique hilarante sur un dessinateur citadin qui s’installe à la campagne. Il nous a émus avec « Le combat ordinaire », un roman graphique formidable sur un photographe en quête de sens. Avec « Blast », il nous met carrément un coup de poing graphique et narratif dans la figure, en signant une oeuvre âpre et violente où s’entremêlent autodestruction, violence et schizophrénie, mais aussi retour à la nature et quête d’identité… Tout un programme! Démarrée avec « Grasse carcasse » en 2009 puis « L’apocalypse selon Saint-Jacky » deux ans plus tard, cette série glauque et hors-normes se poursuit avec « La tête la première », paru il y a quelques semaines. Elle devrait se terminer dans les mois à venir, avec la parution du quatrième et dernier album de la série.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?